Société des Amis de la Bibliothèque Forney




LES PAPIERS PEINTS
DE LA BIBLIOTHÈQUE FORNEY




Papier peint Bibliothèque Forney

Extrait de l'article de Frédéric Casiot (conservateur général, responsable de la bibliothèque Forney),
"Les collections singulières de la bibliothèque Forney".

La collection de papiers peints doit sa constitution à Henri Clouzot, l’un des grands historiens du papier peint, qui fut conservateur de 1908 à 1920 avant de rejoindre le musée Galliera. Il rassembla autour de lui des personnalités remarquables des arts industriels, créa la Société des amis de la bibliothèque en 1914 et imagina la création d’un « musée d’échantillons ». Gabriel Henriot qui lui succéda jusqu’en 1940 continua son œuvre de collecte et c’est ainsi que se dessina le projet inabouti de création d’un « Office de documentation et d’information artistique et industrielle » autour de la bibliothèque et de sa collection de papiers peints. Le dernier grand don a été celui des maquettes de la manufacture Isidore Leroy en 1969. Depuis les années 1980, de nombreuses pièces ont été acquises lors de ventes publiques dispersant des archives de grands fabricants. Ce fonds historique pour la bibliothèque continue ainsi de s’enrichir. Après celui du musée des Arts décoratifs et du musée de Rixheim, il est l’un des plus importants de France.
Aujourd’hui, la collection compte 8.441 papiers peints inventoriés. Cependant, un travail plus approfondi de catalogage, d’identification et de datation est nécessaire pour beaucoup de ces pièces. En outre, des milliers de papiers et dessins originaux de la manufacture Follot des années d’après-guerre et de la manufacture Leroy ainsi que des liasses d’échantillons sont encore à traiter. Aujourd’hui, ces pièces sont déjà devenues historiques.
Ces chiffres montrent la difficulté à traiter un document relativement muet hormis l’image représentée, laquelle exigera une indexation fine.
Échantillons, dominos, panoramiques se côtoient, reflétant tous les styles de l’histoire du papier peint : du XVIIIe siècle avec la Manufacture royale de Jean-Baptiste Réveillon, au XIXe siècle avec les manufactures Desfossés, Dufour et Leroy ; de l’art nouveau à l’art déco, avec Hector Guimard, l’atelier Martine de Paul Poiret, Ruhlmann, les ateliers des grands Magasins comme Primavera ; des rééditions du XXe au style avant-gardiste de l’après-guerre et jusqu’aux années 1980. Les motifs sont dessinés souvent par de grands artistes comme Ruepp, Mucha, Verneuil, Laboureur. S’y ajoute l’importante série de maquettes originales des deux grandes manufactures déjà citées, les sociétés Leroy et Follot, qui couvre l’ensemble du XXe siècle.
Tous ces documents sont conservés le plus souvent possible à plat mais aussi roulés faute de place. Il est souvent nécessaire de procéder à des restaurations. Les papiers sont des documents fragiles qui étaient dénués au départ d’un caractère précieux. Les gestes de restauration sont multiples : dépoussiérage, nettoyage, désinfection (moisissures, insectes), effacement des traces de colle, consolidation ou comblement des lacunes, doublage des pièces fragiles, l’entoilage ne s’appliquant qu’à des documents en bon état. Elles doivent être effectuées par des restaurateurs spécialisés.






Papier peint Bibliothèque Forney               Papier peint Bibliothèque Forney



Découvrez d'autres papiers peints sur la Galerie de la Mairie de Paris



Papier peint Bibliothèque Forney