Société des Amis de la Bibliothèque Forney


 

 

DES YEUX DE L'ARTISTE
À L'ŒIL DU COLLECTIONNEUR
du 11 Avril - 17 Mai 2014


Page consacrée à cette exposition dans EnVue n° 66 Avril-Mai 2014

Exposition Installation de Jean-Luc Parant

Récit tout en œuvres et en preuves d’une amitié qui dure depuis plus de trente ans entre ces deux hommes, l’exposition Des yeux de l’artiste à l’oeil du collectionneurréunit un choix de travaux rares et étonnants réalisés par l’artiste Jean-Luc Parant, florilège sélectionné parmi le très grand nombre d’œuvres appartenant à la collection Freddy Denaës.

Des yeux de l’artiste à l’œil du collectionneur est ainsi l’occasion de découvrir l’univers si singulier de Jean-Luc Parant en un riche parcours disséminé sur plus de trois décennies, sorte de rétrospective du travail de l’artiste, d’une part, et de l’œuvre du collectionneur dans ses sélections particulières, d’autre part, mais aussi mémoire ou trace de la relation instaurée entre un collectionneur et l’artiste sur lequel il a pu "jeter son dévolu".

Portrait de Jean-Luc Parant

 

 

 

 

 

 

Freddy Denaës, en dévoilant au sein de la bibliothèque Forney ses œuvres de Jean-Luc Parant, montre qu’il a fait vivre l’artiste (entre-eux se sont instaurées des relations d’argent mais aussi d’échange), se souvient de ce qu’il aimait vingt ou trente ans plus tôt dans le travail du fabricant de boules et de textes sur les yeux, et nous dit à demi-mot qu’il a trouvé en cet artiste fort singulier un homme qui a réalisé une part de ses rêves.

De belles intuitions ou des hasards heureux, des choix toujours neufs et très particuliers apparaissent tour à tour dans les choix du collectionneur, nous révélant un parcours possible dans les méandres de l’œuvre de Jean-Luc Parant. C’est finalement au spectateur que s’offre ce regard, bien loin d’être captif.

 

Exposition Installation de Jean-Luc Parant


Exposition Installation de Jean-Luc Parant



La Maison de l'art vivant

 

 

 

Jean-Luc Parant, né en Tunisie, est un sculpteur, écrivain et poète français.

Créateur de la Maison de l'art vivant, il est l'auteur d'une centaine de livres. Il travaille sur tout ce qui touche aux sphérités : il écrit sur les yeux et sculpte des boules.

Il expose ses œuvres, entre autres, à la Fondation Maeght, au Centre Georges Pompidou ou encore au Musée d'art moderne de la ville de Paris.

Présent dans les collections du département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, il a proposé ses œuvres en souscription pour les Nouvelles de l'estampe.

Il est marié à la plasticienne Titi Parant.

 

 


Le journal du Bout des Bordes

 

 

Jean-Luc Parant publie "Le journal du Bout des Bordes" depuis 1975. Journal de bord de sa vie, de ses œuvres, de ses rencontres, des œuvres de tous ceux qu’il croise et dont le travail l’interpelle. Plongée dans un univers qui satellise un nombre considérable d’auteurs et d’artistes autour de Jean-Luc Parant.

Publié annuellement de 1975 à 1978 sous la forme d’un journal quotidien, "Le Bout des Bordes" paraît en 1980 sous la forme d’un numéro spécial de la revue "Obliques", avant de reparaître depuis 2003 sous sa forme actuelle, celle d’une revue moderne proche du livre d’art.

 

 

 

 

 

 


Parant, poète en boules et en boucles

 

 

Parant, poète en boules et en boucles

Parant, poète en boules et en boucles