Société des Amis de la Bibliothèque Forney




POÉSIE DE L'ÎLE SAINT-LOUIS
9 AU 20 JUIN 1966




Le Parisien Libéré - Juin 1966 - FESTIVAL DE L'ISLE SAINT-LOUIS

Dans l'ancien Hôtel des Archevêques de Sens, inauguration le 14 ,juin de l'exposition de Poésie de l'Ile Saint-Louis. Mme Georges Pompidou (qui patronne le Festival) est présente ainsi que la Princesse Bibesco, Elsa Triolet, Louis Aragon, Me Krieg, député du 1e et 4e arrondissement, Etienne Dennery et Pierre Calmon, Maire du 4e arrondissement.

C'est M. Jean-Pierre Seguin, Vice-Président de l'Association du Festival qui présentait les vitrines de l'exposition à ses invités.
Ici, le coin des Polonais de l'Ile : gravures, manuscrits de Chopin et de Miciewiez.
Plus loin Carco, solitaire. A côté, un ensemble de textes sur le mystérieux clocher de l'Ile Saint-Louis. Construit par les Polonais, il devait rester inachevé : pourquoi, personne ne le sait exactement. Aragon occupe dans cette exposition une place de choix, lui qui a écrit : "Connaissez-vous l'Ile - Au cœur de la Ville - Où tout est tranquillle - Eternellement...
Enfin une vitrine spécialement consacrée à la musique : Darius Milhaud, Louis Beydts mais aussi Léo Ferré - et en bonne place l'original du célèbre sonnet d'Arvers.

Il serait injuste de ne pas signaler l'exposition du photographe Masclet, témoin attentif des activités quotidiennes du village Saint-Louis. Enfin, pour notre plus grand bonheur, nous avons pu contempler quelques exemplaires de notre spirituel ancêtre : le Sémaphore, journal de l'Ile "De la laideur et de la lourdeur.- Bon vieux Saint-Louis, délivrez-nous". En ce temps (les années 20) il s'agissait avant tout, pour le journaliste, de rendre compte des mille et une fêtes dont l'Ile avait le secret.. Heureuse époque dont nous espérons la renaissance.