Société des Amis de la Bibliothèque Forney




Nouvelles Acquisitions de DVD
à la Bibliothèque Forney - Janvier-Février 2014


 



Cartier, La petite boîte rouge

Cartier, La petite boîte rouge (DVD 739.2Car)
Le film de l'exposition "Cartier, la petite boîte rouge" en diffusion sur Arte de Minou Azoulai et Marie Brand, 2013. Rythmé par les étapes de la conception d’un bijou de haute joaillerie, le film offre de riches archives inédites issues notamment du patrimoine iconographique de Cartier, ainsi que de nombreux témoignages et interviews de personnalités. Un documentaire sur l’histoire de la maison Cartier, paré des symboles et créations qui ont traversé les temps.

Streetosphère Saison 2 Vienne-New York-Marseille

Malibert Tanguy , Largouët Quentin - Streetosphère Saison 2 Vienne-New York-Marseille (DVD 729.4Mal2)
Vienne : Tanguy et Quentin découvrent la ville du croissant avec Tobias Batik, un jeune artiste de 15 ans souhaitant égayer les rues qu'il estime ternes et ennuyeuses. En effet, du haut de son jeune âge, Tobias souhaite interpeller les gens à travers son art. Découvrez un milieu urbain coloré, vivant et épatant où le street art s'exprime à merveille. Jana et Js, un couple de voyageurs, nous emmène ensuite au détour d'une rue partager avec eux ce qu'ils aiment et vivent à deux, leur mélancolie urbaine, mais aussi leur vision et leur passion des choses. Enfin, Ziya Azazi se réapproprie l’espace et entraîne le public dans ses danses.
New York : De Times Square à Brooklyn, Tanguy et Quentin rencontrent des artistes qui vivent et travaillent à New York. Mister Troll, un australien tranquille, y réalise des peintures d'argile. Edina Tokodi, quant à elle, est une jeune Hongroise passionnée par les jardins japonais. Elle recouvre les murs de la ville avec des plantes. Joshua Allen Harris, de son côté, est un étudiant en art originaire de Pittsburg qui fait sourire les passants : il crée des animaux avec des sacs poubelle, qu'il place ensuite au-dessus des bouches d'aération du métro.
Marseille : Le canon à peinture, la 3e dimension, l'origami, Marseille regorge d'artistes en tous genres qui utilisent toutes les techniques possibles pour s'exprimer. C'est ainsi que le duo Fatpoch dessine un mur sur un mur qui s'appelle « Le Mur », tout comme Stf Moscato réalise de magnifiques pochoirs sur les panneaux d'affichage ou Mademoiselle Maurice plie ses bouts de papiers le long des murs, exprimant cette envie venue du Japon de manipuler un art ancestral. Aucune limite, les murs de la ville sont leur galerie à ciel ouvert.

Streetosphère Saison 2 Hambourg-Buenos-Aires-Guadeloupe

Malibert Tanguy , Largouët Quentin - Streetosphère Saison 2 Hambourg-Buenos-Aires-Guadeloupe (DVD 729.4Mal2)
Hambourg : Lorsque Tanguy et Quentin se rendent à Hambourg, ville d'origine de Karl Lagerfeld, ils découvrent une cité avec une identité artistique forte. Au bord de l'Elbe, le duo Zonenkinder donne vie à un arbre, repensant la ville avec ses rêves. Le groupe Mentalgassi laisse également sa marque, transformant le mobilier urbain d'une manière particulièrement expressive. A Hambourg, l'art n'appartient plus aux musées. Il sort dans la rue et inspire les artistes. Parmi ceux-ci, Max Zorn s'exprime avec du scotch, qu'il utilise pour illuminer les rues de sa ville.
Buenos Aires : Que ce soit au pochoir, à la craie, à la chaux, au pétrole ou encore à la bombe, les artistes de rue de la mégapole ont tous la même envie : s'exprimer et raconter ce qui les entoure. Pastel évoque sa perception de la vie d’aujourd’hui à travers ses oeuvres éphémères réalisées à la craie. Quant à Gonzalo Aurio, il a combiné ses deux passions, l'architecture et la peinture, pour repenser la conception de la ville. Ayant opté pour des matériaux rustiques, Jaz nous expose ses oeuvres basées sur la confrontation.
Guadeloupe : En Guadeloupe, Tanguy et Quentin découvrent des artistes aux inspirations très différentes : Pacman et Sek donnent une vie aux murs blancs avec des graffitis élaborés ; quant à François Picquet, artiste touche-à-tout, il investit l’espace public avec ses sculptures, inspirées par la vie locale ; de son côté, Johanna Durimel crée ses tableaux à partir d’un matériau de son enfance : le sable.

Streetosphère Saison 2 Barcelone-Philadelphie-Bretagne

Malibert Tanguy , Largouët Quentin - Streetosphère Saison 2 Barcelone-Philadelphie-Bretagne (DVD 729.4Mal2)
Barcelone : Tanguy et Quentin visitent Barcelone, notamment les ruelles du Barrio Gotico. Ils y rencontrent Gonzalo Borondo, un artiste de rue qui exprime son talent sur les vitrines commerçantes ou encore le mobilier urbain de son quartier avec pour seul outil une spatule. Txemy, quant à lui, passionné d'art urbain, travaille à la bombe spray mais d'une toute autre manière que celle qu'on lui connaît. Enfin, Jorge Rodriguez-Gerada donne de l’expression à la ville grâce au fusain.
Philadelphie : A Philadelphie, Tanguy et Quentin rencontrent des artistes aux passions particulières, tels que Jessie Hemmons, une artiste du tricot. Désireuse de contribuer à l'art urbain mais sans véritable talent pour le dessin ou autre technique plus courante, elle tricote de quoi habiller son opinion dans les rues de la ville. Nosego, quant à lui, amoureux de Philly et passionné d'art, utilise des bombes sprays mais aussi le pinceau pour colorer les murs. Justin Tyner, un artiste qui recycle le verre pour le transformer en objet d'art, partage la même passion de l'art.
Bretagne : Tanguy et Quentin découvrent la Bretagne à travers ses artistes. A Saint-Malo, Roger Gicquel, ancien étudiant de l'école des Beaux-Arts de Rennes, est un amoureux de la sculpture et des volumes. Aujourd'hui, il sculpte la plage de son enfance à coups de mains et de couteaux. Ses créations éphémères, d'un réalisme merveilleux, attirent le regard des passants. De son côté, Liliwenn peint les murs de Brest à la bombe. Gaël Maurin, quant à lui, offre une seconde vie au bois.

Photo Volume 3

Photo Volume 3 (DVD 770NeuVol3)
Chaque cliché est une énigme, la capture d’un instant figé à jamais. Mais que s’est-il passé avant ? Après ? La collection PHOTO relate les histoires perdues, les secrets de fabrication et les parti-pris qui ont marqué l’aventure de cet art, de ses débuts à nos jours.
La Photographie de l'intime, un film de Alain Nahum. Dans les années 1960 des photographes transforment l’appareil photo en appareil d’introspection, en journal intime. Captant le quotidien le plus banal ou des expériences extrêmes. Mais peut-on photographier l'intime ?
Les Appropriationnistes, un film de Stan Neumann. La photographie a donnée naissance à une nouvelle mémoire visuelle, faite de milliards d'images. Des photographes vont s’en emparer et faire de la collecte et du détournement de photos prises par d’autres le sujet de leur propre travail. Dans les années 80 on appellera cela "l’appropriation art".
La Photographie conceptuelle, un film de Stan Neumann. A partir de 1960, de jeunes artistes redécouvrent la photographie. S’appuyant sur son apparente objectivité, sa facilité d’emploi et sa popularité, ils s’en servent pour contester l’élitisme formel des générations précédentes, et nier les notions mêmes d’artiste et d’œuvre d’art.
Après la photographie, un film de Juliette Garcias. La photographie survivra-t-elle au XXIe ? La disparition de l’argentique et les possibilités illimitées du numérique ont bouleversé son rapport au réel. Face à cette nouvelle donne des photographes expérimentent les dernières technologies, tandis que d’autres s’en affranchissent avec une alter-photographie délibérément "Low Tech".

Je vous écris du Havre

Poulin-Jacob, Françoise - Je vous écris du Havre (DVD 711.43(442.5)Pou)
Septembre 44. En quelques jours, des bombardements anéantissent le centre du Havre. A partir de 1948, une équipe d’architectes et d’urbanistes dirigée par Auguste Perret entreprend de reconstruire la ville. Comment reconstruire quand tout est perdu ? A quoi pense l’architecte devant un champ de ruines ? Qu’est ce qu’une ville « idéale » ? Cette modernité imposée, qu’est elle devenue ? En 2005, Le Havre est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Vies métalliques

Vies métalliques (DVD 730.92Ber)
Pierre Bergounioux, écrivain, est aussi un sculpteur qui trouve son inspiration en récupérant dans les casses des épaves du monde industriel et agricole. Henry Colomer a choisi d'explorer avec lui la veine métallique qui affleure dans son oeuvre. Dans le fracas d'étincelles de son atelier ou le silence de son bureau, la magie des signes ressuscite ce que la mort a emporté."L'air, la lumière ne sont pas, comme on croit, inhabités, vides mais, parfois, par endroits, vibrants, chargés de présences éminentes". Ce livre-DVD contient un texte de Pierre Bergounioux intitulé "Fer", un documentaire de 52 minutes d'Henry Colomer et de nombreux bonus (entretiens avec Henry Colomer, Tiphaine Samoyault, Catherine Flohic).