Société des Amis de la Bibliothèque Forney




EXPOSITIONS EN RHÔNE-ALPES


Les expositions sont classées par date de clôture.


Cliquez sur le lien suivant et retrouvez les
Musées de la Région Rhône Alpes





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Abbaye, Annecy-le-Vieux - Exposition : Marqués par une image

9 janvier - 22 avril 2014
L'Abbaye, Annecy-le-Vieux
Exposition : Marqués par une image


Cette exposition d'art contemporain repose sur le thème de la circulation des images, à une époque où celles-ci n'ont jamais été aussi mobiles. Les 9 artistes qui exposent travaillent avec des médiums très divers (dessin, sculpture, vidéo, photographie, installation) à partir d'images préexistantes collectées sur Internet, découpées dans les journaux ou issues du cinéma. Les images recomposées se chargent alors d'une épaisseur de sens dépassant ce qu'elles semblaient nous montrer à première vue. Comme le narrateur du film La Jetée de Chris Marker, les artistes présentés sont "marqués par une image" : ils matérialisent cette marque en la réactivant au présent au sein de l'exposition.


Maison des Jeux Olympiques d'Hiver d'Albertville - Exposition : Passion olympique

10 décembre 2013 - 23 avril 2014
Maison des Jeux Olympiques d'Hiver d'Albertville
Exposition : Passion olympique


À l’occasion des J.O. de Sotchi une plongée au coeur de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver.


Bibliothèque du 1er, Lyon - Exposition : À Vartan - Donation Frédéric-Vartan Terzian (1961-1994)

27 février - 24 avril 2014
Bibliothèque du 1er, Lyon
Exposition : À Vartan - Donation Frédéric-Vartan Terzian (1961-1994)


1994… Vingt ans se sont écoulés depuis la disparition de Frédéric-Vartan Terzian. De cette longue absence est née l’idée d’une nouvelle exposition. En effet, déjà en décembre 1988, la bibliothèque de la Part-Dieu organisait une importante manifestation autour des photographies de Frédéric. 2014... ses proches, fidèles à sa mémoire, font don à la Bibliothèque municipale de Lyon de l’intégralité de ses photographies (négatifs, planches-contacts et tirages). Cette démarche nous permet d’explorer à nouveau son univers, de nous plonger dans ses archives pour y découvrir de nouvelles images. L’exposition présentée se compose d’une cinquantaine de photographies et objets personnels, reflets de ses recherches existentielles Elle témoigne des sujets de prédilection de Frédéric-Vartan Terzian : images de l’enfance, autoportraits, travail de mémoire auprès des rescapés du premier génocide du 20e siècle. Elle nous offre en partage des images où l’argentique ; le jeu subtil du noir et du blanc deviennent les témoins d’une vie d’artiste trop vite arrêtée.


Bibliothèque Georges Perec, Vaulx-en-Velin - Exposition : Images d'un territoire, promenades en ville, Vaulx-en-Velin

1er au 26 avril 2014
Bibliothèque Georges Perec, Vaulx-en-Velin
Exposition : Images d'un territoire, promenades en ville, Vaulx-en-Velin


La promenade est une fabrique à images, à saveurs, à univers sonores, à pensées géographiques. 120 étudiants de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon installée à Vaulx-en-Velin ont été les "promeneurs-noteurs" des fragments de ville. Des sujets se sont imposés, sujets touristiquement improbables, traités par le dessin, le dessin en mouvement, l'écriture, le son.


Galerie Nunc, Grenoble - Exposition : JM Robert

27 mars - 26 avril 2014
Galerie Nunc, Grenoble
Exposition : JM Robert


JM Robert imite les effets de patine, de salissure et de dégradation qu'il observe sur les façades d'immeubles. S'inspirant de l'art urbain et des peintres de la fin du 20ème siècle, il élabore son propre style. Dans un graphisme incisif et percutant, l’artiste peint façon pochoir des visages féminins qu’il sublime sur des fonds abstraits qui reprennent les effets dégradés, arrachés et détériorés des murs urbains. Les toiles de JM Robert sont vives et sensiblement belles.


Médiathèque de Thonon-les-Bains - Exposition : Cap sur le Rhône, du Léman à la mer

1er au 26 avril 2014
Médiathèque de Thonon-les-Bains
Exposition : Cap sur le Rhône, du Léman à la mer


Cette exposition est une invitation à plonger dans les fabuleuses histoires de la navigation sur le Rhône, un voyage dans le temps et dans l’espace, à travers cinq thématiques valorisant les collections des sites partenaires et leur spécificité et présentant l’histoire du fleuve dans sa globalité et sur l’ensemble de son linéaire. Le Rhône avec l’axe Rhône-Saône, voie essentielle de communication, relie l’Europe septentrionale à la Méditerranée. Des Alpes suisses à son delta méditerranéen, en remonte ou en décize, de rive à rive, nombres d’embarcations ont emprunté ce cours d’eau puissant : pirogues monoxyles, radeaux de bois, longs convois halés de l’époque romaine, barques à voiles latines, sisse landes et savoyardes, équipages et leurs 40 chevaux, étonnants bateaux à vapeur, barges du 21e siècle... Pour l’apprivoiser, le traverser ou le parcourir, l’homme a dû taire ses peurs et sublimer son imagination. Au fil des siècles, toute l’histoire du Rhône raconte celle de l’aventure humaine...


Médiathèque municipale Louise Labé, Saint-Chamond - Exposition : Les cahiers Intempestifs

8 au 26 avril 2014
Médiathèque municipale Louise Labé, Saint-Chamond
Exposition : Les cahiers Intempestifs


Présentation de la collection "Des Hommes de caractère", de la maison d’édition Les Cahiers intempestifs par Jean-Noël Blanc, auteur de 363 000 signes, la chaîne graphique. "La typographie offre à la pensée une forme, et donne à voir le langage à travers une symbolique complexe. Présente dans tous les domaines de la vie quotidienne, ayant parcouru l'Histoire et jalonné notre culture, elle n'en demeure pas moins un pan du savoir ignoré des non professionnels. Notre patrimoine typographique nous fait voyager à travers l'espace et le temps à la rencontre d'individus étonnants qui ne dessinèrent pas seulement des lettres mais contribuèrent aussi pleinement à la diffusion du savoir de leur époque, et qui souvent vécurent des vies aventureuses : des hommes de "caractères" "


Musées Gadagne, Lyon - Exposition : Lyon, Centre du monde !

21 novembre 2013 - 27 avril 2014
Musées Gadagne, Lyon
Exposition : Lyon, Centre du monde !


L'exposition temporaire des musées Gadagne explique les objectifs et les ambitions, l’organisation, le financement et les modèles de l’Exposition internationale urbaine. Elle en appréhende le caractère international et politique. Une place particulière est réservée à l’architecture et aux projets de Tony Garnier ainsi qu’à l’accueil réservé, autant dans la presse que par le public, à cette Exposition située dans un quartier alors peu fréquenté.
Les événements ponctuant le programme de l’Exposition dès l’inauguration et surtout lors de la visite officielle du Président Poincaré seront présentés, jusqu’à la déclaration de la guerre le 3 août 1914 et le départ des nations ennemies.


Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse - Exposition : Béatrice Casadesus, aux portes de l'infini

8 février - 27 avril 2014
Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse
Exposition : Béatrice Casadesus, aux portes de l'infini


Hommage à l’œuvre lumineux et profond de Béatrice Casadesus à l’occasion de l’acquisition par le musée de Danaé, diptyque présenté en 2010-2011 lors de l’exposition Visions contemporaines de Marguerite d’Autriche. La mue de Marguerite, création de Béatrice Casadesus pour l’église de Brou reste un moment fort d’art contemporain au monastère. Ce dispositif, constitué de quatre diptyques suspendus, d’une "mer de mues" bleues sur le sol, et au revers de la façade, d’une cascade de "mues" multicolores, subjugue alors. Le diptyque acquis, Danaé, de la série Infinito, est un magnifique exemple de cette suite vibrante en bleu et or, telle la pluie dorée divine de l’épisode mythologique. Six autres oeuvres, données par l’artiste, seront présentées dans les salles d’art contemporain du musée : des oeuvres sur papier, Printemps, et une série, Ciel de lit pour Danaé, ainsi qu’un livre d’artiste réalisé avec le poète Michel Deguy pour les éditions Écarts, Danaé dans le lit.


Cité du Design, Saint-Etienne - Exposition : Qui avait la solution, pour ne jamais devenir grand ?

4 au 27 avril 2014
Cité du design, Saint-Etienne
Exposition : Qui avait la solution, pour ne jamais devenir grand ?


Qui avait la solution, pour ne jamais devenir grand ? montre à voir le travail des diplômés en option art et design de la promotion 2013 de l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne. Les projets plastiques des diplômés, option art et design réalisés au terme de cinq années d'études, rassemblent l'énergie et les convictions d'une génération qui a vécu l'installation et le développement de l'ESADSE sur son nouveau site ; ce qui nous permet de mesurer l'effet de capillarité avec l'écosystème de la création sur le territoire. L'exposition permet de réunir dans le champ de l'art et du design autant de conceptions du monde et de la création qu'il y a de diplômés.


avec le poète Michel Deguy pour les éditions Écarts, Danaé dans le lit.

Bibliothèque du 7e Jean Macé, Lyon - Exposition : Qui avait la solution, pour ne jamais devenir grand ?

8 au 30 avril 2014
Bibliothèque du 7e Jean Macé, Lyon
Exposition : Nadège Druzkowski, Intermittences


Le nom de l'exposition s'inspire des Intermittences du Cœur, titre que Proust envisage un temps pour son ouvrage, avant d’adopter définitivement en 1913 A la Recherche du Temps Perdu. Guidée par la déconstruction de la narration linéaire, qui caractérise les deux œuvres et leur mise en scène de la haute société, l’artiste s’est inspirée des visuels du film d’Alain Resnais, L'Année Dernière à Marienbad, histoire d'un homme qui essaie de convaincre une femme qu'ils ont eu une liaison l'année précédente. Réalité, souvenirs, fiction, le spectateur est rapidement perdu dans les labyrinthes d’un temps qui ne semble plus linéaire et continu mais fragmenté entre rêve et réalité. Un morcellement accentué ici par l’utilisation d’images issues de la collection personnelle de l’artiste. Plongeant dans le labyrinthe de la pensée intime, les oeuvres invitent le spectateur à déambuler dans un imaginaire, mosaïque de rêves, faits reconstruits, remémorés ou inventés. Les motifs sont volontairement récurrents, dans une répétition toutefois jamais parfaitement identique. Le format des toiles fait volontiers appel au cinéma. Il renforce la confusion entre illusion et réalité, tandis que le jeu des couleurs emmène le spectateur dans un monde onirique, proche de l'univers de A la Recherche du Temps Perdu, où le narrateur joue avec les frontières du songe.


Médiathèque de Roanne - Exposition : Marielsa Niels, Les cendrillons sont de sortie !

5 au 30 avril 2014
Médiathèque de Roanne
Exposition : Marielsa Niels, Les cendrillons sont de sortie !


"Tant que la condition féminine sera occultée ou relativisée, tant qu’elle ne sera pas suffisamment prise en compte par l’Etat et reconnue comme un véritable enjeu par la société toute entière, elle n’évoluera pas." Notre regard est codifié par la culture et c’est l’éducation, empreinte de la culture dominante, qui modèle en partie le regard que porte l’homme sur la femme mais également le regard que la femme porte sur des obligations journalières qu’elle a fini par considérer malgré elle, comme lui incombant naturellement. Ce regard a tellement été ramené à un corps objet et au "désir – plaisir" de l’homme, que la violence qui est faite à la femme dans l’esthétisme du corps a fini par passer pour de l’amour. Cette "douce" violence, profondément ancrée dans les cultures du monde entier, se produit dans toutes les situations socio-économiques. A tel point que des millions de femmes ne la jugent pas anormale. Il me paraît donc nécessaire, pour que la situation des femmes évolue, que Cendrillon jette l’éponge... Autodérision. C’est le maître mot de ce projet photographique, qui passe par une démarche participative de mes modèles. Ce n’est pas elles que je photographie, mais un stéréotype, elles le savent et en jouent. Ce qu’elles offrent le plus, c’est leur regard, leur rôle. Dans la comédie, elle se donnent et m’étonnent. Ces femmes là, c’est manifeste, se réapproprient leur liberté, leur identité, leur destin et leurs choix. Cachés derrière les images, les hommes sont présents, participant d’une ouverture d’esprit certaine… Humour partagé… C’est fou comme le bonheur peut se distribuer quant on passe de l’innocence à la conscience.


Le Magasin-CNAC, Grenoble - Exposition : Ericka Beckman, Works 1978 - 2013

8 février - 4 mai 2014
Le Magasin-CNAC, Grenoble
Exposition : Philippe Decrauzat, Notes, Tones, Stone


Artiste américaine, Ericka Beckman est formée dans les années 1970 à CalArts (California Institute of the Arts, Californie). Elle y rencontre de nombreux artistes, amis avec lesquels elle collaborera par la suite comme Matt Mullican et Mike Kelley. Ericka Beckman puise son inspiration dans différentes sources, parmi lesquelles les théories en psychologie du développement de Jean Piaget, mais aussi la culture sportive américaine, les films hollywoodiens et les dessins animés des années 1960. En associant ces sources à sa propre imagination, les films de Ericka Beckman donnent vie à ce qu'elle appelle "la performance de l'image."


Le Magasin-CNAC, Grenoble - Exposition : Philippe Decrauzat, Notes, Tones, Stone

8 février - 4 mai 2014
Le Magasin-CNAC, Grenoble
Exposition : Philippe Decrauzat, Notes, Tones, Stone


Au même moment, l’artiste suisse Philippe Decrauzat, connu pour ses peintures géométriques et ses films en format 16mm inspirés du cinéma expérimental, investira la «Rue» du MAGASIN, l’espace central sous verrière. Il y présentera de nouvelles œuvres, conçues pour cet espace et produites au Magasin. Une série de huit grandes toiles occuperont les cimaises blanches de la "Rue", auxquelles répondront des volumes, également blancs, émergeant du sol. Dans ses toiles, Philippe Decrauzat s'inspire des dessins de Etienne-Jules Marey, père de la chronophotographie, et plus particulièrement des courbes issues de l'observation des phénomènes respiratoires qu'il retravaille ensuite pour générer des trames simples, succession de diagonales parallèles dont les rythmes produisent des effets ondulatoires.


Le Magasin-CNAC, Grenoble - Exposition : Blair Thurman

8 février - 4 mai 2014
Le Magasin-CNAC, Grenoble
Exposition : Blair Thurman


Né en 1961, cet artiste américain présentera deux œuvres néons dans la halle située en face du MAGASIN. Ces installations seront visibles depuis l’extérieur, aussi bien de jour que de nuit, par les grandes baies vitrées sur l’un des côtés de la halle.


Château de Bouthéon - Exposition : Comme un poisson dans l’Art

18 janvier - 4 mai 2014
Château de Bouthéon
Exposition : Comme un poisson dans l’Art


Des poissons, des poissons, des poissons... des petits et des gros, des rigolos, des grincheux, des colorés, des en bois, des en métal, des en céramique ou bien peints. Echappés sans doute des aquariums du Château, les coquins se sont réfugiés dans les combles pour le plus grand plaisir des visiteurs. ON peut y découvrir des oeuvres de Georges Bellut (Sculpture), Jacqueline Blanchet (Peinture et techniques mixtes), Pascal Vallet (Céramique).


Musée d'Art Moderne, Saint-Etienne - Exposition : Jeunes créateurs à New York

18 janvier - 4 mai 2014
Musée d'Art Moderne, Saint-Etienne
Exposition : Jeunes créateurs à New York


L'exposition présente un panorama éclectique de la scène contemporaine new-yorkaise au travers de l’œuvre de dix jeunes artistes. Ce regard sur l’actualité de la création nous montre la prédilection des artistes pour le dessin et la peinture. En effet, certains médiums comme la vidéo ou la photographie - omniprésents il y a quelques années - semblent aujourd’hui délaissés par les jeunes créateurs. Chez Bea Camacho, la photographie retrace une performance. Les artistes exposés puisent dans l’histoire de l’art (notamment dans l’art minimal) et dans la culture populaire de façon indistincte pour utiliser ces références comme de la matière iconographique ou picturale. Ils font aussi bien référence à des artistes fondateurs de l’art minimal comme Frank Stella ou à l’expressionnisme abstrait de Jackson Pollock, qu’aux cartoons et autres comic books de leur enfance.


L'Artothèque de Grenoble - Exposition : Denis Darzacq, Ensembles

1er avril - 10 mai 2014
L'Artothèque de Grenoble
Exposition : Denis Darzacq, Ensembles


En contrebas, sur fond neutre, des personnes se croisent dans des espaces urbains anonymes.
Privilégiant un point de vue plongeant, Denis Darzacq fragmente la foule qui défile sous ses yeux dans une ville dominée par les tons bruns et bleus. Il se concentre sur les mouvements, les gestes et les vêtements. Les compositions aléatoires isolent les petits faits banals et les gestes du quotidien. Elles révèlent les individualités qui se dissimulent derrière les stéréotypes sociaux, la distance entre l'intime et le public.
Réalisée dans plusieurs villes de France entre 1997 et 2000, la série Ensembles a inauguré la double réflexion de Denis Darzacq sur la place de l’individu dans la société contemporaine et les corps en mouvement. Suivront, entre autres, les séries la Chute et Hyper où le photographe saisit les corps en lévitation de jeunes danseurs de hip-hop devant des façades d’immeubles ou à l’intérieur d’un supermarché. Puis Act (2008-2011), fruit d’un travail mené avec des personnes en situation de handicap.


L'Abat-jour, Lyon - Exposition : Expolaroid

27 mars - 10 mai 2014
L'Abat-jour, Lyon
Exposition : Expolaroid


L'Abat-Jour présentera une exposition collective regroupant les travaux photographiques de Guillaume Ducreux, Virginie Plauchut, Nicolas Poizot et Maxime Simon.


Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne - Exposition : Thomas Bayrle, All-in-One

21 mars - 11 mai 2014
Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne
Exposition : Thomas Bayrle, All-in-One


L'IAC présente, en collaboration avec Wiels, Bruxelles, Madre, Naples et Baltic, Gateshead, la première grande rétrospective en France de l’artiste allemand Thomas Bayrle. All-in-On rassemble plus de deux cents œuvres produites tout au long de son parcours, depuis le début des années 1960 jusqu'à ses toutes dernières productions réalisées spécifiquement pour l'Institut d’art contemporain.


L'Abat-jour, Lyon - Exposition : Expolaroid

27 mars - 10 mai 2014
L'Abat-jour, Lyon
Exposition : Expolaroid


L'Abat-Jour présentera une exposition collective regroupant les travaux photographiques de Guillaume Ducreux, Virginie Plauchut, Nicolas Poizot et Maxime Simon.


Musée Dauphinois, Grenoble - Exposition : Caractères d'altitude

21 mars - 12 mai 2014
Musée Dauphinois, Grenoble
Exposition : Caractères d'altitude


Comment vivre aujourd’hui la montagne dans un parc national ? Quarante ans de présence active du Parc national des Écrins ont-ils modifié les mentalités et les comportements ? Quel imaginaire de la montagne s’est installé ? Quelle place les politiques de protection de la nature accordent-elles à l’homme et au patrimoine culturel ? Pour tenter d’apporter quelques réponses à ces questions, des ethnologues et des artistes ont parcouru le massif aux sept vallées. De leurs enquêtes initiées par le Parc et le Centre de l’oralité alpine(*) est née cette exposition, réalisée par le Musée dauphinois, qui marque l’un des temps forts de la célébration du quarantième anniversaire du Parc.


Centre d'Art Contemporain Halle des Bouchers, Vienne - Exposition : Préfiguration

15 mars - 16 mai 2014
Centre d'Art Contemporain Halle des Bouchers, Vienne
Exposition : Préfiguration


Les artistes de l'exposition : Jacques Barry, Amina Benbouchta, Pierre Buraglio, Daniel Buren, Jacqueline Dauriac, Mohamed El Baz, Philippe Favier, Pierre Gangloff, Bernard Garcier, François Morellet, Cédric Nove-Josserand, Bernard Rancillac, Pierre Soulages, Claude Viallat.
Bien plus qu'une simple exposition, Préfiguration est une rencontre de 14 artistes internationaux, nationaux et régionaux. Chacun à travers son œuvre illustre la diversité des expressions artistiques contemporaines qui habiteront ce nouveau lieu. Une exposition collective où chaque artiste a pu exprimer son enthousiasme face à la consécration d'un lieu valorisant l'art contemporain dans la ville de Vienne. Au delà de la simple mise en lumière du lieu, cette exposition est une confrontation d’œuvres qui peuvent dialoguer et se répondre entre elles. Elles ont pour vocation de susciter des questionnements dans l'esprit du spectateur. Qu'est-ce que l'artiste a voulu exprimer ? L'art contemporain nous pousse a regarder plus loin que la simple représentation physique, afin que chacun d'entre nous puisse avoir sa propre interprétation du sens de l’œuvre.


Anne-Marie et Roland Pallade Art Contemporain, Lyon - Exposition : Pat Andrea, Excursions imaginaireS

21 mars - 17 mai 2014
Anne-Marie et Roland Pallade Art Contemporain, Lyon
Exposition : Pat Andrea, Excursions imaginaireS


D’un imaginaire débridé, cet artiste curieux a inventé un étrange dialecte au style composite. Un dialecte sans âge, qui voyage du Nord au Sud, du Classique au Moderne : entre figure et abstraction, entre gestuelle et géométrisation, entre virtuosité et déconstruction. Le peintre convoque un « réalisme irréel », au phrasé tantôt maîtrisé par une graphie précise, tantôt teinté d’accents plus colorés et de mouvements lâchés. Pat Andrea est un peintre joyeusement perverti à la créativité dérangeante. Drôle de lapin. Avec lui nous entrons dans un pays farfelu, sens dessus dessous… Parait que ce pays n’existe pas…. Enfin c’est ce que dit la Raison... Avec lui nous soulevons la mousse d’Eros et nous chutons dans les profondeurs des forêts encéphales. Là où naissent les rêves nus, les peurs tues, les désirs crus. Bienvenue au pays des têtes-à-refoulement-collectif.


Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne - Exposition Nouveau siècle

18 janvier - 18 mai 2014
Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne
Exposition Nouveau siècle


Une plongée dans l'art contemporain New-Yorkais depuis les années 70. Tel est le propos de ce festival original car conçu et organisé par un opéra et un musée. "The New York Moment "présente à Saint-Étienne un des plus riches chapitres de la culture américaine : celui du minimalisme qui, en réaction au culte de l’individu et à la société de consommation, a diffusé son "less is more" dans les arts visuels, la musique, l’architecture ou le design. Cet événement est l’occasion rare de voir réunies de grandes figures de ce courant influent, d’entendre Philip Glass en concert, de suivre Joel Shapiro et Peter Halley au milieu de leurs œuvres. Une grande exposition d’artistes new-yorkais, du minimalisme à nos jours, une semaine de spectacles (concerts, opéra, ballet) autour de Philip Glass et de la musique américaine vous rendront sensibles et plus proches les créations d’une génération d’artistes qui a marqué durablement notre nouveau siècle.


Musée de l'Ancien Évéché, Grenoble - Exposition Diodore Rahoult (1819-1874) Paroles de palette

15 novembre 2013 - 18 mai 2014
Musée de l'Ancien Évéché, Grenoble
Exposition Diodore Rahoult (1819-1874) Paroles de palette


Diodore Rahoult (1819-1874), talentueux artiste dauphinois, n'a eu de cesse de peindre des scènes du monde qui l’entoure, tant de son Dauphiné natal que de lieux visités comme Rome et l’Italie. Né dans une famille de confiseurs, le jeune artiste fait son apprentissage à Grenoble puis à Paris, et parfait sa formation lors d'un long voyage en Italie. Cette solide culture artistique fait de lui un dessinateur hors pair et un peintre ouvert à tous les genres : peinture religieuse et allégorique, paysage animé, scène de genre, portrait. De ses innombrables dessins et études préparatoires jusqu'à ses peintures romantiques, son oeuvre témoigne d’une grande curiosité où l'émotion a toute sa place. Il est surtout connu pour le magistral travail d'illustration qu'il réalise en 1860 autour des poésies en patois de Blanc dit Lagoutte, édité sous le titre Grenoblo malhérou. On sait moins qu'au sommet de sa carrière en 1868, il est désigné, ainsi que son ami Henri Blanc-Fontaine, par le maire de Grenoble, Jean-Thomas Vendre, pour effectuer une partie des décors peints du nouveau Musée-Bibliothèque situé place de Verdun.


Centre Culturel Aragon, Oyonnax - Exposition : Les Ateliers, Patrimoine artisanal et industriel d'Oyonnax

10 avril - 19 mai 2014
Centre Culturel Aragon, Oyonnax
Exposition : Les Ateliers, Patrimoine artisanal et industriel d'Oyonnax


En 2012, l'Association des Amis du Musée du peigne et de la Plasturgie d'Oyonnax (AMPPO) lance un projet visant à inventorier l'ensemble des bâtiments artisanaux et industriels constituant le patrimoine architectural de la ville et de ses environs. Une équipe de volontaires, dont les membres de l'AMPPO et du CAVO-Photo, participe à ce projet. Il s'agit de photographier et de rassembler en priorité des données, à propos des ateliers appelés à disparaitre lors de travaux d'aménagement ou de reconstruction. Ce projet est destiné à approfondir les connaissances sur l'histoire industrielle de la ville d'Oyonnax et de ses alentours.


Bibliothèque Saint-Bruno, Grenoble - Exposition : L’artothèque s’expose à la Bibliothèque Saint-Bruno

18 avril - 24 mai 2014
Bibliothèque Saint-Bruno, Grenoble
Exposition : L’artothèque s’expose à la Bibliothèque Saint-Bruno


De Sonia Delaunay à Françoise Pétrovitch, en passant par Jacques Monory ou Claude Closky : une série de sérigraphies issues des collections de l’Artothèque municipale à découvrir.


Centre du patrimoine arménien, Valence - Exposition : Rwanda, blessures d'images

21 mars - 25 mai 2014
Centre du patrimoine arménien, Valence
Exposition : Rwanda, blessures d'images


C'est dans l'indifférence générale qu'eut lieu le génocide du Rwanda. Entre avril et juillet 1994, militaires et miliciens, aidés par une partie de la population civile, tuèrent entre 800.000 et un million de personnes, opposants au régime et membres de la minorité tutsi. De 1996 à aujourd'hui, Alexis Cordesse a consacré plusieurs travaux à ces événements. Son approche associe photographies, documents d'archives et témoignages de rescapés et de bourreaux. L'exposition propose un parcours qui met en images et en mots les traces du génocide dans les mémoires et les lieux où il a pris place. Le photographe interroge ainsi le pouvoir des images à dire par elles- mêmes la nature de ce qui s'est passé. Loin d'un discours moralisateur sur le crime de masse, l'exposition fait émerger la singularité de cette histoire et ses répercussions sur la population rwandaise. Elle invite le visiteur à penser le crime, plutôt que le contempler.


Cité du Design, Saint-Etienne - Exposition : Homework, Une École Stéphanoise

11 octobre 2013 - 25 mai 2014
Cité du design, Saint-Etienne
Exposition : Homework, Une École Stéphanoise


L'exposition Homework, Une École Stéphanoise présente le travail d'une dizaine de jeunes designers professionnels, en activité sur le territoire stéphanois, et dont la majorité a été formée par l'École supérieure d'art et design. Éric Jourdan, designer et commissaire de cette exposition, pose un regard sensible sur la production de ces professionnels et montre à travers cette sélection comment le développement du design à Saint-Étienne avait su créer un terreau favorable à l'émergence d'une jeune génération de créateurs. Formée à Saint-Étienne, celle-ci a souhaité y rester pour vivre et travailler. Ces designers, et bien d'autres, ont choisi Saint-Étienne par conviction et par envie de participer à une aventure collective en inscrivant leurs créations dans un contexte de développement local. Leurs clients sont aussi ailleurs, un peu partout en France, preuve qu'il est bien perçu de travailler à Saint-Étienne. Cette génération de designers participe de l'histoire singulière d'une ville particulièrement accueillante et sensible au design. Une histoire suffisamment originale et emblématique pour que la Cité du design et l'École supérieure d'art et design proposent que cette production soit réunie et rendue publique.


Bibliothèque de la Part-Dieu, Lyon - Exposition : La poésie ça ne s'invente pas, Louis Calaferte (1928-1994)

8 mars - 31 mai 2014
Bibliothèque de la Part-Dieu, Lyon
Exposition : La poésie ça ne s'invente pas, Louis Calaferte (1928-1994)


À l’occasion du Printemps des poètes et pour célébrer les vingt ans de sa disparition, la Bibliothèque municipale de Lyon se propose d’exposer la poésie de Louis Calaferte. L’auteur n’aura vu de son vivant que la parution de quelques titres dont Rag-time chez Gallimard, Londoniennes au Tout sur le tout, Haïkaï du jardin à l’Arpenteur. Les Éditions Tarabuste, en la personne de Djamel Meskache et Claudine Martin, ont fait le pari de publier l’intégralité des recueils mis en forme par l’écrivain, soit une trentaine de titres, parmi lesquels des livres d’artistes, Ouroboros, L’Évangile métropolitain... L’exposition présentera ce travail poétique intense reprenant, sous des formes originales ou plus classiques, les grands thèmes qui constituent l’univers atypique de Louis Calaferte : fuite du temps, omniprésence de la mort et de la révolte, obsession du mot, érotisme et angoisse, mais aussi amour des hommes et des œuvres… Une poésie forte et sans concession, anticonformiste toujours.


Musée de la Houille Blanche, Grenoble - Exposition : Recadrages : des entreprises en mouvement 1991-2013

17 octobre 2013 - 31 mai 2014
Musée de la Houille Blanche, Grenoble
Exposition : Recadrages : des entreprises en mouvement 1991-2013


Trente entreprises de Grenoble et de sa couronne, signalées en 1991 par la Chambre de commerce et d'industrie comme les plus performantes du département, ont été photographiées par l'artiste Anne-Marie Louvet. L'usage du noir et blanc, le choix de réaliser des prises de vue la nuit et selon un cadrage étudié, donnent aux sites industriels une forme de mystère et de poésie. Vingt-deux ans plus tard, l'artiste choisit de retourner sur les lieux. Le cadrage reste approximativement le même, mais l'argentique a laissé la place au numérique et à la couleur, la nuit à la lumière du jour. Ce sont deux époques de l'histoire de la photographie qu'Anne-Marie Louvet propose ici à travers la constitution de diptyques qui mettent en parallèle hier et aujourd'hui : celle du noir et blanc qui sublime, celle du numérique qui dresse davantage un constat et un état des lieux.


Villa du Parc centre d'Art Contemporain, Annemasse - Exposition : Le Syndrome de Bonnard

5 avril - 31 mai 2014
Villa du Parc Centre d'Art Contemporain, Annemasse
Exposition : Le Syndrome de Bonnard


Une proposition du collectif Le Bureau/ à partir d’un choix d’œuvres dans les collections du Mamco (Musée d’art moderne et contemporain), Genève. On rapporte l’anecdote selon laquelle le peintre Pierre Bonnard (1867-1947), à la fin de sa vie et à plusieurs reprises, aurait tenté de repeindre subrepticement certains détails de ses toiles. Il fut même arrêté par un gardien du Musée du Luxembourg, alors qu’il retouchait une minuscule feuille d’arbre d’un de ses tableaux de jeunesse. Ici se confrontent alors deux légitimités : d’un côté le musée qui garantit la conservation de l’oeuvre acquise et son inscription dans une collection patrimoniale et un récit historique ; de l’autre, le parcours individuel de l’artiste et la délimitation d’un corpus qu’il définit lui-même. Partant de ce paradoxe, Le Bureau/ a proposé à certains artistes, dont le Mamco conserve une oeuvre, d’en proposer une nouvelle lecture ou une nouvelle version (comme on le dirait pour une oeuvre littéraire ou musicale) sans entamer l’intégrité matérielle de l’oeuvre originale. L'exposition met en avant l’impermanence d’une oeuvre d’art dans le temps et cherche en quelque sorte à prévenir le syndrome de bonnard, en proposant aux artistes de se réapproprier temporairement leurs oeuvres.


Médiathèque de Thonon-les-Bains - Exposition : L'Argentine

2 au 31 mai 2014
Médiathèque de Thonon-les-Bains
Exposition : L'Argentine


L'Argentine est considérée comme le pays ayant le plus de liens identitaires avec l'Europe, comme en témoignent les noms des Argentins, d'origines italienne, espagnole, etc. L'Argentine est un pays particulièrement multiethnique, qui accueille des Boliviens, des Paraguayens et des populations issues du monde entier : européens, asiatiques, etc.


BF 15 Espace d'Art contemporain, Lyon - Exposition : Wesley Meuris, Expansion

5 avril - 31 mai 2014
BF 15 Espace d'Art contemporain, Lyon
Exposition : Wesley Meuris, Expansion


Le travail de Wesley Meuris s'inscrit dans ces questionnements, en s'attardant plus particulièrement sur la construction et l’appréhension de l’espace et du savoir. Constituée de schémas, affiches, dessins ou de maquettes grandeur nature, son œuvre se construit à travers diverses typologies de modélisations des espaces de monstration (enclos zoologiques, archives hypothétiques, mobilier muséal, programmes d'expositions fictionnelles...). S'attachant davantage à la contextualisation des contenus qu'aux contenus eux-mêmes, ses réalisations mettent ainsi en relief le conditionnement de nos expériences. Son exposition à La BF15 pointe la contradiction des espaces conçus pour s'adapter à l'activité humaine bien que coupés de toute réalité extérieure à leur propre dispositif. Wesley Meuris choisit de révéler les aspects les moins évidents de la domestication de notre environnement, en reconstituant la dynamique des flux dans deux pièces produites à cette occasion. La première, Exhibition Floor, prend la forme d'un sol d'exposition surélevé et traversé par des circulations d'air. Elle devient à la fois la sculpture, le socle, l'architecture et la mécanique d'un dispositif atmosphérique. Sous la verrière, Fountain, déconstruit quant à elle l'armature d'une fontaine qui reste pourtant animée par le mouvement de l'eau. Ces nouvelles productions révèlent les mécanismes qui influencent le contexte de l'exposition, qui en constituent l'extension.


Palais Lumière Évian - Exposition : Joseph Vitta, passion de collection

15 février - 1er juin 2014
Palais Lumière Évian
Exposition Joseph Vitta, passion de collection


Joseph Vitta (1860-1942) est une personnalité d’exception qui a marqué son époque, en mettant sa fortune et son énergie exclusivement au service de l'art. Il est un collectionneur important à la charnière du XIXe et du XXe siècle, quoique son nom soit bien oublié de nos jours, y compris des spécialistes de l’histoire des collections. Collectionneur, commanditaire, donateur et mécène de Rodin, son existence est liée à la volonté de rassembler une collection prestigieuse, de contribuer à l’épanouissement des arts décoratifs et d’œuvrer autant à sa postérité qu’à celle de ses artistes préférés : Rodin, Bracquemond, Charpentier, Besnard, Chéret. Il avait ainsi réuni en deux décennies plus d’un millier d’objets aussi divers qu’hétéroclites.


Chapelle de la Visitation, Thonon-les-Bains - Exposition : African Way

5 avril - 1er juin 2014
Chapelle de la Visitation, Thonon-les-Bains
Exposition : African Way


Avec Barthélémy Toguo, Frédéric Bruly Bouabré, Mounir Fatmi, Najia Mehadji, Yazid Oulab, Chéri Samba, Malick Sidibé, Pascale Marthine Tayou.
Dernière de la saison 2013-2014, l'exposition African Way est l'occasion d'aller à la rencontre du travail d'artistes qui appartiennent à l'une des scènes artistiques la plus dynamique qui soit, l'Afrique. Si les artistes occidentaux ont longtemps emprunté certains de ses modèles à l'Afrique, la richesse d'invention de nombreux artistes africains contemporains est depuis la fin du siècle dernier porté au premier plan de l'activité artistique internationale.


L'Attrape-Couleurs, Lyon - Exposition : Panaché

5 avril - 1er juin 2014
L'Attrape-Couleurs, Lyon
Exposition : Panaché


À l’invitation de L’attrape-couleurs, Broadcast Posters a imaginé Panaché. Ce projet inédit prend la forme d’une édition et d’une exposition réunissant onze jeunes artistes français et internationaux n’ayant jamais travaillé ensemble. Le titre Panaché évoque un mélange de plusieurs couleurs. C’est aussi le nom des ramettes de papier aux teintes assorties vendues en papeterie et sur lesquelles est imprimé le livre. Broadcast Posters a invité chaque artiste à réinvestir son travail en fonction de contraintes liées au projet. Chacun a dû produire 10 formats A4 noir et blanc pensés comme des objets artistiques à part entière. Ces propositions sont ensuite réunies pour composer un livre multicolore de 110 pages.


Médiathèque de Seynod, Annecy - Exposition : Rémi Masson, Eaux douces des Alpes

6 mai - 7 juin 2014
Médiathèque de Seynod, Annecy
Exposition : Rémi Masson, Eaux douces des Alpes


A l'occasion de la sortie de son livre "Eaux douces des Alpes" le photographe annécien Rémi Masson exposera ses plus belles photos des différents milieux d'eau douce des Alpes comme les lacs de haute montagne et les grands lacs alpins (Annecy, Bourget, Aiguebelette), en passant par les rivières souterraines, les torrents et le fleuve Rhône.


Fondation Bullukian, Lyon - Exposition : Passages

27 mars - 7 juin 2014
Fondation Bullukian, Lyon
Exposition : Passages


Avec Damien Beguet, Fabrice Lauterjung, Jérémy Liron, Aurélie Pétrel, Jean-Antoine Raveyre, Jacques Truphémus
La collaboration entre le Musée Paul-Dini et la fondation Bullukian est née autour de la programmation de l’été 2014, afin de mettre en avant des artistes ayant un lien de vie ou de travail avec la région Rhône-Alpes. L’exposition passages a lieu simultanément à l’espace Cornil du musée Paul-Dini et à l’espace culturel de la fondation Bullukian. Depuis la Renaissance, les artistes ont accordé une place centrale à la fenêtre et à la porte?: d’un simple élément de décor et d’architecture, celles-ci deviennent peu-à-peu un sujet à part entière. "Le tableau est pour moi comme une fenêtre"», disait le célèbre architecte Alberti en 1435. Aujourd’hui encore, ce motif conduit notre sens de lecture : de l’image architecturée, construite par plans, vers l’espace réel, entre champ et hors champ. Le mur de la peinture devient objet de contemplation et support d’une vision intérieure. L’exposition s’ouvre à d’autres formes de fenêtres, la photographie mais aussi l’écran de télévision.


La Salle de Bains Centre d'Art contemporain, Lyon - Exposition : Ernst Caramelle, Sans titre

18 avril - 7 juin 2014
La Salle de Bains Centre d'Art contemporain, Lyon
Exposition : Ernst Caramelle, Sans titre


L’image du carton d’invitation constitue une des possibles entrées dans l’exposition "Sans titre" de l’artiste autrichien Ernst Caramelle. Il s’agit de la valise dans laquelle le peintre range ses pinceaux, éponges et esquisses de futures peintures. Elle incarne de manière presque emblématique ce qui a fait la renommée de l’artiste au cours de ses quarante dernières années : des peintures murales abstraites et éphémères qui jouent avec l’architecture du lieu d’exposition. Cette image s’avère également, non sans humour, archétypale de l’idée du peintre se déplaçant avec ses couleurs comme avec un atelier portatif. Ernst Caramelle voyage pour réaliser des peintures uniques qui ne sont donc ni transportables ni transposables.


Musée de Grenoble - Exposition : La Pointe et l'ombre, Dessins nordiques du musée de Grenoble

15 mars - 9 juin 2014
Musée de Grenoble
Exposition : La Pointe et l'ombre, Dessins nordiques du musée de Grenoble


L'exposition La Pointe et l'ombre, consacrée au fonds des dessins nordiques, regroupera les feuilles hollandaises, flamandes et allemandes extraites de son cabinet d’art graphique.. Dans cet ensemble, le musée a sélectionné près de 120 dessins qui s'échelonnent sur près de trois siècles, du XVIe à la fin du XVIIIe siècle.


Le Bleu du Ciel, Lyon - Exposition : La Photographie Noire, Weegee the Famous

3 avril - 21 juin 2014
Le Bleu du Ciel, Lyon
Exposition : La Photographie Noire, Weegee the Famous


Dans le cadre du festival Quai du Polar 2014, le Bleu du Ciel s’associe à l’événement pour présenter le dénommé fameux et célèbre Weegee dans son exposition intitulée "La photographie noire". Pour la première fois sur Lyon des photographies du «fameux» photographe seront présentées. Ses travaux, entièrement en Noir et blanc, se focalisent sur la vie nocturne de la ville de New York et nous conduisent vers une succession d’incidents sordides ou tragiques. Pour l’artiste, son approche photographique consiste à "Montrer combien, dans une ville de dix millions d’habitants, les gens vivent en complète solitude". L’Ukrainien Usher Fellig émigre avec ses parents aux Etats-Unis à l’âge de 11 ans, fuyant la montée de l’antisémitisme. Un déclic lui vient lorsqu’on le prend en photo dans la rue : il sera photographe. Il travaille plusieurs années chez ACME Newspictures puis devient indépendant. Il hérite alors de son surnom : Weegee serait une référence au jeu spirituel Ouija, qui consiste à communiquer avec les esprits. Donnant l’impression de savoir à l’avance où et quand les événements intéressants allaient se dérouler, il avait en fait dans sa voiture une radio branchée sur les fréquences de la police. Pénétrez le New york méconnu des années 20, à travers l’objectif de Weegee, dont le flash crépitant a pu capter plus d’une scène de crime. Catastrophes, incendies, règlements de compte mafieux, milieu de la prostitution et des freaks de la nuit, jet-set débauchée ou pincée font l’objet de son œuvre.


Le Bleu du Ciel, Lyon - Exposition : Alain Desvergnes - Yoknapatawpha, le comté de Faulkner, 1963-65

24 avril - 21 juin 2014
Le Bleu du Ciel, Lyon
Exposition : Alain Desvergnes - Yoknapatawpha, le comté de Faulkner, 1963-65


Après des études de journalisme et de Sociologie puis Reporter et Critique d’Art à Paris, Alain Desvergnes a vécu 19 ans en Amérique du nord : en 1963-65, comme « lecturer » à l’Université du Mississippi pour travailler sur W. Faulkner, (« Yoknapatawpha », Ed. Marval - 1989), puis en 1966 comme professeur associé à l’Université d’Ottawa où il crée le département d’Arts Visuels et en 1975 comme professeur agrégé à l’Université Saint Paul, département des Communications Sociales. En 1979 il rentre en France pour prendre la direction des « Rencontres Internationales de la Photographie » d’Arles jusqu’en 1982 où, à la demande du Ministère de la Culture, il crée l’Ecole Nationale de la Photographie d’Arles qu’il a dirigée pendant 16 ans. Il a exposé dans de nombreux musées et galeries européennes et américaines. Ses photographies font partie de la collection de la Bibliothèque Nationale de France, de la Maison Européenne de la Photographie, du Center for Southern Studies, Mississippi U., du Canadian National Film Board.


Centre d'Art Bastille, Grenoble - Exposition : Arnaud Maguet, Au hasard, sur la route

27 avril - 22 juin 2014
Centre d'Art Bastille, Grenoble
Exposition : Arnaud Maguet, Au hasard, sur la route


Lorsque Arnaud Maguet nous a demandé de travailler sur le thème « Au hasard, sur la route », tout de suite le livre de Jack Kerouac s’est imposé comme référence, ainsi que toute la culture des road-movies américains retraçant les espaces de liberté qu’engendrent les voyages et les mythes qui les accompagnent, ceux-là même qui ont donné naissance à cette contre-culture américaine qui sous-tend le travail de l’artiste. Mais à y regarder mieux, être sur la route ne s’arrête pas seulement à cette idée de voyage, c’est aussi ce sentiment de se placer sur le côté, de prendre le temps de voir et de percevoir autrement, de se décaler d’un poil de nos habitudes, de se laisser porter par le flux inconscient de notre environnement immédiat et d’ouvrir notre regard. Ainsi de Nicolas Bouvier et de ses voyages retranscrits dans de nombreux écrits qui, de la Suisse à l’extrême orient, a changé sa manière de percevoir le monde autour de lui en se laissant porter par les rencontres et les situations auxquelles il a du se confronter. Ainsi de Guy Debord et des situationnistes qui établirent une autre vision de notre environnement et de notre géographie proche qu’elle soit physique, mentale, émotionnelle ou sensible en nous invitant à poser un regard différencié sur notre quotidien. L’exposition conçue avec Arnaud Maguet s’attache à ce décalage, conscient ou non, qui se nourrit et crée la richesse de ce qui nous entoure.


Musée Géo-Charles, Échirolles - Exposition : Chambre d'écoute

24 janvier 2013 - 22 juin 2014
Musée Géo-Charles, Échirolles
Exposition : Chambre d'écoute


Le Musée Géo-Charles poursuit son projet "Chambre d'écoute" initié en 2013 en proposant de questionner et d'interroger la collection permanente dans son rapport à l'intimité et à la mise en présence d'autres oeuvres. En collaboration avec le Musée d'Art Contemporain de Lyon, le musée vous invite à découvrir trois photographies de la série "Moko-Maori tatoo" de Hans Neleman


Musée d'art religieux de Fourvière - Exposition : Reliques & Reliquaires

21 mars - 29 juin 2014
Musée d'art religieux de Fourvière
Exposition : Reliques & Reliquaires


Plus de 1 000 reliques, allant du fragment d’os au corps entier retracent 2 000 ans d’une dévotion à la fois populaire et institutionnelle. Du Saint curé d’Ars au soldat romain de l’antiquité, de Jean-Paul II à sainte Blandine, les reliquaires parlent de mort et de sainteté, d’art et de foi. Plusieurs thèmes sont abordés : les reliques du Christ, les saints régionaux (curé d’Ars, Blandine, Pothin, etc.), la sainte Famille et les apôtres, les saints de l’ordre de La Visitation, les reliquaires portatifs à conserver sur soi, les saints des catacombes, la papauté


Musée dauphinois, Grenoble - Exposition : Bretelles & fabulations

14 février - 30 juin 2014
Musée dauphinois, Grenoble
Exposition : Bretelles & fabulations


Dessin, requalification d'objets, photographie, installation, sculpture textile, écriture … les créations de rébecca (!) fabulatrice sont protéiformes ... elle n'en est pas toujours l'auteur, ni vraiment le témoin et quand elle se met en scène, cela peut être elle mais aussi son avatar, qui sait... Bien que fabules, les récits de rébecca (!) forment des boucles qui trouvent leur source dans le réel, s'épanouissent dans l'imaginaire pour épiloguer dans notre monde. Ils sous-tendent l'histoire secrète de chaque œuvre sur les thèmes de l'identité féminine, du travail, des rituels de société, des fantasmagories ...


Musée Stendhal, Grenoble - Exposition : Stendhal, traits pour traits

25 avril - 1er juillet 2014
Musée Stendhal, Grenoble
Exposition : Stendhal, traits pour traits


Le Musée Stendhal propose une nouvelle exposition temporaire dans l’appartement Gagnon. De nombreux dessins jalonnent l'oeuvre manuscrite de Stendhal : notamment son roman autobiographique Vie de Henry Brulard mais aussi Lucien Leuwen, le Journal, ceux de sa correspondance… Ils n'étaient pas destinés à la publication mais appartenaient à son laboratoire secret. Peu connus, ils font partie intégrante de son processus de création littéraire. Quelle est la place exacte de ces croquis par rapport au texte dans les manuscrits ? Pourquoi ce recours fréquent au graphisme ? Que signifient-ils ? Une sélection parmi les oeuvres plus caractéristiques sera exposée dans l'appartement Gagnon. À cette occasion seront présentés les dessins d’architecture à l’encre et à la mine de plomb de Prosper Mérimée et Stendhal, avec notes autographes (1837), acquis tout récemment par la Bibliothèque municipale.


Espace arts plastiques Madeleine-Lambert, Vénissieux - Exposition : Aline Bouvy, Forme et langage de l'empathies

12 avril - 5 juillet 2014
Espace arts plastiques Madeleine-Lambert, Vénissieux
Exposition : Aline Bouvy, Forme et langage de l'empathie


Les explorations esthétiques d’Aline Bouvy sur des techniques aussi diverses que le collage, le moulage ou la fonte de bronze ont généralement un point de départ unique : la question des tabous, principalement les tabous liés au corps. La liberté et le refus des convenances sont à la base de ce travail, qui n’a pas pour programme la provocation mais plutôt la mise en évidence vivante et transgressive du désir. Sous les allures du kitsch et de l’incongruité, le travail d’Aline Bouvy met en scène un éventail de figures plus ou moins indécentes, passant hardiment du désir à la répulsion. Il souligne aussi notre rapport à la fonction visuelle, nous obligeant à commercer du regard avec les cibles exactes de notre aveuglement. Le travail d’Aline Bouvy appartient donc de manière vitale au « genre» de la figuration. L’élaboration est lente, l’artiste collecte ou fabrique des signes, ceux de la sexuation, des orifices corporels, mais également des formes vagues et évocatrices, matières ou organes, ni tout à fait identifiables, ni tout à fait étrangères. Cette énergie syncrétique, qui semble attirer avec convoitise les matériaux et les images, joue sans cesse avec les artifices visuels, créant des connexions, des voisinages, des syncopes. Les photographies sont souvent créées comme des sculptures : elles résultent de patientes recherches de matériaux qui finissent par livrer une traîne hybride de facticité mêlée au langage photographique.


Centre Culturel Aragon, Oyonnax - Exposition : Xavier Lambours, C'est du sport

29 avril - 19 juillet 2014
Centre Culturel Aragon, Oyonnax
Exposition : Xavier Lambours, C'est du sport


Beaucoup d'expositions en témoignent, le sport est devenu un des thèmes favoris de la création contemporaine. La plupart des artistes prenant ce support comme sujet, ne cherchent pas à représenter le coté spectacle du monde sportif, mais privilégient plutôt le détournement des codes, des objets, des pratiques et du language.


Musée des Beaux-Arts de Lyon - Exposition : L'Invention du Passé, Histoires de cœur et d’épée en Europe. 1802-1850

19 avril - 21 juillet 2014
Musée des Beaux-Arts de Lyon
Exposition : L'Invention du Passé, Histoires de cœur et d’épée en Europe. 1802-1850


Cette exposition s’attache à illustrer comment naît dans les premières années du XIXe siècle une nouvelle manière de représenter le passé en peinture, initiée par des artistes lyonnais, en marge du néo-classicisme et de la tradition du Grand Genre, puis comment ce courant artistique se développe et se transforme jusqu’à s’imposer comme un « style international » autour de 1850.


Archives municipales de Lyon - Exposition : Place du Pont production, Des chansons du Maghreb à Lyon

5 avril - 26 juillet 2014
Archives municipales de Lyon
Exposition : Place du Pont production, Des chansons du Maghreb à Lyon


Depuis les années 50, les cafés de la «Place du Pont», dans le quartier de la Guillotière à Lyon, ont contribué à l’émergence d’une musique de l’exil. Ces lieux ordinaires, espaces de solidarité, de détente et d’expression, ont permis de panser la douloureuse expérience de la séparation et produit des métissages musicaux inédits. A l’instar de Paris et Marseille, villes phares de la concentration d’exilés du Maghreb, Lyon fut une plateforme pour de nombreux chanteurs, musiciens, éditeurs et producteurs. L’exposition « Place du Pont production », dans un univers de café musical, invite à la découverte de cette production musicale maghrébine lyonnaise, multiforme et fraternelle, directement en prise avec la réalité quotidienne, et tout ce qu’elle charrie de revendications et de fascinations !


Galerie Le Réverbère, Lyon - Exposition : Beatrix von Conta, Le Grand écart / L'Eau barrée

25 avril - 26 juillet 2014
Galerie Le Réverbère, Lyon
Exposition : Beatrix von Conta, Le Grand écart / L'Eau barrée


Les images prolifèrent aujourd’hui à une vitesse inouïe sur des supports sans cesse nouveaux. La photographie, pourtant, reste une énigme. Inlassablement et avec bonheur, je reviens vers sa simplicité trompeuse, sa mince surface silencieuse et l’évidence de sa complexité. Regarder le paysage me demande du temps. Sous quelle forme re-présenter autrement ce qui s’offre à la vue sous une effarante banalité ? Dans le kaléidoscope des possibles, le moindre clignement des paupières, une ombre qui passe, fait voler en éclats ce qui semblait provisoirement stable dans un cadrage choisi. Rien ne s’impose d’emblée, mais tout pourrait se révéler. Mon attention se porte davantage vers ce qui exprime, aujourd’hui, le difficile rapport de l’homme à la nature, cette cohabitation parfois durement négociée avec ses incohérences et maladresses. D’où vient mon émotion face à des espaces dont l’hétérogénéité, l’incohérence, les failles visibles, peuvent inspirer plutôt le refus que l’adhésion ? Comment cela se fait-il que j’y décèle une beauté particulière ? Mais peut-être pourrais-je tout simplement dire que j’aime ces paysages-là, que leurs défauts sont les stigmates d’une histoire, du temps présent, et que cette histoire, est aussi la mienne. Un miroir à double lecture. J’ai la sensation que le réel est recouvert d’une peau d’ « images » d’une fragilité incroyable. Et qu’en photographiant ces lambeaux-là, je constitue une impossible « collection » d’instants uniques et précieux que je tente d’extraire de l’oubli à venir. L’homme semble avoir déserté ces paysages-là, pourtant, comme disait Cézanne, « L’homme est absent, mais tout entier dans le paysage ». Au fond, c’est cela le paysage pour moi et c‘est pour cette raison que je trouve la confrontation avec lui absolument passionnante.


Le Plateau-Espace d’exposition du Conseil Régional de Rhône-Alpes, Lyon - Exposition : Georges Rousse, Utopies partagées

4 avril - 26 juillet 2014
Le Plateau-Espace d’exposition du Conseil Régional de Rhône-Alpes, Lyon
Exposition : Georges Rousse, Utopies partagées


Organisée en cinq espaces, « Utopies partagées » propose les oeuvres du photographe français réalisées entre 1982 et 2014 : photographies de bâtiments promis à la démolition ou en reconversion en Rhône-Alpes, les réalisations de Palerme, Houston ou encore Montréal mais aussi esquisses, dessins préparatoires, carnets de voyage et vidéos qui complètent ce dispositif photographique. L’un des espaces est également entièrement dédié à l’oeuvre inédite de Georges Rousse réalisée en janvier 2014 en Inde, dans un des plus grands bidonvilles de Bombay, Shivaji Nagar, avec la complicité de cinq jeunes Rhônalpins et Indiens en insertion. Sur le plateau sera reproduit à l’identique le lieu de réalisation de son oeuvre, intégrant une nouvelle anamorphose.


Musée Africain de Lyon - Exposition : Vodou, du visible à l'invisible

20 mars - 31 juillet 2014
Musée Africain de Lyon
Exposition : Vodou, du visible à l'invisible


L’exposition comprend une vingtaine d’objets de la collection particulière de Claude Rouyer. Ces objets proviennent principalement de la population Fon du Bénin, où la tradition religieuse vodou reste très active. Des photographies en noir et blanc d’Agnès Pataux, réalisées lors de ses nombreuses enquêtes ethnographiques en Afrique de l’Ouest, présentent les lieux où se pratique le culte vodou, et les vodounon-guérisseurs, intercesseurs entre l’ici-bas et les esprits.


Musée d'Art Contemporain, Lyon - Exposition : Imagine Brazil

6 juin - 17 août 2014
Musée d'Art Contemporain, Lyon
Exposition : Imagine Brazil


Actuellement présentée à l’Astrup Fearnley Museet d’Oslo (Norvège), Imagine Brazil est un instantané de l’art contemporain brésilien. L’exposition présente 14 jeunes artistes les plus créatifs de la scène émergente du Brésil et qui ont pour la plupart d’entre eux déjà une carrière internationale. Chacun de ces artistes, à son tour, a été invité à choisir un artiste également brésilien, qu’il considère comme un référent pour son travail.


Musée d'Art Contemporain, Lyon - Exposition : Oliver Beer, Rabbit Hole

5 juin - 17 août 2014
Musée d'Art Contemporain, Lyon
Exposition : Oliver Beer, Rabbit Hole


Au coeur de l’oeuvre du jeune artiste britannique Oliver Beer, les interactions entre l’espace architectural et la voix humaine alimentent un corpus important de performances acoustiques, articulées autour de ce qu’il nomme The Resonance Project . Dans ce « projet », il expérimente l’interaction de l’espace et du son. L’artiste révèle les oscillations de l’harmonie et sa "chorégraphie" avec le vivant, opère la mise en conversation des corps avec l’architecture, et la potentialité de cette relation à en modifier les perceptions. Oliver Beer, musicien, est également un artiste pluridisciplinaire, qui réalise dessins, photographies, vidéos, performances. Les oeuvres d’Oliver Beer, dans leur apparente simplicité, sont emplies de poésie et de sensations. Les moyens mis en oeuvre créent une émotion pure. Pour son exposition personnelle au macLYON, sur un étage du musée, Oliver Beer réalise une nouvelle oeuvre dans la continuité du Resonance Project, complétée par des projets inédits.


Musée d'Art Contemporain, Lyon - Exposition : Ben Schumacher, Rebirth of the bath house

5 juin - 17 août 2014
Musée d'Art Contemporain, Lyon
Exposition : Ben Schumacher, Rebirth of the bath house


Pour sa première exposition personnelle en France, Ben Schumacher initie une nouvelle collaboration avec un ou une architecte (et non avec une grande firme d'architecture). Ils ont établi comme cadre de travail de développer pendant un mois un projet quelque peu fantasque mais réaliste, répondant à un appel d'offre pour la restauration ou reconstruction de bains publics à New York.


Musée de Bourgoin-Jallieu - Exposition :  Alfred Bellet du Poisat (1823-1883) peintre paysagiste

28 mars - 24 août 2014
Musée de Bourgoin-Jallieu
Exposition : Alfred Bellet du Poisat (1823-1883) peintre paysagiste


Le Musée de Bourgoin-Jallieu invite à découvrir cet artiste méconnu, exposé pour la première fois dans un musée français, dans la mouvance pré-impressionniste, exposé pour la première fois dans un musée français. Né à Bourgoin-Jallieu en 1823, Alfred Bellet du Poisat passe une grande partie de sa vie dans sa ville et sa région. Mais à Paris, sa rencontre avec Eugène Delacroix sera très importante. Le Musée de Bourgoin-Jallieu s’est enrichi depuis dix ans de ses diverses œuvres.


Musée de la Miniature / Musée de la Ville, Montélimar - Exposition : Les Masques entre miniature et démesure

11 avril - 7 septembre 2014
Musée de la Miniature / Musée de la Ville, Montélimar
Exposition : Les Masques entre miniature et démesure


Cette exposition regroupe 70 masques d'aspects et de tailles différentes. Parfois grands et imposants, d'autres peuvent être si petits qu'ils se glissent dans une poche. Les visiteurs de l'exposition peuvent voyager à travers l'Afrique, l'Asie et l'Amérique Latine. Des continents ayant tous en commun, une culture, une histoire, et l'esthétisme autour du masque. Tous les masques présentés viennent de ces divers continents. Les éléments qui les composent sont tous différents. Le matériau le plus souvent utilisé est le bois mais d'autres éléments plus fragiles et éphémères comme des fibres végétales voire des os d'animaux permettent de créer ces masques. Les porteurs de masques, cachent leur identité le temps d'une danse, d'une pièce, d'un carnaval ou d'un combat. Ils deviennent un esprit, un monstre ou encore une caricature au gré du décor ou des sons qui animent leur transe ; Certains évoquent la mort et les défunts, d'autres rendent hommage à des divinités.


Musée municipal Paul-Dini - Espave Cornil, Villefranche-sur-Saône - Exposition : Passages

22 mars - 14 septembre 2014
Musée municipal Paul-Dini - Espave Cornil, Villefranche-sur-Saône
Exposition : Passages


Avec Damien Beguet, Stéphane Braconnier, Corinne Chotycki, Nicolas Delprat, Véronique Ellena, Philippe Favier, Patrice Giorda, Jérémy Gobé, Jérémy Liron, Bernard Piffaretti, Jean-Antoine Raveyre, Samuel Rousseau, Djamel Tatah, Jacqueline Salmon, Denis Serre, Jacques Truphémus.
La collaboration entre le Musée Paul-Dini et la fondation Bullukian est née autour de la programmation de l’été 2014, afin de mettre en avant des artistes ayant un lien de vie ou de travail avec la région Rhône-Alpes. L’exposition passages a lieu simultanément à l’espace Cornil du musée Paul-Dini et à l’espace culturel de la fondation Bullukian. Depuis la Renaissance, les artistes ont accordé une place centrale à la fenêtre et à la porte?: d’un simple élément de décor et d’architecture, celles-ci deviennent peu-à-peu un sujet à part entière. "Le tableau est pour moi comme une fenêtre"», disait le célèbre architecte Alberti en 1435. Aujourd’hui encore, ce motif conduit notre sens de lecture : de l’image architecturée, construite par plans, vers l’espace réel, entre champ et hors champ. Le mur de la peinture devient objet de contemplation et support d’une vision intérieure. L’exposition s’ouvre à d’autres formes de fenêtres, la photographie mais aussi l’écran de télévision.


Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse - Exposition : L'invention du passé Gothique, mon amour 1802 - 1830

19 avril - 21 septembre 2014
Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse
Exposition : L'invention du passé Gothique, mon amour 1802 - 1830


Le monastère royal de Brou, monument d’architecture gothique à vocation funéraire, met l’accent sur la mise en scène du patrimoine, médiéval en particulier. Dessinant fidèlement ou recomposant l’architecture, l’artiste cherche avant tout à émouvoir ; comme dans la représentation funéraire, très prisée car elle favorise les ambiances mystérieuses, mélancoliques. Plus de 120 peintures, dessins, livres et objets d’art, évoquent autant la prise de conscience patrimoniale après une Révolution destructrice que les histoires d’amour impossibles, les cloîtres gothiques et intérieurs d’églises, dont celle de notre monument, que les châteaux fantastiques...


Musée des Tissus, Lyon - Exposition : Costumes de légendes,  20 ans de création à l’Opéra de Lyon

15 avril - 21 septembre 2014
Musée des Tissus, Lyon
Exposition : Costumes de légendes, 20 ans de création à l’Opéra de Lyon


Un ensemble de 130 costumes exceptionnels, issus des productions les plus marquantes et les plus emblématiques de l’Opéra de Lyon sur les vingt dernières années, pour célébrer le double anniversaire d’institutions culturelles phares de la ville : les 150 ans de l’ouverture du musée des Tissus et les 20 ans de la rénovation de l’Opéra par Jean Nouvel. Des costumes parmi les plus marquants de la programmation de l’Opéra de Lyon et les plus représentatifs du travail de son atelier de costumes depuis ces vingt dernières années ont été sélectionnés pour cette exposition. Au fil des salles du musée des Tissus, on découvre la diversité et la richesse de ce patrimoine, dans une mise en scène qui projette le visiteur à l’opéra. La grande Salle des Tapis est elle-même métamorphosée en théâtre à l’italienne, pour présenter des costumes des trois versions de La Flûte Enchantée.


Musée Art et Archéologie de Valence - Exposition : De Gainsborough à Turner, l'Âge d'or du paysage et du portrait anglais dans les collections du Louvre

28 juin - 28 septembre 2014
Musée Art et Archéologie de Valence
Exposition : De Gainsborough à Turner, l'Âge d'or du paysage et du portrait anglais dans les collections du Louvre


La peinture britannique connaît son âge d'or sous l'ère Georgienne (du nom de tous les monarques qui vont se succéder sur le trône d'Angleterre, de Georges Ier jusqu'à George IV) soit des années 1720 environ jusqu'au début du règne de la reine Victoria au milieu du 19e siècle. Seules, en dehors des musées britanniques ou américains, les collections de peintures et arts graphiques du Musée du Louvre, méconnues et dont l'histoire et l'extension demeurent relativement récentes à l'échelle de cette institution, permettent largement de rendre compte de ce moment d'exception dans l'histoire artistique britannique.


Palais de l'Île, Annecy - Exposition : 40 ans d’architecture et d’urbanisme dans l’agglomération d’Annecy

24 avril - 30 septembre 2014
Palais de l'Île, Annecy
Exposition : 40 ans d’architecture et d’urbanisme dans l’agglomération d’Annecy


En 2005, la première exposition temporaire du Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine s'intitulait " XXe, un siècle d'architecture dans l'agglomération d'Annecy ". Dix ans après, le paysage a évolué. L'architecture et l'urbanisme sont face à de nouveaux défis liés au développement durable et aux changements sociaux. Retrouvez en un seul lieu une image réelle et donc contrastée de l'évolution du territoire. Cette mise en valeur montre des habitats collectifs et individuels ; mais aussi des équipements publics et de loisirs ; ou encore des établissements d'enseignement. Au travers de nombreuses photographies vous avez un aperçu sur la qualité des réalisations sur le territoire. Des documents graphiques émanant des cabinets d'architectes et des services d'urbanisme des communes, nourrissent cette évocation. En regard, vous avez des références à des réalisations situées ailleurs, en France, en Europe et dans le monde.


Musée Géo-Charles, Échirolles - Exposition : Occuper le terrain

14 mai - 26 octobre 2014
Musée Géo-Charles, Échirolles
Exposition : Occuper le terrain


Avec Philippe Bordas, Pierre Canaguier, Dominique De Beir, Manuel Dessort, Philippe Favier, André Forestier, Sylvain Frappat, Rip Hopkins, William Klein, Hélène Launois, Dominik Lejman, Michel Massi, Guillermo Paneque, Françoise Petrovitch, Paul Pouvreau, François Saint-Pierre, Dominique Torrente, Muriel Toulemonde, Isabelle Waternaux.
Depuis longtemps, le sport comme sujet investit considérablement le champ de l'art. À travers toutes les formes artistiques, des plus traditionnelles aux plus actuelles, l'art questionne, sublime, mystifie le sport. Dans cette exposition regroupant 19 artistes, le terrain ou le stade sera vécu comme un véritable musée en plein air ! Il y aura de la pelouse, des grilles, des objets détournés, des ballons, des postures, du jeu, des gestes et leurs limites, des corps, des mots pour mieux arpenter et/ou explorer la notion de sport.


Musée du Revermont, Treffort Cuisiat - Exposition : Transparences culinaires

5 avril - 1er novembre 2014
Musée du Revermont, Treffort Cuisiat
Exposition : Transparences culinaires


Le musée a sollicité cette année Pierre-François Couderc, photographe, et Didier Goiffon, chef étoilé (La Marelle à Péronnas). Des fruits et légumes sublimés entre les mains du chef et l’oeil du photographe... une complicité s’installe entre eux pour le plaisir des yeux et du palais. Au-delà de la photographie culinaire, Pierre-François Couderc nous offre une vision épurée, presque éthérée de la matière. Les fruits et légumes sont transpercés, disséqués jusqu’au coeur par un jeu de lumière qui transcende leur volume et leur épaisseur et dévoile par transparence les consistances, les nervures, les imperfections, les couleurs, les vides, les formes, l’infiniment caché de la matière végétale. "J’ai illuminé des épaisseurs pour leur donner vie, j’ai profité de mon oeil pour examiner le dedans ; je continuerai mon exploration pour satisfaire mes fantasmes : traverser la matière à l’aide de la lumière.


Musée départemental du Bugey-Valromey, Lochieu - Exposition : Exposition : La Route, le Bugey, le Monde, Regards sur les circulations d’hier et d’aujourd’hui

1er avril - 1er novembre 2014
Musée départemental du Bugey-Valromey, Lochieu
Exposition : La Route, le Bugey, le Monde, Regards sur les circulations d’hier et d’aujourd’hui


Le Bugey-Valromey, considéré à tort aujourd’hui comme un territoire enclavé, est depuis toujours un espace de circulation des hommes, des idées, des marchandises… C’est l’impact sur nos mentalités des révolutions technologiques qu’ont été le train et la voiture, ainsi que le gigantisme des travaux qui accompagnent ces révolutions qui font qu’aujourd’hui, sortis des autoroutes ou des lignes à grande vitesse, il n’est point de salut. Or, depuis des millénaires, les hommes se sont toujours déplacés, créant peu à peu les chemins, transportant et diffusant biens matériels et idées nouvelles. La montagne, dans ce cadre, n’a jamais été un obstacle. L’exposition "La route, le Bugey, le monde" présente ces usages des routes qui relient le Bugey au monde ainsi que leurs enjeux contemporains et permet un nouvel éclairage sur l’histoire et la vie du Bugey, sur son attractivité et son rayonnement si important aujourd’hui encore.


Musée du Chablais, Thonon-les-Bains - Exposition : Exposition : De Gainsborough à Turner, l'Âge d'or du paysage et du portrait anglais dans les collections du Louvre

22 mars - 9 novembre 2014
Musée du Chablais, Thonon-les-Bains
Exposition : De Gainsborough à Turner, l'Âge d'or du paysage et du portrait anglais dans les collections du Louvre


Véritable frontière naturelle, le plus grand lac d’Europe occidentale constitue un élément incontournable de notre paysage, un espace où se rencontrent les hommes et les eaux. Terrain favorable à de multiples activités, le lac représente une importante voie de communication tout en étant un lieu de loisirs et de détente fort apprécié par la population locale et les touristes. Abritant de nombreuses espèces animales et végétales, le Léman s’avère également être un espace privilégié pour les scientifiques et les professionnels de la pêche. Autant d’aspects qui seront présentés au musée du Chablais sous la forme de neuf grandes questions.


Musée de Beaux-Arts et d'Archéologie Joseph-Déchelette - Exposition : Exposition : Arkéo XIXe-XXIe siècle, quand l'Homme construit son passé

1er mars - 11 novembre 2014
Musée de Beaux-Arts et d'Archéologie Joseph-Déchelette
Exposition : Arkéo XIXe-XXIe siècle, quand l'Homme construit son passé


L'exposition commence dans les cabinets de curiosité des particuliers, puis passe par les grands chantiers de fouilles financés par Napoléon III. Ensuite, elle suit l'évolution des techniques jusqu'aux laboratoires haute technologie d'aujourd'hui. Comme se transforment les méthodes et les outils, la connaissance se précise. Les vitrines des musées se font le reflet de cette histoire qui s'écrit lentement. 450 objets et illustrations ont été prêtés par des musées prestigieux. Le musée d'Orsay, le Centre Pompidou, le musée des antiquités nationales, le Laténium de Genève, le musée de Neuchâtel et d'autres encore mettent leurs collections à la disposition de la Ville de Roanne, pour un spectacle sans précédent dans notre ville. Régal pour les yeux et les cerveaux, Arkéo est spécialement conçue pour tous les publics.


Musée départemental de la Bresse, Saint-Cyr-sur-Menthon - Exposition : Emaux de Bresse, Joyaux du quotidien

25 mai - 15 novembre 2014
Musée départemental de la Bresse, Saint-Cyr-sur-Menthon
Exposition : Emaux de Bresse, Joyaux du quotidien


L’émail de Bresse est un art décoratif résultant de multiples influences. Très en vogue au 19e siècle, il connait son apogée avec les expositions universelles et s’illustre dans les parures des mondaines de l’époque. En déclin progressif au cours du 20e siècle, il revit aujourd’hui grâce à la volonté d’un seul bijoutier créateur basé à Bourg-en-Bresse. Les occasions d'offrir les émaux en Bresse et la manière de les porter n’étaient pas laissées au hasard : croix-pendentif reçue pour la communion, bijou offert pour les "approchailles" (fiançailles) ou pour les anniversaires… Reçus en cadeau, transmis de mère en fille, ces émaux accompagnent encore aujourd’hui les rites familiaux. Au-delà des bijoux, l’émail de Bresse possède une facette méconnue : il a également été utilisé pour orner les objets religieux, de divertissement (jumelles de théâtre, carnet de bal) et de décoration (pilulier, encrier). À ce jour, il reste peu étudié et peu connu au-delà du territoire de la Bresse et de l’univers de la joaillerie. L’exposition Émaux de Bresse, objets précieux du quotidien, consacrée à un élément clé de l’identité régionale, s’impose comme un projet porteur de mémoire et d’émotion. Elle resitue cet art dans le paysage international, historique et contemporain de l’émail en général. Se pencher sur la finesse de ses paillons, la subtilité et la diversité des couleurs et l’équilibre de ses compositions aux détails multiples des émaux… sont quelques-uns des grands plaisirs que cet événement propose.


Archives Municipales, Lyon - Exposition : Lyon l'italienne, Deux siècles d'immigration italienne dans la région lyonnaise

16 avril - 20 décembre 2014
Archives Municipales, Lyon
Exposition : Lyon l'italienne, Deux siècles d'immigration italienne dans la région lyonnaise


La « période italienne » que Lyon a connu à la Renaissance a longtemps occulté une histoire commune plus proche, d’une nature différente mais tout aussi intense avec l’arrivée de très nombreux immigrants venus d’outremonts à partir du début du 19e siècle. A cette époque, Lyon entame une mutation qui l’a transformée en deux siècles en une agglomération repoussant ses limites loin de son centre originel. L’histoire des immigrants italiens est intimement liée au développement de cette capitale régionale qui demande une main d’œuvre toujours plus importante dont une partie, croissante au fil des décennies, est recrutée hors des frontières et particulièrement en Italie. Migrants saisonniers ou paysans fuyant la misère, réfugiés des révolutions du 19e siècle ou antifascistes de l’entre-deux-guerres, artisans ou saltimbanques, ouvriers du bâtiment ou ouvrières du textile, originaires du sud ou du nord de l’Italie, chacun est arrivé avec son histoire et ses motivations propres. Venus travailler comme plâtriers, mosaïstes, ferblantiers, verriers, musiciens et le plus souvent comme simples ouvriers ou ouvrières d’usine, les Italiens ont marqué de nombreux quartiers de leur présence. Des entreprises et des commerces italiens se sont peu à peu développés, des associations ont vu le jour qui ont permis à ces déracinés de préserver en partie les relations sociales de leur pays d’origine. Qui étaient ces Italiens et quelle a été leur vie ? Depuis leur départ du pays natal, comment ont-ils peu à peu trouvé une place dans la cité? Quelle mémoire de cette immigration aujourd’hui ? Tous ces parcours individuels d’hommes et de femmes forment une histoire collective qui se fond dans celle de l’agglomération lyonnaise, composante de la diversité culturelle et sociale de ce territoire.


Musée dauphinois, Grenoble - Exposition : À l’arrière comme au front. Les Isérois dans la Grande Guerre

19 avril 2014 - 5 janvier 2015
Musée dauphinois, Grenoble
Exposition : À l’arrière comme au front. Les Isérois dans la Grande Guerre


Éloignée des zones de combat, l’Isère n’en est pas moins profondément marquée par cette guerre, tant en raison des effets de la mobilisation que par les conséquences militaires, économiques, sociales et politiques sur le territoire même du département. Celles-ci se traduisent notamment par la présence de dizaines d’hôpitaux – la plupart temporaires – pour soigner les blessés qui arrivent depuis le front, ou encore par les prisonniers de guerre allemands dont la maind’œuvre est requise pour de nombreux chantiers. L’effort de guerre entraîne également une transformation de l’industrie iséroise au service de la défense nationale, avec l’émergence de nouveaux domaines d’activité liés au conflit. C’est le cas notamment du secteur de la chimie. Dans ce contexte et en raison de l’absence d’une part importante de la population masculine, le rôle de la femme dans la société française évolue rapidement et favorisera sans doute son émancipation au sortir du conflit. En fin de parcours, l’exposition fait place au temps du souvenir qui suit l’armistice du 11 novembre 1918 et au règlement du conflit qui porte en germe le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Dans le cadre de cette commémoration et au-delà de l’histoire et de la mémoire, le Musée dauphinois souhaite engager une réflexion autour de la notion de paix.


CHRD - Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, Lyon - Exposition : C'est le débarquement !

12 juin 2014 - 5 janvier 2015
CHRD - Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, Lyon
Exposition : C'est le débarquement !


A l’occasion du 70e anniversaire de la libération du territoire, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation consacre une exposition temporaire aux débarquements de Normandie et de Provence. L’exposition propose une immersion dans ces événements historiques majeurs à travers la découverte d’objets et d’archives audiovisuelles inédites, évoquant les parcours et points de vue de plusieurs hommes présents sur le théâtre des opérations. En préambule à ce parcours historique, dans le cadre d’un partenariat avec Lyon BD Festival, un espace rassemble les travaux des auteurs de bande dessinée sur cette période emblématique, dont ceux de Philippe Jarbinet.


Musée d'Archéologie tricastine, Saint-Paul-Trois-Châteaux - Exposition : Arts des Villes, Arts des Champs en Tricastin

29 juin 2013 - 14 février 2015
Musée d'Archéologie tricastine, Saint-Paul-Trois-Châteaux
Exposition : Arts des Villes, Arts des Champs en Tricastin


Arts des villes, arts des champs en Tricastin, la nouvelle exposition semi-permanente du Musée d’archéologie tricastine, présente, à travers des objets issus des fouilles de la région, les artefacts urbains et ruraux dans leur dimension pratique, puis symbolique et artistique de la Préhistoire au Moyen Âge. Inaugurée le 28 juin 2013, elle est présentée pendant 1 an et demi dans l’espace muséal situé au cœur de la ville historique, la salle de l’Archidiacre. L’exposition Arts des villes, Arts des champs en Tricastin s’inscrit dans la tendance actuelle de donner à voir des objets liés au quotidien des civilisations et de sublimer les savoir-faire.