Société des Amis de la Bibliothèque Forney




EXPOSITIONS EN MIDI PYRÉNÉES


Les expositions sont classées par date de clôture.

Cliquez sur le lien suivant et retrouvez les
Musées de la Région Midi Pyrénées





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIAM Centre d'Initiatives Artistiques du Mirail, Toulousee - Exposition : Vertigo

19 mars - 24 avril 2014
CIAM - Centre d'Initiatives Artistiques du Mirail, Toulouse
Exposition : Vertigo


Les étudiants du Master "Métiers de l'art, régie des oeuvres et documentation", en partenariat avec le CIAM, le Musée de Cahors Henri-Martin et les Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées, proposent une réflexion autour de la question des frontières. Passage, limite, ligne, trait, démarcation, séparation, ségrégation, affrontement, entre-deux, dépassement... La frontière peut se définir par une infinité de mots. Façonnées tout au long de l’histoire par les guerres et les conflits qui caractérisent notre passé commun, les frontières renvoient à une vision géopolitique du monde. Matérielles ou immatérielles, visibles ou invisibles, les frontières éveillent et nourissent la sensibilité des artistes contemporains, invitant le spectateur à perdre ses repères, à traverser les frontières et à atteindre la sensation de vertige. La frontière est ici vue comme un lieu de passage, de transition vers un univers inconnu. Le vertige devient alors l’apogée de l’exposition, le point de départ de remise en cause de la frontière qui se verra ensuite abolie, dépassée à Cahors, dans un lieu original. "


Pavillon blanc, Colomiers - Exposition : Étrange nature, exposition collective avec Kate Atkin, Cécile Beau, Emilie Benoist, Hicham Berrada

1er février - 26 avril 2014
Pavillon blanc, Colomiers
Exposition : Étrange nature, exposition collective avec Kate Atkin, Cécile Beau, Emilie Benoist, Hicham Berrada


Quatre artistes aux univers bien distincts s’aventurent à rapprocher leurs œuvres. Leurs affinités ne se situent pas toujours dans les formes et les mediums mais dans la manière qu’ils ont d’utiliser la nature comme référence, matière ou motif de leur travail. On pénètre dans l’exposition comme dans une forêt d’œuvres où le règne végétal, s’il domine, prend des tonalités étrangement minérales dans les sculptures en céramiques de Cécile Beau, ou aquatiques dans le Présage d’Hicham Berrada – une vidéo issue d’une performance qui plonge le spectateur parmi les images fascinantes de l’imaginaire scientifique. Ici, la nature apparaît comme déformée, hybride, étrange. L’anglaise Kate Atkin y trouve ses motifs : un répertoire de textures et de déformations poétiques qu’elle utilise dans ses dessins tandis qu’Emilie Benoist produit un monde flottant, poétique et inquiétant, fait d’architectures englouties qui mêlent plastique et éléments naturels."


Médiathèque  Les Abattoirs, Toulouse - Exposition : White star line, Les Petits Cahiers de La Mobylette

26 février - 26 avril 2014
Médiathèque Les Abattoirs, Toulouse
Exposition : White star line, Les Petits Cahiers de La Mobylette


Prémices, dérivés ou encore fondations d’un travail se faisant, "Les Petits Cahiers" de La Mobylette sont des livrets directement composés par les artistes de ce collectif, véritable plate-forme d’expérimentation regroupant depuis 2007 des artistes aux activités variées (plasticiens, musiciens, performers, graphistes, écrivains, etc.).
Artistes présentés : Benjamin Charles, Estelle Deschamp, Rémi Groussin, Yann Grolleau & Julien Rucheton, Benoit Ménard, Fabien Saleil & Pia Rondé, Mathieu Simon, Nicolas, Robilliart, Julien Tardieu


Centre d’art BBB, Toulouse - Exposition : Ariella Azoulay

26 février - 26 avril 2014
Centre d’art BBB, Toulouse
Exposition : Ariella Azoulay


Le BBB centre d'art accueille une exposition monographique d'Ariella Azoulay, théoricienne de l'image, curatrice indépendante, cinéaste et auteure de nombreuses publications sur la photographie. Cette rétrospective de son travail filmique est présentée pour la première fois en France accompagnée par l'ensemble de ses publications, ouvrages personnels et contributions collectives. Par l'exemple des relations complexes entre Israël et Palestine analysées sous un angle singulier (l'interprétation des images), le travail engagé d'Ariella Azoulay renvoie de façon très universelle à la question de la construction des discours et des rapports de pouvoirs en œuvre dans le choix, la fabrication et la circulation des images contemporaines.


Omnibus, Tarbes - Exposition : Lèche-vitrine n°36 : Contact

27 mars - 26 avril 2014
Omnibus, Tarbes
Exposition : Lèche-vitrine n°36 : Contact


Omnibus poursuit son partenariat avec le FRAC Midi-Pyrénées en inaugurant en 2014 un nouveau dispositif placé sous le signe du dialogue entre le travail d’un jeune artiste et les collections du Fonds Régional en Arts Contemporains.Durant le premier trimestre, ce laboratoire de propositions artistiques contemporaines accueille en résidence l'artiste Pierre Clément. C’est en regard de sa pratique que s’est imposé le choix de présenter Le tapis de Bazile & Bustamante créé en 1984. Cette œuvre de la collection témoigne d’une tournant majeur dans la collaboration entre les deux artistes Bernard Bazile et Jean Marc Bustamante.


Espace EDF Bazacle, Toulouse - Exposition : Du cinéma plein les yeux

1er février - 27 avril 2014
Espace EDF Bazacle, Toulouse
Exposition : Du cinéma plein les yeux


Le cinquantenaire de la Cinémathèque de Toulouse est l’occasion, tout d’abord, de saluer la mémoire de son fondateur Raymond Borde : celui-ci, grâce à sa connaissance et à sa passion du cinéma, grâce à sa curiosité et à sa ténacité, a réussi à rassembler autour de lui une équipe de cinéphiles et à créer, en 1964, ce qui est aujourd’hui devenu l’une des principales archives du cinéma en Europe. Riche d’une collection qui s’est constituée, au fil des ans, grâce aux dépôts et aux dons de professionnels du cinéma, de particuliers et d’autres cinémathèques, d’achats dans les brocantes et les marchés aux puces, la Cinémathèque de Toulouse conserve à présent plus de 42 300 copies inventoriées, 75 000 affiches, 500 000 photos, 3 000 titres de revues, 14 000 ouvrages, et également des scénarios, des archives personnelles, des appareils.


Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Valence-sur-Baïse - Exposition : Anthropologie d’une planète

2 mai 2013 - 28 avril 2014
Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Valence-sur-Baïse
Exposition : Anthropologie d’une planète


L'œuvre de l'artiste Jan Fabre, intitulée "Anthropologie d'une planète", faisant partie de la collection du Frac Midi-Pyrénées, est présentée à l'Abbaye de Flaran.


Office de Tourisme, Masseube - Exposition : Traces de couleurs & Marche du temps

17 mars - 28 avril 2014
Office de Tourisme, Masseube
Exposition : Traces de couleurs & Marche du temps


Des tableaux, relevés mensuels d'empreintes de pieds laissées par Mirna, d'octobre 1995 (2 mois) à septembre 2013 (18 ans), peintes par Papa Patricio. Sa technique : le pied sert de tampon (podographie) ; chaque empreinte est réalisée en posant le pied, une fois peint, sur le papier. Douze originaux (parfois 15) de chaque pied, chaque mois (en général le 15). Les empreintes sont assemblées en jouant sur le nombre, le choix des dates, les couleurs et les formes (droite ou gauche) et leur disposition dans le cadre ; le principe étant d'avoir pour chaque cadre une composition unique.


CMAV - Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville, Toulouse - Exposition : Prix d'Architecture Midi-Pyrénées 2013

11 mars - 3 mai 2014
CMAV - Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville, Toulouse
Exposition : Prix d'Architecture Midi-Pyrénées 2013


Une exposition et son catalogue présentent les 20 projets sélectionnés par le jury parmi les 128 réalisations proposées par les architectes qui ont participé à l’événement. Ces outils ont été pensés et conçus par la Maison de l’Architecture Midi-Pyrénées dans le but d’être présentés à un très large public qu’il soit professionnel ou non. Les réalisations exposées sous forme de panneaux où la photographie est privilégiée, regroupent desbâtiments conçus en Midi-Pyrénées et/ou des bâtiments réalisés par des architectes inscrits en Midi-Pyrénées. Quatre entretiens filmés des équipes lauréates, architectes ou maître d’ouvarge, permettent d’aller plus loin dans la compréhension de la démarche de construction des architectes pour aboutir à leurs réalisations.


Les Abattoirs, Toulouse - Exposition : Sigmar Polke, la démultiplication de l’humour

31 janvier - 4 mai 2014
Les Abattoirs, Toulouse
Exposition : Sigmar Polke, la démultiplication de l’humour


Réunissant plus de deux cents œuvres, sérigraphies, lithographies, photographies, posters, sculptures… cette exposition est la première présentation en France de l’intégralité des éditions et multiples réalisés par l’artiste allemand. Justement considéré comme un des artistes les plus influents de la seconde moitié du XXème siècle, Polke a abordé, parallèlement à la peinture ou à la photographie, une diversité de techniques vertigineuse. La question de la reproduction étant au centre de son œuvre, les "multiples et éditions" de Polke ne peuvent être considérés comme une annexe de son œuvre, mais bien comme un corpus central dans la compréhension de celle-ci.


Les Abattoirs, Toulouse - Exposition : Céleste Boursier-Mougenot, Perturbations

31 janvier - 4 mai 2014
Les Abattoirs, Toulouse
Exposition : Céleste Boursier-Mougenot, Perturbations


Depuis une vingtaine d’années, Céleste Boursier-Mougenot travaille ce qu’il nomme lui-même des formes sonores "vivantes", des installations qui déploient dans le temps et l’espace des correspondances, équivalences et aléas entre sculpture et musique. D’abord initiées dans un cadre théâtral, les recherches de l’artiste ont trouvé dans les musées l’environnement où jouer ces pièces musicales, des performances sans acteurs qui mettent en scène une poésie contemporaine, souvent éthérée, parfois inquiète et sombre. Invité à investir les trois espaces monumentaux du bâtiment des Abattoirs, Céleste Boursier-Mougenot présentera trois nouvelles productions, dont une batterie actionnée par les rayonnements cosmiques.


Musée Goya-Musée d'art hispanique, Castres - Exposition : Lucie Bouniol, Une femme pour l'Art

28 février - 4 mai 2014
Musée Goya-Musée d'art hispanique, Castres
Exposition : Lucie Bouniol, Une femme pour l'Art


Lucie Bouniol naît le 16 décembre 1896 dans la maison familiale au château de Giroussens, dans le Tarn. Dès l’âge de 16 ans, elle étudie aux Beaux-arts de Marseille, puis à ceux de Paris où elle découvre la sculpture. Elle aura pour maîtres Antoine Bourdelle et Paul Landovsky. Après la guerre de 14-18, des monuments aux morts lui sont commandés, dont certains dans la Meuse ainsi que dans le Lot. De 1930 à 1935, elle expose au salon d’Automne des dessins et des sculptures. En 1937, pour la grande Exposition Universelle, elle reçoit de la Ville de Paris une commande pour une fontaine dont le succès fut immédiat. Dans son atelier proche du Palais Royal à Paris, elle se lie d’amitié avec sa voisine le grand écrivain Colette (1873-1954). Une correspondance épistolaire témoigne de cette belle rencontre. Dans les années cinquante, elle devient Présidente de la section artistique du Club international féminin et le restera jusqu’en 1975. A ce titre elle organise des rencontres et expositions dans de nombreux pays. Son œuvre rend hommage à l’harmonie, la paix et élude tout ce qui serait désordre pour ne garder que la forme épurée. Femme pour l’Art, artiste, intellectuelle, amateur de musique classique et d’opéra, elle fréquente toute la scène culturelle parisienne. Cette militante moderne dévoile toute sa personnalité à travers l’écriture de ses carnets intimes présentés dans l’exposition.


Centre d’Animation Culturelle, Portet-sur-Garonne - Exposition : Le rouge dans tous ses états

3 avril - 9 mai 2014
Centre d’Animation Culturelle, Portet-sur-Garonne
Exposition : Le rouge dans tous ses états


Comme chaque année, les peintres de l’association des Ateliers d’Arts Portésiens se réunissent autour d’une exposition afin de partager avec nous le fruit de leur travail. Cette année le thème de l’exposition choisi est la couleur ROUGE… le rouge de la sensualité, de la vie ardente et de la chaleur. Une exposition haute en couleurs, qui réchauffe le cœur !


Musée Ingres de Montauban - Exposition : Henry-Pierre Picou

21 février - 18 mai 2014
Musée Ingres de Montauban
Exposition : Henry-Pierre Picou (1824-1895) et les Néo-Grecs, La lyre d'ivoire


Le Musée des Beaux-Arts conserve le fonds d’atelier de l’artiste nantais Henri-Pierre Picou (1824 – 1895) dont 262 dessins et 7 peintures qui fut avec Jean-Louis Hamon (1821-1874) et Auguste Toulmouche (1829-1890) un des principaux animateurs du courant artistique néo-grec réuni autour de Jean-Léon Gérôme au Salon de 1847 et de son tableau Un combat de coqs. "Leur classicisme se veut léger et spirituel à la fois dans les thèmes et les traitements. [...]Le nouveau genre s’affirme d’un piquant et d’une érudition inhabituels, souvent érotique, toujours délicieux, coloré et sensuel" écrit le critique Ackerman. La collection du Musée des Beaux-Arts permet de présenter des œuvres importantes de la plupart des artistes du groupe néo-grec.


Musée Fenaille, Rodez - Exposition : Rue Combarel 1919-1939

19 octobre 2013 - 18 mai 2014
Musée Fenaille, Rodez
Exposition : Rue Combarel 1919-1939


La rue Combarel est la rue où est né Pierre Soulages, il y a plus de 93 ans. Situé aux portes de la ville, le quartier vivait au rythme des ateliers d’artisans. Côté pair on y travaillait le cuir, le fer ou le bois. On utilisait des riflards, des racloirs toutes sortes d’outils… Côté impair, « une succession d’institutions rébarbatives », palais de justice, banque, hôpital, prison, gendarmerie aboutissant sur l’esplanade du Foirail. Évoquer cette rue, c’est rappeler sa mémoire, celle de ses habitants, de ses ateliers et des bâtiments. C’est interroger des souvenirs, découvrir un monde perdu.


Musée Jean Jaurès, Castres - Exposition : Allons Z'Enfants

13 février - 18 mai 2014
Musée Jean Jaurès, Castres
Exposition : Allons Z'Enfants


Fusils en bois et soldats de plomb, c’est pour eux un jeu comme un autre. Mais dans la période précédant la guerre de 14, le patriotisme aidant, les bataillons scolaires ont pour objectif d’enseigner aux jeunes élèves le maniement des armes. La mission est sacrée : reconquérir l’Alsace et la Lorraine, perdues en 1870. Déjà, la guerre n’est plus tout à fait un jeu. En 1918, la France pleurera 1.300.000 de ses enfants, soit 30% de la tranche d’âge 18-27 ans. La guerre n’est plus du tout un jeu. Dans le contexte des commémorations du premier conflit mondial, c’est ce thème à la fois historique et actuel, souriant et dramatique, que le Musée Jaurès évoque en présentant jouets, affiches, objets, cartes postales mettant en scène l’enfant et la guerre. Quelques originaux de la B.D. La Guerre des Lulus 1914 de Régis Hautière et Hardoc dont l’idée de départ est précisément de raconter cette période au jeune public et des dessins de Poulbot complètent cette exposition.


Galerie de l'Oeil Espace Bazacle, Toulouse - Exposition : Philippe Assalit, Monnaies-Portraits

18 mars - 18 mai 2014
Galerie de l'Oeil Espace Bazacle, Toulouse
Exposition : Philippe Assalit, Monnaies-Portraits


La Galerie accueille la première exposition en grand format des portraits photographiques de Philippe Assalit, photographe plasticien. Ces oeuvres sont une invitation au voyage à travers la diversité du monde et des échanges entre les hommes, par le truchement de petits papiers dessinés, les billets. Surgissent des thématiques emblématiques, la navigation, la faune et la flore, l'homme au travail, les grands ouvrages d'art, etc. Cette seconde peau fait naître un nouveau visage, kaléidoscope des cultures et de leurs signes. Telles des "sculptures photographiques", leur regard intense vous interroge et ouvre à une interprétation multiple.



Musée départemental du textile du Tarn, Labastide Rouairoux - Exposition : Fanny Baxter, La chambre-Kamikaze

16 mars - 25 mai 2014
Musée départemental du textile du Tarn, Labastide Rouairoux
Exposition : Fanny Baxter, La chambre-Kamikaze


Notre époque nous abreuve d'images qui sollicitent continuellement nos sens au point de les anesthésier. Le concept intitulé l'Appartement-témoin est une installation d'art contemporain qui questionne le rapport à l'image. Ce travail de recherche artistique prend vie en habillant les murs et le mobilier d'un appartement rendu public.



Espace Paul Eluard, Cugnaux - Exposition : Horizons

24 avril - 28 mai 2014
Espace Paul Eluard, Cugnaux
Exposition : Horizons


Artistes présentés : Jean-Marc Bustamante, Tableau n°24 (1981), photographie; Daniel Chust Peters, Salt per l'aire (2007), vidéo; David Coste, Le Laboratoire de prophéties n°2 (2013), dessin et photographie; Rémy Jacquier, Pavillon Nijinsky (2008), sculpture; Pugnaire & Raffini, Ballet (2011), vidéo; Bernhard Rüdiger, Time machine (2010), sculpture sonore; Franck Scurti, Chicago Flipper (1997) vidéo.
Ce nouveau module "art et architecture" propose d’activer de nouvelles constructions mentales et poétiques par l’observateur qui est au centre de cette expérience. Bustamante avec son Tableau n°24 révèle un espace périurbain, anodin, un paysage-fragment du monde ; tandis que Le Laboratoire des prophéties de Coste offre de multiples facettes d’un décor d’un monde inachevé ou suspendu, agissant comme une amorce à des reconstructions imaginaires. Rüdiger propose une déambulation intérieure dans son espace-objet, Time machine, au rythme des métronomes. Avec Chicago Flipper, Franck Scurti nous propulse de façon tout aussi rythmée dans l’espace urbain telle une boule de flipper. Enfin Le Pavillon Nijinsky de Jacquier, Salt per l’aire de Chust Peters et Ballet de Pugnaire & Raffini créent des chorégraphies d’architecture, en inventant de nouvelles scènes de représentation et de jeu. Horizons ou les limites extrêmes des espaces sont autant d’incitations à modifier les lignes de nos territoires en perpétuels mouvements et transformations.



Espace culturel JOB, Toulouse - Exposition : Faire le job !

24 avril - 31 mai 2014
Espace culturel JOB, Toulouse
Exposition : Faire le job !


Depuis 30 ans, l'affichiste Ronald Curchod collabore avec les milieux culturels et institutionnels pour lesquels il développe un travail de fabricant d'images toujours plus affirmé. Chacune de ses affiches, identifiable à son graphisme inspiré et sa dimension émotionnelle, suscite l'étonnement.
Exposition de grandes images murales issues du travail graphique de Ronald Curchod.



Le Ring, Toulouse - Exposition : Ronald Curchod, Trente ans d’images partagées

19 au 31 mai 2014
Le Ring, Toulouse
Exposition : Ronald Curchod, Trente ans d’images partagées


Depuis 30 ans, l'affichiste Ronald Curchod collabore avec les milieux culturels et institutionnels pour lesquels il développe un travail de fabricant d'images toujours plus affirmé. Chacune de ses affiches, identifiable à son graphisme inspiré et sa dimension émotionnelle, suscite l'étonnement.
Exposition d'affiches élaborées en complicité avec le théâtre 2 l’Acte depuis 1981


Château de Taurines, Centrès - Exposition : Chocs & traces

5 avril - 1er juin 2014
Château de Taurines, Centrès
Exposition : Chocs & traces


Chocs, traces, éraflures, des véhicules s’entrechoquent, s’arc-boutent, flirtent dans un étonnant mélange des couleurs. "Grand prix", la vidéo de Stephen Dean ouvre une présentation d’œuvres dans lesquelles les artistes révèlent une autre manière d’envisager le médium pictural. Grand Prix, l’œuvre vidéo de Stephen Dean, met en scène une lutte picturale où les couleurs s’affrontent, se déchirent, se confondent et se mélangent telles qu’elles le feraient sur la palette d’un peintre aux prises de l’élan créateur. L’exposition "Chocs & Traces ou la peinture dans tous ses états" propose alors un regard neuf sur les formes et les couleurs picturales par la rencontre de la peinture avec son médium. Empreinte, témoignage, parfois indice, la peinture laisse des traces que ce soit de manière strictement matérielle avec Jean-Gabriel Coignet ou avec les aplats de couleurs de Christian de Cambiaire ; ou bien trace immatérielle que l’on retrouve par-delà l’œuvre, attisant ainsi la réflexion au même titre que le sens si l’on regarde les héraldiques de Laurent Joubert. Chocs des couleurs, des formes, des sens ou encore chocs des civilisations et chocs culturels, la peinture affronte le regard quotidien qui lui est porté par le choix atypique des artistes en matière de médiums. Ici ce sera une voiture, là un blason ou encore une sculpture en tôle ; pour une peinture tantôt cyniquement élitiste, tantôt volontairement ancrée dans la trivialité. La couleur se meut dans une danse macabre mécanique avec Stephen Dean, s’exhibe dans Sculpture opaque n°2 et Distribution pentachrome n°395, vibre avec Combatimento 2, ou encore s’instaure en un rapport de force avec l’œil du spectateur, cherchant ainsi à prouver sa toute-puissance, au regard des œuvres de Laurent Joubert. Les quatre artistes de cette exposition désacralisent la peinture et en un même temps, en font voir tout le potentiel. Ils l’éraflent, l’aplanissent voire la percent de trous et pourtant, quelques soient le médium ou le propos, la peinture fait front et ne se dérobe pas. Lorsque l’art contemporain part en quête d’une nouvelle expérience visuelle…


Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse - Exposition : Félix Anaut dans la collection Simonow, Abstraction 2003-2013

5 avril - 1er juin 2014
Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse
Exposition : Félix Anaut dans la collection Simonow, Abstraction 2003-2013


C'est la la première rétrospective des œuvres abstraites de Félix Anaut, réalisées après son arrivée en France en 2001 au cours des dix dernières années (2003-2013) et extrapolées de la collection Simonow. L’artiste né à Saragosse vit à Madrid, Tanger et Ibiza puis en Angleterre et, tandis que ses œuvres intègrent de grandes institutions européennes, il expérimente diverses formes d’art et de supports, passe par une phase figurative et monumentale avant de franchir le pas de l’abstraction. Installé dans le sud-ouest depuis 2001, il revendique une intuition et une sensibilité de pensée qui se prête aujourd’hui à un dialogue plein d’émotion avec les espaces de l’église abbatiale.


Musée des Jacobins, Auch - Exposition : Peinture andine à l'époque coloniale

5 avril - 1er juin 2014
Musée des Jacobins, Auch
Exposition : Peinture andine à l'époque coloniale


Jusqu'en juin, la peinture andine à l'époque coloniale s'expose au Musée des Jacobins dans toute son originalité, qui mêle influences indiennes et occidentales. Afin que cet art retrouve ses lettres de noblesse, l'exposition du musée des Jacobins propose jusqu'au 1er juin de faire découvrir au public l'intérêt, l'originalité et la personnalité de cet art métissé où se mêlent influences indiennes et occidentales. Elle rassemble 18 tableaux de la collection Priet-Gaudibert peints au Pérou et en Bolivie, de Lima au lac Titicaca, de Cuzco à Arequipa... Des toiles sur lesquelles se reflète l'histoire complexe d'une peinture qui peu à peu va s'affranchir des canons de l'art européen et proposer une "vision en miroir" de la société coloniale.


Musée des Beaux-Arts, Gaillac - Exposition : Rétrospective Bernard Bygodt

29 mars - 1er juin 2014
Musée des Beaux-Arts, Gaillac
Exposition : Rétrospective Bernard Bygodt


Originaire du Nord et installé dans le Tarn dans les années 80, cet artiste s’est toujours situé aux marges de la figuration et de l’abstraction, toujours curieux de découvertes et de tentatives expérimentales esthétiques. Peintre, graveur, sculpteur et orfèvre, il laisse une œuvre importante surtout marquée par la figuration libre et des compositions souvent travaillées en noir et blanc, d’une recherche formelle forte et pure.
L’œuvre peinte sera présentée sur les cimaises du musée des beaux-arts et l’oeuvre sur papier au musée de Lisle-sur-Tarn.


Musée Raymond Lafage de Lisle-sur-Tarn - Exposition : Rétrospective Bernard Bygodt

29 mars - 1er juin 2014
Musée Raymond Lafage de Lisle-sur-Tarn
Exposition : Rétrospective Bernard Bygodt


Originaire du Nord et installé dans le Tarn dans les années 80, cet artiste s’est toujours situé aux marges de la figuration et de l’abstraction, toujours curieux de découvertes et de tentatives expérimentales esthétiques. Peintre, graveur, sculpteur et orfèvre, il laisse une œuvre importante surtout marquée par la figuration libre et des compositions souvent travaillées en noir et blanc, d’une recherche formelle forte et pure.
L’œuvre peinte sera présentée sur les cimaises du musée des beaux-arts et l’oeuvre sur papier au musée de Lisle-sur-Tarn.


Château-Musée du Cayla, Andillac - Exposition : Le Gaillac vin des villes, vin des champs

1er mars - 8 juin 2014
Château-Musée du Cayla, Andillac
Exposition : Le Gaillac vin des villes, vin des champs


Le Musée de l'abbaye et le musée du Cayla se sont associés pour présenter dans deux lieux complémentaires deux expositions consacrées d'une part au volet urbain et d'autre part à la partie rurale du vignoble de Gaillac. Résultats de recherches menées récemment sur le sujet, ces deux présentations mettront en valeur des aspects méconnus du patrimoine vini-viticole et feront une part importante aux grands thèmes historiques liés à l'histoire du millénaire de cette activité qui fit la réputation de ce territoire depuis l'Antiquité. La partie "Vin des villes" sera présentée au Musée de l'abbaye de Gaillac alors que l'aspect plus rural du vignoble sera installé au musée du Cayla.


Espace Roguet, Toulouse - Exposition : Franciam Charlot, Sens propre / Sens figuré

20 mars - 13 juin 2014
Espace Roguet, Toulouse
Exposition : Franciam Charlot, Sens propre / Sens figuré


Le travail de Franciam Charlot se caractérise par une approche sans concession à la mise en forme. Le support, les pinceaux, la peinture, le trait, la couleur… ne sont que des outils au service du questionnement et du style. Un regard sur le monde, un rapport à l’existence, l´expression d´un univers bien personnel, ses différents points de vue donnent un contenu dif?cile à classer… Post Art brut ? Expressionnisme contemporain ? Art singulier ? ... Un travail universel et intemporel, en apparence accessible par tous...


Le Parvis, Ibos - Exposition : From here to ear

18 avril - 14 juin 2014
Le Parvis, Ibos
Exposition : From here to ear


En écho à l’exposition de Céleste Boursier-Mougenot à Toulouse, les Abattoirs s’associent au Parvis pour présenter une œuvre vivante et éphémère, un ensemble organique pensé en relation étroite avec l’architecture du lieu. Pour l’occasion, Céleste Boursier-Mougenot transforme le centre d’art en volière géante et convie le public à découvrir une étonnante disposition sonore associant oiseaux et guitares électriques.


Médiathèque de Montauban - Exposition  : Caméléon vermillon

20 mars - 14 juin 2014
Médiathèque de Montauban
Exposition : Caméléon vermillon


Exposition proposée dans le cadre de la 2ème édition de la Biennale Passage(s) Design, Arts et Transmission en collaboration avec l’IUP Arts Appliqués de Montauban. Construite autour de la figure du caméléon qui change de couleur au gré de ses émotions, cette exposition collective invite à explorer le coloris sous ses multiples facettes. Sous la direction artistique de Guy Lecerf (théoricien de la couleur et professeur d’Université), l’exposition fera notamment dialoguer des œuvres classiques issues des collections du Musée Ingres de Montauban et des œuvres contemporaines inédites (peinture, photo, vidéo et installation), mettant tous les sens en éveil pour une (re)découverte poétique de la couleur.



Collectif IPN, Toulouse - Exposition : Ronald Curchod, affiches !

12 mai - 14 juin 2014
Collectif IPN, Toulouse
Exposition : Ronald Curchod, affiches !


Depuis 30 ans, l'affichiste Ronald Curchod collabore avec les milieux culturels et institutionnels pour lesquels il développe un travail de fabricant d'images toujours plus affirmé. Chacune de ses affiches, identifiable à son graphisme inspiré et sa dimension émotionnelle, suscite l'étonnement.
Le collectif IPN expose une importante sélection d’affiches réalisées par Ronald Curchod pour des lieux culturels et institutionnels toulousains, français, et étrangers.


Centre d'art le LAIT, Albi - Exposition : Enigme au Club de la Compagnie

22 mars - 15 juin 2014
Centre d'art le LAIT, Albi
Exposition : Enigme au Club de la Compagnie


Le projet de l'exposition est de questionner ces principes collectifs et individuels pour interroger les liens entre les œuvres de façon à les réunir en un ensemble susceptible de les révéler. Le processus est issu des sujets et des factures des œuvres, en l'occurrence des portraits, des architectures et des paysages sous forme de dessins et de peintures de petits formats. Des unes aux autres une étrange narration ouverte se construit et se poursuit, les sujets et les formes se croisent et se recoupent, une énigme plane et l'exposition s'annonce comme une enquête à résoudre. Un cheminement sinueux créé par l'accrochage serré dans la Box, renouvelé par les interprétations personnelles des visiteurs, comme autant d'hypothèses invérifiables. Une approche esthétique d'un crime indéfini et incertain, que l'art commettrait, en s'emparant de sujets et de medias intemporels pour en révéler la force contemporaine, par leur obscure beauté.


Centre d'art le LAIT, Albi - Exposition : Visuellement Vôtre

22 mars - 15 juin 2014
Centre d'art le LAIT, Albi
Exposition : Visuellement Vôtre


Le pouvoir de fascination de l'art, entre plaisir sensuel et intellectuel, semble naître du double mouvement entre échos intimes et projection vers l'inconnu. De façon assez mystérieuse, par sa force intrinsèque, par ses caractéristiques irréductibles d'image plastique, l'art suscite des effets manifestes et spécifiques dans nos connexions sensibles, internes et externes, quel que soit son sujet ou ses moyens. Depuis de nombreuses années, sous diverses formes, l'art est colonisé par l'intelligence critique et par une vocation sociale qui ne dit pas son nom. Pour les pires raisons, l'art servant de valeur refuge et de baume apaisant pour des sociétés sans vision, et pour les meilleures, dont celles de transformer le regard, de s'ouvrir au monde et de donner du sens à ce qui ne semble plus en avoir. En définitive l'art est loin de disposer de cette liberté inconditionnelle que les sociétés démocratiques semblent lui accorder. Et pourtant certaines œuvres manifestent une totale autonomie, sans qu'aucune justification intellectuelle ni sociale ne vienne les asservir. Elles ne sont pas porteuses d'un passé indépassable, elles ne sont pas nostalgiques d'un état d'avant l'histoire, ni prometteuses de sociétés utopiques, elles ne relèvent pas de stratégies conceptuelles, elles n'offrent pas non plus d'émotions faciles, ni de subterfuges cachés, rassurants ou déstabilisants, pour susciter l'attention. Pourtant elles ont une présence qui subjugue. Elles cristallisent sens et effet par leur seule incarnation plastique. Cette exposition rassemble plusieurs œuvres où la puissance de l'image joue de ses rebondissements par le média du film, pour une intense, et, libératrice jouissance visuelle.


Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, Toulouse - Exposition : La Retirada

29 janvier - 16 juin 2014
Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, Toulouse
Exposition : La Retirada


En 1939, il y a 75 ans, à nos portes, de l'autre côté des Pyrénées, un peuple a fui la dictature franquiste, espérant trouver en France une terre d'accueil. Le souvenir de l'exil républicain espagnol n'a longtemps été porté que par les réfugiés et leurs descendants. Aujourd'hui, la parole de cette communauté est devenue une part de mémoire commune, et de l'identité de notre département. L'histoire de la Retirada, c'est bien sûr l'histoire d'un exil, et d'un déchirement. Mais c'est aussi l'histoire d'une intégration réussie, riche et féconde, qui a su apporter ici en Haute-Garonne une touche de modernisme culturel, d'espoir révolutionnaire, d'ambition sociale, d'embrasement festif aussi.


Centre social Reynerie, Toulouse - Exposition : Au plaisir...

27 mars - 19 juin 2014
Centre social Reynerie, Toulouse
Exposition : Au plaisir...


Cette exposition fait partie d'un projet partenarial du centre social Caf-Mairie avec le centre social associatif Alliances et Cultures, les association Bas d'immeubles, Mozaïka et le CADA, le centre d'animation et le Musée les Abattoirs. Ses objectifs, au delà d'apporter l'art contemporain dans les quartiers, sont de favoriser l'expression et la valorisation des talents des habitants. Pour cela nous vous invitons aussi à venir admirer au 1er étage les œuvres réalisées l'an dernier par les habitants du quartier Reynerie.


Musée Toulouse-Lautrec d'Albi - Exposition : Maillol, de la ligne au volume

5 avril - 22 juin 2014
Musée Toulouse-Lautrec d'Albi
Exposition : Maillol, de la ligne au volume


Un ensemble de près de 50 dessins et de 10 sculptures explore les liens entre le dessin d’après modèle et la sculpture de cet artiste majeur qui a profondément marqué le XXe siècle. A la tradition narrative et descriptive de la représentation, Maillol oppose la recherche d’une forme pure dans laquelle le dessin apparaît comme une étape fondamentale. 16 dessins concernent notamment Dina, modèle et complice de Maillol de 1935 à 1944, qui a créé la Fondation qui lui est consacrée à Paris. Pour comprendre les sculptures de Maillol, il faut observer ses dessins : chaque création en volume est précédée d’une série de croquis et d’études d’observation au fusain, à la sanguine ou au pastel. Il simplifie les lignes et les masses à la recherche du trait juste, solide et appuyé qui porte en lui la sculpture en devenir. À la puissance de son trait correspondent des sculptures aux formes vigoureuses, pures et harmonieuses. L’observation laisse la place à la mémoire et l’identité de ses modèles disparaît au profit d’une image atemporelle et silencieuse de la femme.


Château de Lavardens - Exposition : L'Art de l'eau

5 avril - 22 juin 2014
Château de Lavardens
Exposition : L'Art de l'eau


La Société Française d'Aquarelle a choisi le château de Lavardens pour y présenter dans l'écrin des plus belles salles voutées du XVIIe siècle, une grande exposition des oeuvres de ses artistes. Plus de 150 tableaux d'artistes de renom. Leurs oeuvres contemporaines traduisent toutes les émotions, la Société Française de l'Aquarelle se consacre à représenter toutes les écritures, tous les styles, des plus classiques aux plus contemporains.


Moulin des Arts de Saint-Rémyi - Exposition : Stéphane Got, Label Soulages 2014

5 avril - 29 juin 2014
Moulin des Arts de Saint-Rémy
Exposition : Stéphane Got, Label Soulages 2014


Les peintures de Stéphane Got qui nous vient de Millau révèlent des formes géométriques et des lignes épurées ou foisonnantes mêlées à des aplats de couleurs uniques. La circulation et la répartition ainsi que l’étirement de ces plans en volume définissent la nature même de sa peinture qui se transforme en "...une surface à trois dimensions..." .


Espace d'art contemporain de l’Atelier Blanc, Villefranche-de-Rouergue - Exposition : Chrystèle Lerisse, Photographie

26 avril - 29 juin 2014
Espace d'art contemporain de l’Atelier Blanc, Villefranche-de-Rouergue
Exposition : Chrystèle Lerisse, Photographie


Chrystèle Lerisse est une artiste photographe, née en 1960. Elève de Gilles Kervella (prix Niepce 1980), elle s'inscrit en 1976 en fac de droit et travaille comme auxiliaire de rédaction à Ouest France puis, devient assistante photographe aux Beaux-Arts de Tours en 1978. À partir de 1986, elle développe son travail plastique où l’utilisation de l’argentique et le noir et blanc sont deux constantes. "Toujours situé dans une proximité immédiate de la substance visible des choses photographiables, son travail explore leur surface pour en révéler l'essence." "


Muséum de Toulouse - Exposition : Ours, Mythes et réalités

11 octobre 2013 - 30 juin 2014
Muséum de Toulouse
Exposition : Ours, Mythes et réalités


Animal mythique mais aussi souvent diabolisé, l’Ours représente la part d’animalité dans laquelle l’Homme se reconnaît, mais qu’il cherche à exorciser. Qu’il soit vénéré ou craint, il est l’objet de nombreux fantasmes et convoitises, entre attirance et aversion.
Dans une dimension universelle, l’Exposition met en exergue la perception complexe qu’entretient l’homme face à l’ours et invite le visiteur à s’interroger sur cette relation passionnelle qui l’unit à l’ours. Il sera donc question d’histoires d’ours mais aussi de l’histoire commune entre l’homme et l’ours.
Organisée autour de plusieurs thématiques – culture, nature et sociétés –, cette exposition est l’occasion d’établir un état des lieux sur notre perception de l’ours au travers du mythe que nous nous en faisons, et de rappeler la réalité scientifique qui s’impose à nous de manière objective, ni triste ni joyeuse, mais juste.


Médiathèque José Cabanis, Toulouse - Exposition : Zoveck Estudio, Prestidigitateur Graphique 100 % Mexicain

16 mai - 16 juillet 2014
Médiathèque José Cabanis, Toulouse
Exposition : Zoveck Estudio, Prestidigitateur Graphique 100 % Mexicain


Depuis 2011, le collectif mexicain Zoveck Estudio a imaginé et dessiné les affiches du festival Rio Loco, déclinées sur l'ensemble de la communication. Leur univers baroque lié à la contemporanéité de leurs moyens de création ont permis de donner une identité singulière aux éditions du festival, illustrant le foisonnement artistique et l'étrangeté de l'ailleurs comme fils rouges de la programmation. Pour clore cette riche collaboration artistique entre le festival et les graphistes mexicains, la Médiathèque José Cabanis accueille le Zoveck Estudio, avec une exposition retraçant les différentes périodes de création des artistes. Pour Zoveck, montrer son travail (série en noir et blanc, grands formats aux couleurs brillantes) est une chance, c'est l'opportunité d'exposer sa passion pour le collage. Dans chaque oeuvre on peut observer la création d'un monde fantastique et de personnages excentriques qui sont nés à partir de leur travail de graphiste et d'illustrateur, en relation avec différents projets publicitaires et culturels. Ces travaux reflètent leur goût pour la culture urbaine, le kitsch et le baroque mexicain. Chaque affiche est le résultat du hasard et de la façon saugrenue de dénicher dans les marchés aux puces des poupées, des jambes, des ailes, des billes, des vieux calendriers ou des revues abandonnées, en suivant un rituel hebdomadaire, presque religieux. Les objets deviennent alors les protagonistes de leurs histoires, transformés, mélangés, clonés, et trouvent une nouvelle signification, une résurrection onirique, magique et musicale.



Centre de l'affiche, Toulouse - Exposition : Ronald Curchod, C’est original !

22 avril - 29 août 2014
Centre de l'affiche, Toulouse
Exposition : Ronald Curchod, C’est original !


Depuis 30 ans, l'affichiste Ronald Curchod collabore avec les milieux culturels et institutionnels pour lesquels il développe un travail de fabricant d'images toujours plus affirmé. Chacune de ses affiches, identifiable à son graphisme inspiré et sa dimension émotionnelle, suscite l'étonnement.
Le centre de l’affiche de Toulouse expose une série d’originaux, gouaches, photographies, œuvres conçues ces vingt dernières années pour la réalisation d’affiches culturelles et institutionnelles.



Picto, Toulouse - Exposition : Ronald Curchod, Le Silence des images...

22 avril - 29 août 2014
Picto, Toulouse
Exposition : Ronald Curchod, Le Silence des images....


Depuis 30 ans, l'affichiste Ronald Curchod collabore avec les milieux culturels et institutionnels pour lesquels il développe un travail de fabricant d'images toujours plus affirmé. Chacune de ses affiches, identifiable à son graphisme inspiré et sa dimension émotionnelle, suscite l'étonnement.
Le centre de l’affiche de Toulouse expose une série d’originaux, gouaches, photographies, œuvres conçues ces vingt dernières années pour la réalisation d’affiches culturelles et institutionnelles.


Les Abattoirs, Toulouse - Exposition : Rigueur et Sauvagerie

15 janvier 2014 - 31 août 2014
Les Abattoirs, Toulouse
Exposition : Rigueur et Sauvagerie


Un regard sur la donation Cordier - accompagné d’un hommage à Horst Egon Kalinowski (1924-2013). Personnalité atypique, Daniel Cordier a manié à travers son regard de collectionneur et de galeriste quelques contraires. Aussi, c'est un parcours entre "rigueur et sauvagerie", entrecoupé d'un hommage à Horst Egon Kalinowski, que propose ce nouvel accrochage de la collection de Daniel Cordier. "L'horreur est mon confort" confie le marchand de Réquichot et de sa manière viscérale, tandis que "les valeurs sauvages" de Dubuffet se retrouvent dans l'hétérogénéité de sa collection. Donnée au Centre Pompidou et déposée aux Abattoirs, celle-ci fait la part belle à l'art brut, à l’art extra-européen ou à des artefacts ethnographiques et des éléments organiques. Dans le même temps, Daniel Cordier voue une grande admiration à Jean Dewasne (1921-1999), maître d'une abstraction rigoureuse. "Jean Dewasne fut le premier peintre que je connus, explique Daniel Cordier. Il représentait donc à lui seul tous les artistes et toute l’esthétique, c’est-à-dire tous les sortilèges. Très vite, il m’initia aux enchantements de la peinture "construite", qui paraissait à beaucoup trop élégante et trop froide. Ce théoricien rigoureux a su y introduire les rêves tourmentés d’un Piranèse et garder une sensibilité exubérante au sein de la plus sévère des contraintes. La peinture géométrique était froide ; il l’a "baroquisée" ". Dans sa collection, Claude Viallat et François Rouan appartiennent à cette même sensibilité. D'un autre côté, on découvre la véhémence bariolée de Robert Combas, la violence expressionniste de Dado, la pulsion des mythologies de Pierre Bettencourt ou la magie et l'envoutement des poupées de Michel Nedjar.


Les Abattoirs, Toulouse - Exposition : Collection

31 janvier 2014 - 31 août 2014
Les Abattoirs, Toulouse
Exposition : Collection


Chaînon manquant entre le surréalisme et la scène de la côte ouest américaine, Guy de Cointet (1934-1984) fait ainsi l’objet d’une présentation monographique, grâce à la générosité de sa famille, donatrice d’un ensemble conséquent. Pour donner l’ampleur de ce travail qui dépasse les frontières entres arts visuels, poésie et théâtre, la présentation de ce fonds sera accompagnée le 13 février d’une série de performances. Quant à l’entrée de travaux historiques (David Budd) et contemporains (Guillaume Durrieu) relatifs au domaine de l’abstraction, elle est l’occasion d’une salle sur ce thème. Enfin, c’est autour des questions du langage et de l’image que sont regroupées les photographies de Jeff Guess et le film d’Etienne Chambaud également acquis en 2013.


Musée Paul-Dupuy, Toulouse - Exposition : Rouge, de la cuve au corps, l'invention d'un domaine chromatique

20 mars - 31 août 2014
Musée Paul-Dupuy, Toulouse
Exposition : Rouge, de la cuve au corps, l'invention d'un domaine chromatique


Cette programmation invite des artistes comme des designers, Thomas Straub, Mona Oren, Marie Taillefer, Michèle Gay, Delphine Huguet…, à s’exposer et à partager leurs pratiques et réflexions au sein d’une exposition et de conférences (27 et 28 Mars). Dans cette exposition, la Biennale a pour vocation de rassembler et de donner à découvrir au grand public des œuvres d’artistes et des pratiques étudiantes en cours d’expérimentation, issus d’un Master spécialisé dans le champ de la couleur. Ces ponts créés, explorent les facettes chromatiques du rouge, ses origines, ses symbolisations, son intimité, pour finir par incarner sa théâtralité. L’installation de cette exposition enveloppe et emmène le spectateur dans un univers visuel et sensible provocant tous ses sens, se confrontant aux différentes pratiques artistiques comme la photographie, l’installation, la sculpture, la vidéo et le design d’objets. Pour faire vivre l’exposition jusqu’à la fin de l’été, le Musée Dupuy réserve au public un happening surprise chaque premier dimanche du mois et pour la nuit des musées.


Musée Henri-Martin, Cahors - Exposition : Vertigo

21 mars - 1er septembre 2014
Musée Henri-Martin, Cahors
Exposition : Vertigo


La frontière est ici vue comme un lieu de passage, de transition vers un univers inconnu. Le monde concret se dessine aux yeux du visiteur pour ensuite se diriger vers la perte des notions traditionnelles. Le vertige est un des résultats de ce bouleversement dont les frontières apparaissaient d’abord évidentes, claires aux yeux de tous pour ensuite placer le visiteur dans un état de questionnement, de doute. Deux artistes, Nicolas Jargic et Laurent Valéra investiront l'espace du "Tube" de la Fabrique pour nous livrer leurs visions du vertige. Celui-ci devient alors l’apogée de l’exposition, le point de départ de remise en cause de la frontière qui se verra ensuite abolie, dépassée à Cahors. Au sein de la chapelle du musée Henri-Martin de Cahors, lieu antérieurement dédié au culte, sera développé le dépassement des frontières morales à partir d'oeuvres historiques telles que Résurrection, oeuvre vidéo de Daniel Spoerri et Tony Morgan, ainsi que Meiô de Kazuo Shiraga. Dans la nef de ce lieu déconsacré, seront aussi présentées pour la première fois des oeuvres de Michel Journiac, Parodie de Spoerri: Repas eucharistique ainsi que Le Rituel du sang.


Musée Henri-Martin, Cahors - Exposition : Mondes touaregs, Chroniques de Georges Guinot, peintre, Suzanne et Edmond Bernus, anthropologue et géographe

11 avril - 1er septembre 2014
Musée Henri-Martin, Cahors
Exposition : Mondes touaregs, Chroniques de Georges Guinot, peintre, Suzanne et Edmond Bernus, anthropologue et géographe


A l’unique voyage de Georges Guinot qui, à partir de ses carnets de croquis, réalisa une cinquantaine de peintures, répondent les retours réguliers de Suzanne et Edmond Bernus, donnant naissance à une abondante documentation constituée de carnets de terrain, photographies, films, enregistrements sonores et articles. Le voyage dans les « ruines naturelles » du désert et la rencontre avec le peuple touareg constituèrent pour tous une expérience éminemment sensible. L’exposition du musée de Cahors propose un parcours qui éclaire la vie des hommes et des femmes touaregs, au-delà des idées reçues et de nos imaginaires. Sont ainsi abordés le milieu géographique et tout particulièrement les montagnes du désert, la vie quotidienne et les échanges entre observateurs et observés, la vie nomade dans les campements (notamment le rôle des femmes à travers la pratique musicale et le chant), la civilisation du verbe et le partage de la langue commune qu’est le tamasheq, le pastoralisme et enfin les menaces qui pèsent sur ce mode de vie pluriséculaire.
Edmond Bernus (1929-2004), géographe expérimenté et méthodique, fait presque toute sa carrière à l’Institut de Recherche pour le Développement. L’originalité de son approche ressort surtout du traitement de toutes les facettes de la culture touarègue : littérature orale, alimentation, maladies, façons de parler, jeux, astronomie, sans parler de thèmes plus classiques de la vie pastorale comme les bergers, les animaux domestiques, les divers laits. Suzanne Bernus (1928-1990), ethnologue et africaniste, a été directeur de recherches au CNRS et membre du Laboratoire d’anthropologie sociale. Elle aborde le monde touareg en réalisant une étude sur la parenté puis entreprend l’étude des langues et civilisations résiduelles de l’Aïr-Azawaq.
Georges Guinot (1938-1993). De son voyage de Tamanrasset à Djanet, du Hoggar au Tassili N’Ajjer en décembre 1981, il rapporte trois carnets de croquis d’après nature. Son intérêt va vers les montagnes du Hoggar, les musiciennes et les danseurs touaregs à Djanet. Ces instantanés pris sur le vif sont les esquisses de ses futurs tableaux.


Musée de l'Abbaye de Gaillac - Exposition : Le Gaillac vin des villes, vin des champs

1er mars - 8 juin 2014
Musée de l'Abbaye de Gaillac
Exposition : Le Gaillac vin des villes, vin des champs


Le Musée de l'abbaye et le musée du Cayla se sont associés pour présenter dans deux lieux complémentaires deux expositions consacrées d'une part au volet urbain et d'autre part à la partie rurale du vignoble de Gaillac. Résultats de recherches menées récemment sur le sujet, ces deux présentations mettront en valeur des aspects méconnus du patrimoine vini-viticole et feront une part importante aux grands thèmes historiques liés à l'histoire du millénaire de cette activité qui fit la réputation de ce territoire depuis l'Antiquité. La partie "Vin des villes" sera présentée au Musée de l'abbaye de Gaillac alors que l'aspect plus rural du vignoble sera installé au musée du Cayla.


Musée Saint-Raymond, Toulouse - Exposition : Permis de construire. Des Romains chez les Gaulois

16 novembre 2013 - 21 septembre 2014
Musée Saint-Raymond, Toulouse
Exposition : Permis de construire. Des Romains chez les Gaulois


Plusieurs sites gaulois ont été récemment fouillés dans la région toulousaine, en pays Ausque (Auch), Rutène (Rodez) ou Volque Tectosage (Vieille-Toulouse). Ils révèlent une architecture où se mêlent tradition gauloise et influences méditerranéennes. Ce faisant, l’archéologie vient une fois de plus tordre le cou aux images d’épinal scolaires qui ont forgé les idées reçues. Ainsi, un chantier mené en 2007 par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives ) a mis au jour un balnéaire, sorte de salle de bains constituée d’un vestiaire et d’une salle chaude avec baignoire, ancêtre des célèbres thermes romains.
À travers la reconstitution en taille réelle de ce petit édifice et de son pavement mosaïqué datant du Ier siècle avant notre ère, rarissime en Gaule pour cette époque, les visiteurs seront invités à découvrir le cadre de vie des peuples du Sud-Ouest de la Gaule et l’impact des relations avec le monde romain. Plongez au cœur de cet ensemble architectural et redécouvrez ces élites gauloises, dont les techniques de constructions, les maisons et les temples adoptent peu à peu des modes et des savoirs-faire venus de l’autre côté des Alpes.


Musée du Pays vaurais, Lavaur - Exposition : Paul Pascal, mémoires vagabondes

16 novembre 2013 - 21 septembre 2014
Musée du Pays vaurais, Lavaur
Exposition : Paul Pascal, mémoires vagabondes


Cette exposition présente, pour la première fois, une soixantaine d’oeuvres du peintre, d’origine toulousaine, Paul Pascal (1839 -1905). Il reste, à ce jour, très peu de documents et de témoignages permettant de retracer avec certitude son parcours et sa carrière. Cependant nous savons qu’il a été formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, puis de Madrid, avant de rejoindre les aux Etats-Unis en 1893. Il finit sa vie à Washington, paralysé de la main et totalement appauvri. Ces oeuvres, pour la première fois réunies, viennent majoritairement de collections particulières et de quelques musées (Musée Paul Dupuy, Musée des Beaux-Arts de Narbonne , Musée des Beaux-Arts d’Agen...) : une rétrospective qui permet de découvrir un artiste, très largement méconnu du public, et d’apprécier son travail chromatique. Se considérant comme un «peintre paysagiste», il consacre le début de sa carrière aux paysages des Pyrénées et d’Espagne. Il succombe très rapidement à l’Orientalisme et s’y consacre pleinement. Une fois aux Etats-Unis, il continue à travailler sur ce thème, tout en introduisant dans ses oeuvres, de nouvelles couleurs et des scènes de vie avec des indiens (thème méconnu en France).Peintre énigmatique, Paul Pascal nous invite à découvrir l’Orient. Scènes du bords du Nil, campements bédouins, ruines antiques : tout est prétexte pour peindre un paysage, les scènes représentées servant à magnifier le paysage. Réel ou imaginaire? L’utilisation systématique de petits formats, de gouache et d’aquarelle nous font penser à un travail pris sur le vif. Cependant cette quiétude, cette sensibilité, nous font pencher pour des scènes de vie idéalisées et des payages glanés chez d’autres artistes contemporains. En effet, il est peu probable qu’il ait parcouru l’Orient aussi largement que ses oeuvres le prétendent! A ce jour aucun document n’atteste d’un voyage en Orient...


Hôtel de Tauriac – Beffroi, Millau - Exposition : Django Reinhardt, Swing de Paris

19 avril - 30 septembre 2014
Hôtel de Tauriac – Beffroi, Millau
Exposition : Django Reinhardt, Swing de Paris


L’exposition propose l’évocation complète de la vie de cet étonnant musicien. Les liens qui l’unissent à des cercles concentriques de communautés ne cesseront de s’imbriquer : ses "cousins" manouches, celui de la France, ses confrères musiciens ensuite, les grandes figures du jazz américain qui ne tardèrent pas à le considérer comme un des leurs. Enfin, le tout-Paris de l’entre-deux guerres et celui, plus sombre, de l’Occupation, durant laquelle Django jouit d’une notoriété incomparable, d’une relative protection sans doute aussi, tout en refusant d’aller jouer en Allemagne et cherchant à s’évader hors de France, sans succès. Prenant la forme d’un parcours chronologique, l’exposition restitue le trajet artistique et social unique de Django Reinhardt. Elle évoque aussi le son d’une époque : l’évocation du Paris artistique des années 1930 et 1940 au travers de l’influence du jazz. Cette exposition est conçue par la Cité de la Musique de Paris, dans une version tinérante comprenant des panneaux de présentation didactique et de nombreux extraits musicaux.


Musée de Millau et des Grands Causses - Exposition : Jean le Moal & Alfred Manessier, Une aventure humaine et picturale

26 avril - 25 octobre 2014
Musée de Millau et des Grands Causses
Exposition : Jean le Moal & Alfred Manessier, Une aventure humaine et picturale


Le Moal et Manessier figurent parmi les peintres importants de l’abstraction lyrique, aux côtés de Debré, de Staël, Hartung, Soulages, Zao Wou-Ki... Ce mouvement pictural né au sein de la Nouvelle Ecole de Paris au lendemain de la guerre 1939-1945 est d’une richesse exceptionnelle. Michel Ragon, critique d’art, le définit comme "un art non-figuratif qui traduit plastiquement l’intériorité du peintre" Nourries en particulier de voyages et de paysages, les toiles de ces deux artistes révèlent un profond amour pour la nature. "Je reste fidèle à des thèmes qui peuvent être, par exemple, les saisons ou la mer et les brisants, la mouvance des choses… J’ai fait un voyage extraordinaire au Chili et au Pérou. J’en ai rapporté une sorte d’éclatement de ces terres brûlées, quelque chose de flamboyant, dans l’intensité de la lumière". Jean Le Moal.
"Que tu peignes une baie de Somme, une Sainte Face ou une toile "politique" (ayant le souci du politique et non de la politique), tout doit être dans la perspective de l’Amour et de la Lumière. Et l’exigence première, le primat : c’est la Peinture". Alfred Manessier


Abbaye-École de Sorèze - Exposition : Jean Lurçat, Objets intimes

25 avril - 9 novembre 2014
Abbaye-École de Sorèze
Exposition : Jean Lurçat, Objets intimes


Printemps 2015, l’Abbaye-école de Sorèze ouvre à la visite une nouvelle aile du bâtiment destinée à accueillir un musée Dom Robert. En préfiguration de l’ouverture de cet espace, réaliser une exposition autour de Jean Lurçat, artiste majeur de l’histoire de la tapisserie s’imposait. En effet, Lurçat a considérablement contribué au renouveau de ce médium au 20e siècle et fut en 1941, l’initiateur de Dom Robert à l’art de la tapisserie d’Aubusson. Réalisée en partenariat avec l’Atelier-Musée de Jean Lurçat à Saint-Laurent-des-Tours, à Saint-Céré dans le Lot et grâce à des prêts d’œuvres d’une collection privée, l’exposition Jean Lurçat, objets intimes, a pour but de présenter les diverses facettes de cet artiste : dessinateur, peintre, cartonnier, céramiste. Jean Lurçat est artiste total, témoin du foisonnement des arts des années d’après-guerre. Avant de se consacrer à la tapisserie à la fin des années 1930, il est un peintre reconnu, apprécié pour ses qualités de coloriste, influencé dans sa figuration par le cubisme et le surréalisme. En témoignent les peintures et aquarelles présentées dans l’exposition. Sa rencontre avec Marie Cuttoli, galeriste et directrice d’un atelier de tissage, l’incite à repenser le rôle de la tapisserie dans les arts décoratifs, en compagnie d’artistes de renom : Picasso, Le Corbusier, Léger, Miro... Jean Lurçat offre sa propre vision du monde où les couleurs et les formes expriment dans les objets du quotidien la vision d’un humaniste témoin de son temps. Toutes ses œuvres témoignent de ce désir de transcrire une pensée symbolique, réactive aux événements qui ont marqué le siècle : traumatismes et espoirs collectifs, angoisses et joies intimes.


Palais des Evèques, Saint-Lizier - Exposition : Esprits voyageurs

1er avril - 11 novembre 2014
Palais des Evèques, Saint-Lizier
Exposition : Esprits voyageurs


L’œuvre de Charley Case, artiste-voyageur du XXIème siècle se confronte à des objets et images ethnographiques collectés depuis le XIXème siècle par des explorateurs emblématiques de l’Ariège.


Micropolis, la Cité des insectes, Saint-Léons - Exposition : Peter Kogler

1er mars - 11 novembre 2014
Micropolis, la Cité des insectes, Saint-Léons
Exposition : Peter Kogler


A chaque année, ses nouveautés ! Pour la saison 2014, l'Art s'invite à Micropolis. Participez donc à une expérience étonnante en découvrant l'une des œuvres de l'artiste Peter Kogler. Le mouvement ininterrompu et très organisé de ses fourmis crée autant d'espaces fascinant pour l'œil... à vous de voir !


Musée de la Mode, Albi - Exposition : Pattes de velours...

1er avril - 28 décembre 2014
Musée de la Mode, Albi
Exposition : Pattes de velours...


"C’est sans doute la première fois qu’un musée réalise une exposition exclusivement sur le velours", indique Dominique Miraille, collectionneur averti à qui l’on doit le musée de la Mode créé il y a maintenant trois ans rue de la Souque. Un thème qui évoque quelques expressions connues, le velours étant associé au gant, aux pattes, aux yeux, aux noces et même à la révolution ! Pour l’histoire, le velours, dont l’étymologie provient du latin « villosus » (qui signifie « velu, couvert de poils ») serait né en Orient avant d’être repris par les Italiens au XIVe siècle. La technique se répand en France au cours des siècles suivants. La fabrication, complexe et coûteuse, en fait une étoffe luxueuse, signe d’opulence et de raffinement. En coton ou en soie, les velours sont appréciés pour leur souplesse, leur brillance et leur aspect moelleux. Les rois et les reines en étaient friands au Moyen-Âge et à la Renaissance tout autant que les classes aristocratiques et bourgeoises des XVIIIe et XIXe siècles


Musée des Jacobins, Auch - Exposition : Le Quai Branly au Musée des Jacobins

15 mars 2013 - 31 décembre 2014
Musée des Jacobins, Auch
Exposition : Le Quai Branly au Musée des Jacobins


Jusqu’au 31 décembre 2013, le public est invité à découvrir quatre chefs d’œuvres sortis des réserves du Musée du Quai Branly pour être exposés à Auch. Ces sculptures aztèques en roche volcanique viennent ainsi enrichir les collections du musée et compléter leur discours.
La collection d’art précolombien du musée d’Auch compte parmi les plus riches et les plus variées d’Europe. Deuxième collection de France, après celle du Quai Branly à Paris, elle offre un panorama complet des cultures préhispaniques Mochica, Inca, Teotihuacan, Zapotèque, Maya...jusqu’à la conquête espagnole. Plus de 400 pièces d’orfèvrerie, céramique, tissage, bois sont exposées.
La collection d’art sacré latino-américain est quant à elle certainement la plus spectaculaire et la plus rare. A ne pas manquer l’exceptionnelle « Messe de Saint Grégoire », un tableau de plumes réalisé selon une technique aztèque en 1539 à Mexico, soit moins de 20 ans après la conquête de Cortès ; probablement une des plus anciennes œuvres chrétiennes du Nouveau Monde.


Musée du Compagnonnage, Toulouse - Exposition : Le trait des Compagnons du Tour de France

15 mars 2013 - 31 décembre 2014
Musée du Compagnonnage, Toulouse
Exposition : Le trait des Compagnons du Tour de France


L’art du tracé dans le bâtiment pour la coupe et la mise en place des matériaux. Terme spécial au Compagnon pour désigner l’art de dessiner des appareils de charpente ou de pierre. L’art du Trait était le secret royal du Compagnonnage. C’est la science secrète, qui existe depuis les temps les plus reculés et bien avant, par conséquent, la géométrie descriptive de Monsieur Monge qui n’a nullement été l’inventeur de l’application de la géométrie à la construction des bâtiments. Le Trait est donc la géométrie du Compagnonnage dont la géniale application est décelable dans les églises, nos cathédrales et nos châteaux, aussi bien dans la stéréotomie de la pierre que dans la contexture des charpentes en bois. Pour employer un autre langage, disons que le Trait est une géométrie empirique qui s’applique sous une forme pratique à la réalisation des coupes d’assemblage des solides s’interpénétrant et ceci sans l’aide des formules abstraites de la géométrie descriptive.


Musée des Augustins, Toulouse - Exposition : Benjamin-Constant (1845-1902) et l'Orientalisme

4 octobre 2014 - 4 janvier 2015
Musée des Augustins, Toulouse
Exposition : Benjamin-Constant (1845-1902) et l'Orientalisme


Dans le cadre de l'organisme de coopération franco-américaine FRAME (French Regional American Museum Exchange), le musée des Augustins de Toulouse et le musée des Beaux-Arts de Montréal s'unissent pour présenter une exposition consacrée à Benjamin-Constant et à ses influences. Benjamin-Constant est l'un des acteurs majeurs de l'art orientaliste de la Troisième République. Bien qu'il n'ait voyagé qu'une fois au Maroc en 1874, le souvenir de ce voyage a marqué toute sa production et son style de vie. Après une première formation à Toulouse, il fût élève de Cabanel mais ses premières influences de peintres orientalistes furent Henri Regnault, Fortuny et Clairin. L'inspiration de Delacroix fut également prépondérante pour notre artiste. Son atelier était aussi rempli d'objets hispano-mauresques... Benjamin-Constant manifeste une véritable prédilection pour les scènes de harem ou les odalisques. Il s'empare du mythe de la sensualité débridée de l'orient, associant des hétaïres lymphatiques à de jeunes maures farouches. Il est, par ailleurs, fasciné par les éléments d'architecture mauresque comme l'arc surbaissé. L'inspiration byzantine ou biblique dans la peinture d'histoire vient compléter sa veine orientaliste.


Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Valence-sur-Baïse - Exposition : Animaux et chimères... dans la collection Simonow

9 juillet 2013 - 5 mai 2015
Abbaye de Flaran, Centre patrimonial départemental, Valence-sur-Baïse
Exposition : Animaux et chimères... dans la collection Simonow


L'extraordinaire collection prêtée au Conseil Général du Gers par M. Simonow verra à partir de juillet 2013, et cela pour deux ans, un présentation du thème original des "Animaux et chimères" dans l’espace rénové du dortoir des moines. Toutes sortes d’animaux de plumes et de poils, familiers ou moins familiers, imaginé par Tiepolo, Troyon ou Bonheur, Valadon, Dali ou Ruszkowski, se découvrent à vous, le temps d’une visite dans ce cadre prestigieux.