Société des Amis de la Bibliothèque Forney





LES EXPOSITIONS ACHEVÉES EN FÉVRIER 2014






 

Les expositions sont classées par date de clôture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bibliothèque Jean de la Ville de Mirmont, Bordeaux - Exposition : Graines de Mirettes

28 janvier - 28 février 2014
Bibliothèque Jean de la Ville de Mirmont, Bordeaux
Exposition : Graines de Mirettes


Véronique Vendrely, Nathalie Dolo, Chantal Renaux, Martine Sockolnicki et Sara Egarat nourissent une même envie : partager leur souvenirs de lecture et les exprimer par le biais de la photographie. Accompagnées par l'artiste photographe Eva Sanz, elles ont conçu cet événement, de la prise de vue à la scénographie.


Bibliothèques de Brest - Exposition : Pluie d'images

18 janvier - 28 février 2014
Bibliothèques de Brest
Exposition : Pluie d'images


Depuis 2004, Le festival photographique "Pluie d'Images", avec son mélange de photographes professionnels et photographes amateurs, fait partie des rendez-vous qui rythment la vie de Brest et de sa métropole. Le programme en détail sur : http://www.festivalpluiedimages.com/. Les bibliothèques de St Marc, La Cavale Blanche, Bellevue et Saint-Martin accueillent des photographes profesionnels et amateurs.


Médiathèque d’Ergué-Armel, Quimper - Exposition : Chine et Le pavé de Paris d’Emmanuel Guibert

18 janvier - 28 février 2014
Médiathèque d’Ergué-Armel, Quimper
Exposition : Chine et Le pavé de Paris d’Emmanuel Guibert


Présentation de peintures réalisées par Emmanuel Guibert au retour d’un voyage en Chine. Papiers, pinceaux, encres viennent de Xi'an (capitale du Shaanxi)et de Pékin. Acquis près des académies des Beaux-Arts où j'étais invité à travailler avec les étudiants chinois, en avril 2012. Je n'ai eu le temps de faire que du croquis, là-bas, pas de peinture. C'est donc en Normandie que j'ai transporté mon matériel et commencé à m'en servir. L'attirail à peinture chinoise s'impose au lieu où l'on peint; tout prend une touche extrême-orientale. Ces peintures ont d'ailleurs été faites à proximité de champs de lin du Pays de Caux dont 80% de la production part en Chine. La boucle est bouclée. La médiathèque d’Ergué-Armel exposera également des fac-similés issus du très bel ouvrage sur Paris « Le pavé de Paris ».


Médiathèque de Ménimur, Vannes - Exposition : L'âme de la ville

8 février - 28 février 2014
Médiathèque de Ménimur, Vannes
Exposition : L'âme de la ville


Cette exposition tout public met en avant l’art de la rue avec ses couleurs, ses matières, ses formes montrant ainsi la diversité urbaine. On s’éloigne des clichés habituels des grandes villes pour rentrer dans l’original, l’insolite, le surprenant. L’artiste propose ainsi une promenade dans les rues des différentes villes de la planète d’Istanbul à New York en passant par Barcelone ou Amsterdam, sans oublier quelques villes bretonnes.


Bibliothèque Carnegie, Reims - Exposition : Sur les traces de Marcel Proust, la Champagne retrouvée

13 décembre 2013 - 28 février 2014
Bibliothèque Carnegie, Reims
Exposition : Sur les traces de Marcel Proust, la Champagne retrouvée


Alors que Du côté de chez Swann fête cette année les 100 ans de sa publication, la Société des Amis de la Bibliothèque de Reims propose de partir sur les traces de son auteur, Marcel Proust, au travers d’une exposition présentée à la bibliothèque Carnegie, du 13 décembre au 28 février : "Sur les traces de Marcel Proust, la Champagne retrouvée".
Présentée à la bibliothèque Carnegie, pôle de conservation et de valorisation du patrimoine, l’exposition "Sur les traces de Marcel Proust, la Champagne retrouvée" présente de nombreux documents originaux issus des collections de la bibliothèque, mais aussi de fonds privés et d’établissements prestigieux, comme la maison de champagne Veuve Clicquot, le musée des Beaux Arts de Reims, le musée hôtel Le Vergeur et le Musée des Lettres et Manuscrits de Paris : tableaux, photographies, aquarelles, livres, lettres autographes de M. Proust, bustes....


Médiathèque Louis Aragon, Le Mans - Exposition Effet domino, de la fantaisie dans les papiers

12 novembre 2013 - 28 février 2014
Médiathèque Louis Aragon, Le Mans
Exposition Effet domino, de la fantaisie dans les papiers


La Médiathèque Louis-Aragon est fière de faire découvrir au public manceau son étonnante collection de papiers dominotés, issue des fonds anciens. Ces images éphémères peintes et imprimées sur papier au moyen de planches de bois émerveillent par la richesse et la variété des motifs et l’éventail des couleurs… Dans le domaine du livre, elles étaient le plus souvent employées en couverture « d’attente », pour être irrémédiablement sacrifiées lors du passage en reliure. Bien peu ont donc survécu à cet usage éphémère. Le domino a donc bien failli disparaître de la mémoire collective, sans l’intervention de quelques curieux sensibles à ce patrimoine fragile dont la production fut florissante aux 18e et 19e siècles. Cette technique d’impression à partir d’une planche de bois gravée, suivie d’un coloriage au pochoir recouvre de multiples domaines d’applications : imagerie, cartes à jouer, papiers de tentures et toiles imprimées, livres brochés en couverture d’attente, papiers de garde, boîtes composent un foisonnant panorama, dans lequel le Mans a su s’illustrer.


Galerie de Verlaine, Bibliothèque Multimédia Metz - Exposition : Cyrielle Lévêque, Il allait lui parler de Florence

4 février - 28 février 2014
Galerie de Verlaine, Bibliothèque Multimédia Metz
Exposition : Cyrielle Lévêque, Il allait lui parler de Florence


Cyrielle Lévêque interroge les différentes significations que peut prendre le terme "événement" : les petits événements singuliers d’une vie et les grands événements marquants de l’histoire. Dans cette perspective, les images sont prises dans une tension entre la vie d’individus anonymes et le monde des représentations que l’Histoire nous lègue. Ce travail entend démontrer que les événements sont toujours vécus, interprétés et racontés de façons différentes même si deux personnes ont vécu la même chose. Cette part d’interprétation dans l’objectivité supposée des faits, justifie une vision "esthétique" de fabrication vis-à-vis de la notion même de "réalité". L’enjeu de sa démarche permet d’entrevoir une manière d’utiliser son propre vécu comme espace "fictionnalisé" à travers différents types de temporalités et événements.


Médiathèque de Savigneux - Exposition : Le canal du Forez et son fondateur, le Duc de Persigny

14 janvier - 28 février 2014
Médiathèque de Savigneux
Exposition : Le canal du Forez et son fondateur, le Duc de Persigny


Cette exposition permet de découvrir le Duc de Persigny, proche de Napoléon III et Président du Conseil général de la Loire.


Little Big Galerie - Exposition : Thibaut Derien, J'habite une ville fantôme

29 janvier - 28 février 2014
Little Big Galerie
Exposition : Thibaut Derien, J'habite une ville fantôme


J'en avais marre de la capitale. Trop de bruit, trop de gens. Et puis je ne supportais plus mes voisins. Je voulais changer d'air, et surtout de vie. Aussi Thibaut Derien décide-t-il de créer sa ville-fantôme, composée d'une collection photographique de devantures abandonnées, découvertes au cours de ses promenades urbaines. Les clichés rectangulaires de l'artiste-chanteur invitent les spectateurs à une errance poétique, dans des rues désertes aux façades décrépies et aux enseignes désuètes. Présentée à Little Big Galerie, la série J'habite une ville fantôme interroge la place du petit commerce dans la société de consommation.


Hôtel de Ville Ambrechies - Exposition Traits portraits de Fabrice Noël

6 janvier 2014 - 28 février 2014
Hôtel de Ville Ambrechies
Exposition Traits portraits de Fabrice Noël


Fabrice Noël tire le portrait de personnes croisés sur ses routes, de rencontres. Explorant d’ordinaire de multiples techniques, il présente ici une série de portraits au fusain. La simplicité de la matière travaillée, la complexité du volume, de l’intensité des regards, participent à soulever des traits d’humanité dans les visages observés : "La ligne dessine le visage, le frôle, lui donne l’épaisseur puis la profondeur de l’intention jusqu’à lui révéler son authenticité. C’est en m’approchant des visages, en les caressant délicatement ou en les torturant que j’ai redécouvert mon appartenance à l’humanité. Le visage demeure le miroir de l’Homme...".


Musée de la Nacre et de la Tabletterie, Méru - Exposition : Le bouton comme accessoire de mode

10 septembre 2013 - 28 février 2014
Musée de la Nacre et de la Tabletterie, Méru
Exposition : Le bouton comme accessoire de mode


L'exposition temporaire Le bouton comme accessoire de mode aura lieu au Musée de la Nacre, du 10 septembre 2013 au 28 février 2014. L’industrialisation de la boutonnerie mise en avant par les expositions universelles et la multiplication des grands magasins permet de simplifier le bouton et de le démocratiser comme accessoire de mode. Dans un contexte hérité de la Révolution, où la mode n’est plus dictée par la Cour mais par quelques groupes de personnes ou types comme le flâneur, le dandy, la Parisienne ou la grisette, tout le monde peut se procurer des boutons précieux en fonction de ses moyens financiers. De grandes maisons se créent, comme celles d’Albert Parent, de Mercier ou de Cléret à Méru et, parallèlement, une nouvelle conception du luxe se met en place qui n’est plus anonyme mais s’identifie à des noms de marque. Au XIXe siècle le bouton n’est plus un signe de distinction des classes sociales, puisqu’il est d’un prix abordable pour tous, mais il assure le passage entre le « monde » et le "demi-monde" pour reprendre le vocabulaire de Balzac. Autrement dit, entre la vraie bourgeoisie et celle qui souhaite le devenir.


Théâtre du Champ de Bataille, Angers - Exposition Pol Corvez

6 décembre 2013 - 28 février 2014
Théâtre du Champ de Bataille, Angers
Exposition Pol Corvez


"Le monde n’est qu’une scène" disait Shakespeare. Cela semble d’autant plus vrai de la ville : plus fortement encor", par opposition à landscape, "paysage rural traditionnel". Tel un décorateur de théâtre, Pol Corvez construit sa vision des villes de manière précise, attentive et souvent surprenante : lignes et couleurs, perspectives et cadrages y constituent autant de décors. Même absents, les humains y apparaissent toujours à travers leurs empreintes : graffiti, tags, panneaux, codes divers attestent de leur existence en creux, et la ville n’est qu’une trace de leur passage, présent ou passé.
Après une carrière de photographe professionnel, puis d’enseignant-chercheur en sémiologie de l’image à l’université d’Angers, Pol Corvez pratique actuellement la photographie avec la liberté d’un amateur. Ses œuvres ont été exposées en France, au Canada et aux États-Unis.


Musée des Tissus, Lyon - Exposition Antinoé, à la vie, à la mode. Visions d'élégance dans les solitudes

1er octobre 2013 - 28 février 2014
Musée des Tissus, Lyon
Exposition Antinoé, à la vie, à la mode. Visions d'élégance dans les solitudes


Cette exposition présente un ensemble exceptionnel de vêtements et fragments issus des fouilles archéologiques effectuées au XIXe siècle dans la ville d'Antinoé, en Moyenne Égypte. La Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon a financé régulièrement ces campagnes de fouilles jusqu'en 1908. Le musée des Tissus a ainsi bénéficié de l'envoi d'un matériel archéologique considérable.
L'exposition dévoile la totalité de la campagne de fouilles de 1898, des vêtements complets (tuniques, manteaux, chemises, voiles, accessoires, ceintures) ainsi que des fragments de vêtements. Ces pièces révèlent les modes vestimentaires de la fin de l'Antiquité, du goût des élégants pour les étoffes de luxe, soieries ou lainages, des influences, aussi, d'un Orient mythique, la Perse, dont on adopte alors les typologies de vêtements ou le répertoire ornemental.


Théâtre du Capitole, Toulouse - Exposition Noureev

10 novembre 2013 - 28 février 2014
Théâtre du Capitole, Toulouse
Exposition Noureev


"Tant qu’on dansera mes ballets, je resterai vivant." Disparu voici vingt ans, Rudolf Noureev (1938-1993) reste présent grâce au répertoire qu’il construisit, comme aux danseurs et maîtres de ballet qu’il forma. Sa vie peut paraître un roman, mais elle ne fut que volonté et travail, exigence et dépassement de soi. Son empreinte sur le monde de la danse est toujours forte, sur ceux qui l’ont connu comme sur ceux pour qui il est un personnage de légende. Cette exposition évoque sa trajectoire d’étoile filante, en quelque cinquante photographies commentées par des danseurs du Ballet du Capitole et par leur directeur Kader Belarbi, nommé Danseur Étoile de l’Opéra national de Paris dans La Belle au bois dormant de Rudolf Noureev.


Faux mouvement Centre d'Art Contemporain, Metz - Exposition : Jean Luc Verna, Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? - Non.

7 décembre 2013 - 28 février 2014
Faux mouvement Centre d'Art Contemporain, Metz
Exposition : Jean Luc Verna, Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? - Non.


Dans un univers surnaturel et nocturne, ses créations font interférer musique, histoire de l’art, performance, photographie et vidéo. Le jeu référentiel qui s’y exprime passe de la sculpture antique aux clichés d’Helmut Newton, de la New-Wave aux maîtres maniéristes, comme Jean Goujon et sa Fontaine des Innocents, croisant égérie punk, X-men, centaures, étoiles et autres fées. Ses dessins à l'esthétique fantastique et gothique sont l’axe central de sa réflexion plastique ; travaillant sur des pages déchirées dans des livres anciens, des voilages ou directement sur les murs ou le sol, il explore des techniques singulières, par l’utilisation de fard à paupière, de pierre noire, Khôl ou divers produits de maquillage.


Galerie Daniel Templon - Exposition : Gérard Garouste, Contes ineffables

11 janvier - 26 février 2014
Galerie Daniel Templon
Exposition : Gérard Garouste, Contes ineffables


Cette exposition met en scène l'univers des mythes et des contes, privilégié par Gérard Garouste pour évoquer des questions universelles, telles que le rapport au temps, aux autres et à la connaissance. Tableaux, gouaches et sculptures sont structurés comme un rêve, leur logique dérivant de flux imprévisibles, et créant un effet de flottement.


Espace Michel Simon, Noisy-le-Grand - Exposition : La nature près de chez vous

28 janvier - 26 février 2014
Espace Michel Simon, Noisy-le-Grand
Exposition : La nature près de chez vous


L'exposition "La Nature près de chez vous" retrace le parcours de vie hors du commun de l'artiste Philippe Dufour. Une scénographie originale et végétale rassemble près de 80 de ses photographies, comme autant de clichés étonnants et émouvants, pris sur le vif, à l'orée de la ville. On découvre ainsi qu'à Noisy-le-Grand et dans les villes alentours, se cachent des trésors végétaux insoupçonnés, qu'il faut, avec patience, apprendre à regarder. Un audio-guide permet aux visiteurs d'appréhender le parcours différemment.


Tourcoing, Muba Eugène Leroy - Exposition Baselitz-Leroy

11 octobre 2013 - 24 février 2014
Muba Eugène Leroy de Tourcoing
Exposition Baselitz-Leroy


À travers près de 25 peintures de très grands formats issues de périodes variées, associées à plusieurs dessins et gravures, l’exposition Georg Baselitz – Eugène Leroy. Le récit et la condensation au MUba présentera un large panorama du travail de l’artiste allemand le plus connu et le plus côté. Aux côtés d’Eugène Leroy, cette exposition s’annonce comme le temps fort de l’actualité culturelle de 2013-2014.
Georg Baselitz, outre ses nombreux prix et distinctions — premier lauréat du Rhenus Kunstpreis en 1999, premier lauréat du prix Julio Gonzáles en 2001, Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres en 2002, prix de la meilleure œuvre à la première exposition internationale de Pékin en 2003, premier prix à Tokyo en 2004, distinction autrichienne für Wissenschaft und Kunst en 2005 —, c’est également un apport indéniable à l’art contemporain mondial, une écriture viscérale et picturale des plus expressives, des œuvres dans lesquelles chacun peut se retrouver, s’y projeter et ressentir nombre d’émotions. Mais c’est encore un artiste singulier et fondateur, une renommée internationale...


Musée des Beaux-Arts de Rouen - Exposition : Les Trésors de l'ombre

22 novembre 2013 - 24 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Rouen
Exposition : Les Trésors de l'ombre


Si le XVIIIe siècle français constitue dans le domaine du dessin l’un des points forts des collections rouennaises, cette partie des fonds n’avait jamais été l’objet d’une exposition ou d’une publication spécifique. Le musée des Beaux-Arts présente dans les salles d’exposition temporaire un ensemble exceptionnel de 150 feuilles qui comptent parmi les pièces les plus précieuses des collections municipales et qui, pour beaucoup, n’ont jamais été montrées au public. De Watteau à David, en passant par Boucher, Fragonard ou Hubert Robert, l’exposition déroule un panorama exceptionnellement riche, dont la variété doit beaucoup à la place importante des dessins en couleurs : pastels, aquarelles, gouaches, trois crayons… Une quinzaine de tableaux, ainsi que des sculptures, des livres illustrés et des estampes, provenant des plus prestigieuses collections françaises viennent enrichir la présentation, en explicitant la place centrale du dessin dans la création artistique du Siècle des Lumières.
L’évènement met en lumière la complémentarité entre les différentes collections de la Ville – celles du musée des Beaux-Arts et celles de la Bibliothèque municipale (représentées par une quarantaine de feuilles), qui, ensemble, forment incontestablement la plus riche collection de dessins anciens conservée en France en dehors de Paris.


Metz, Centre Pompidou - Exposition : Hans Richter, La traversée du siècle

28 septembre 2013 - 24 février 2014
Centre Pompidou de Metz
Exposition : Hans Richter, La traversée du siècle


Pionnier du cinéma expérimental, peintre, dessinateur et écrivain, Hans Richter (1888-1976) fut dès les années 1910 au carrefour des avant-gardes. Pour la première fois en France, le Centre Pompidou-Metz consacre une rétrospective majeure à cet artiste américain d’origine berlinoise. Hans Richter. La traversée du siècle retrace plus de cinquante ans de la carrière de l’artiste à la lumière de ses multiples collaborations, avec notamment des œuvres de Jean Arp, Theo van Doesburg, Alexandre Calder, Marcel Duchamp, Viking Eggeling, Max Ernst, Marcel Janco, Fernand Léger, Kasimir Malévitch, Man Ray, Gerrit Rietveld ou encore Ludwig Mies van der Rohe. La trajectoire de Hans Richter façonne et raconte, à elle seule, une histoire de l’art du XXe siècle.
Dans l’œuvre polymorphe de Hans Richter, le cinéma agit comme un catalyseur, un point de rencontre, le lieu privilégié de la circulation et de la communication entre les médiums : peinture, dessin, mais également typographie, photographie et architecture. Les films élaborés par Hans Richter à partir de ses grands rouleaux peints, inspirés de la peinture chinoise, ont influencé l’architecture moderne de Mies van der Rohe, ou encore celle de Gerrit Rietveld. L’exposition Hans Richter. La traversée du siècle donne à voir cette perméabilité des formes et interroge la perception et les déclinaisons de l’image en mouvement au sein de l’espace muséal. Elle retrace aussi l’implication profonde du cinéma dans l’histoire de l’art du XXe siècle, dont Hans Richter, si souvent à la croisée des chemins, devint le passeur.


Musée des Beaux-arts de Nancy - Exposition Chefs-d'œuvre de la tapisserie, la collection du Petit Palais

25 octobre 2013 - 24 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Nancy
Exposition Chefs-d'œuvre de la tapisserie, la collection du Petit Palais


Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, possède l'une des plus belles collections de tapisseries des XVIIe et XVIIIe siècles. Issues de grandes manufactures européennes, elles furent élaborées et tissées en matériaux précieux d'après les cartons de peintres majeurs tels que Le Brun, Champaigne, Boucher, à l'instar du carton pour La Destruction du Palais d'Armide par Charles Coypel, l'un des chefs-d'œuvre du Musée des Beaux-Arts de Nancy.
Ces œuvres, pouvant mesurer jusqu'à 5 mètres de hauteur, permettront aux visiteurs de découvrir un art de cour spectaculaire faisant écho à celui dévoilé dans l'exposition L'Automne de la Renaissance : d'Arcimboldo à Caravage. Pour des raisons de conservation, ces pièces sont très rarement présentées au public. Ce prêt du Petit Palais constitue donc une faveur exceptionnelle.


Musée des Beaux-Arts de Chambéry - Exposition : Pierre Leloup

9 novembre 2013 - 24 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Chambéry
Exposition : Pierre Leloup


L'exposition Pierre Leloup retrace, à travers de nombreuses oeuvres prêtées par des collectionneurs privés, la carrière riche et créative d'un artiste dont l'œuvre foisonnante et insolite questionne sur les problèmes de la représentation du réel et de sa figuration. Pierre Leloup joue en permanence avec tout le théâtre de la peinture. Il peint, sculpte, grave, curieux de toutes les expériences, de toutes les rencontres et de toute l'histoire qui l'a précédé. Son œuvre officielle est augmentée depuis 1983, d'une œuvre demeurée discrète : la réalisation d'environ 7000 dessins traités à la gouache et à l'aquarelle dans 260 carnets à spirales datés et de différents formats, qui sont l'expression véritable de sa pensée.


Musée d'Art et d'Histoire de Saint-Denis - Exposition : Vive la Commune !

22 novembre 2013 - 24 février 2014
Musée d'Art et d'Histoire de Saint-Denis
Exposition : Vive la Commune ! Michel Quarez à Saint-Denis


Né en 1938, Michel Quarez est issu des Beaux-Arts de Bordeaux et des Arts décoratifs de Paris. Influencé par Matisse, Picasso et Savignac, il créé des affiches depuis le début des années 1980. Michel Quarez pratique l’art de l’affiche en peintre, en contact direct avec l’émetteur. Il traite ses sujets par grandes masses de couleurs fluos saturées avec une synthèse exigeante des signes, le détail superflu est banni. Ses créations, rapidement remarquées, lui valent de travailler pour la Ville de Saint-Denis, où il habite toujours, pour la Fête de l’Humanité en 1985 ou pour la fête de la musique en 1996. Récompensé tout au long de sa carrière par de prestigieux prix internationaux dont le grand prix des Arts graphiques en 1992 et deux médialles d’or à la Biennale internationale de l’affiche de Varsovie, nous fera découvrir son travail pendant ces 3 mois.


Château de Versailles - Exposition Le Nôtre en perspective. 1613 - 2013

22 octobre 2013 - 24 février 2014
Château de Versailles
Exposition : Le Nôtre en perspective, 1613 - 2013


"Bouquet final" de l’année, l’exposition André Le Nôtre en perspectives. 1613 – 2013 offre, contre les idées reçues, une image aussi nouvelle que surprenante de l’homme, de son art et de son influence. Jardinier, dessinateur, architecte, ingénieur et hydraulicien, paysagiste et urbaniste, collectionneur, magicien de l’espace, André Le Nôtre, ami intime du Roi, transforme les rêves des princes en réalité. On découvrira aussi sa fascinante modernité dans le monde d’aujourd’hui.

"Il répondit en quelque sorte par l’excellence de ses ouvrages à la grandeur et à la magnificence du monarque qu’il a servi et dont il a été comblé de bienfaits."


BNF François Mitterrand - Exposition Bourse du talent 2013

19 décembre 2013 - 23 février 2014
BNF François Mitterrand
Exposition Bourse du talent 2013


Depuis 2007, Photographie.com, Picto et la BnF offrent à un large public une vision de la jeune photographie professionnelle. Les quatre sessions annuelles de la Bourse du Talent voient leur aboutissement dans l’exposition d’œuvres récompensées ou remarquées par des jurés venus de toute la scène photographique : galeristes, journalistes, photographes, enseignants… Rendez-vous attendu : en témoignent le nombre de dossiers examinés et la qualité remarquable de lauréats et de « coups de cœur » qui poursuivent ensuite une brillante carrière.
Dans ce laboratoire, tous les styles d’écriture, tous les genres, y compris les plus novateurs sont bienvenus. L’arrivée du numérique a singulièrement modifié la vie de la photographie et les modes de diffusion du médium. Les techniques ne cessent d’évoluer.


Musée des lettres et Manuscrits - Jean Cocteau le magnifique, les miroirs d'un poète

11 octobre 2013 - 23 février 2014
Musée des lettres et Manuscrits
Jean Cocteau le magnifique, les miroirs d'un poète


À l'occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Jean Cocteau, le Musée des Lettres et Manuscrits lui rend hommage avec une exposition intitulée "Jean Cocteau le magnifique. Les miroirs d’un poète" présentant plus de 150 manuscrits et lettres autographes, ouvrages illustrés et éditions originales, dessins, photographies et affiches, dont un grand nombre d'inédits. En parcourant cette exposition, le visiteur pourra passer de l’autre côté du miroir, objet phare de la mythologie personnelle de Jean Cocteau, afin de découvrir la personnalité de cet homme dont l'étoile, autre symbole, graphique celui-ci, maintes fois représenté, brilla durant plus de 60 ans au panthéon de la vie littéraire et artistique française. À la fois poète, romancier, dramaturge, dessinateur, décorateur, cinéaste... Jean Cocteau demeure aujourd'hui une référence, une source d'inspiration inépuisable pour nombre de créateurs de Jean-Luc Godard à Arielle Dombasle. Les pièces maîtresses de cette exposition sont le manuscrit du scénario original du film La Belle et la Bête, chef-d’oeuvre classé "Trésor national", accompagné du manuscrit autographe du journal de ce film et de photographies prises lors du tournage, ainsi que Le Mystère de Jean l’Oiseleur, oeuvre poétique mêlant écriture et dessin. Dans le cadre de cette exposition, seront présentées plusieurs lettres relatives au couple mythique que formèrent Jean Cocteau et Jean Marais de 1937 à 1949, choisies parmi l’abondante correspondance entre ces deux monstres sacrés conservée par le Musée des Lettres et Manuscrits. Cette liaison qui inspira fortement le dramaturge et le cinéaste, donna naissance à des oeuvres majeures comme La Belle et la Bête, L’Aigle à deux têtes, Les Parents terribles et Orphée dont Jean Marais fut l'inoubliable interprète passant du monde visible au monde invisible à l'aide d’un miroir.


Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - Exposition : Serge Poliakoff, le rêve des formes

18 octobre 2013 - 23 février 2014
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Exposition : Serge Poliakoff, le rêve des formes


Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacre au peintre abstrait Serge Poliakoff (1900-1969) une importante rétrospective de près de 150 oeuvres réalisées entre 1946 et 1969. Depuis 1970, aucune exposition parisienne de grande ampleur n’a été consacrée à cet artiste majeur de l’Ecole de Paris, soutenu par les plus grands historiens de l’abstraction (Charles Estienne, Michel Ragon, Dora Vallier) et qui, par l’intermédiaire de ses marchands (Denise René, Dina Vierny), a su éveiller l’intérêt de nombreux collectionneurs privés. Le parcours de l’exposition est conçu comme un cheminement s’organisant en plusieurs séquences autour d’oeuvres-clés. Depuis ses années de recherches et la période de l’après-guerre –lorsqu’il appartient à l’avant-garde de la peinture abstraite, expose dans divers salons, attire l’attention de Kandinsky– jusqu’aux dernières peintures d’une modernité plus épurée (1968-1969). Comme tous les artistes de l’abstraction intégrale, Poliakoff explore les relations entre la ligne et la surface, le fond et la forme, la couleur et la lumière. Mais l’apparente unité formelle de ses oeuvres dissimule une multiplicité de solutions picturales que le parcours de l’exposition rend lisibles. Les couleurs concentrées, la vibration de la matière, tout comme l’agencement savant des formes qui s’équilibrent dans une tension énergique contenue, jouent ensemble un rôle capital. C’est cette lecture qui est proposée, montrant la singularité d’une approche particulièrement sensible et l’intense spiritualité d’une oeuvre qui n’a d’autre objet que ce "rêve des formes en soi qui est le grand mystère à élucider de 'l’abstrait' " (Pierre Guéguen).


FRAC IDF - Exposition Alejandro Cesarco, Seconde révision

12 décembre 2013 - 23 février 2014
FRAC IDF
Exposition Alejandro Cesarco, Seconde révision


Le Frac Île-de-France/Le Plateau présente la première exposition personnelle à Paris d’Alejandro Cesarco, artiste uruguayen né en 1975, vivant et travaillant à New-York. Dans le cadre d’une démarche qui semble dessiner une forme d’autoportrait, Alejandro Cesarco s’intéresse à la traduction même des sentiments que l’on éprouve face au réel et ses œuvres, qu’il s’agisse de vidéos, de dessins, de photographies ou de compositions textuelles, abordent de façon récurrente et réflexive les problématiques de la narration, de la mémoire et du langage.
Dans ce contexte, l’artiste revendique haut et fort ses affinités, n’hésitant pas à convoquer au sein même de ses œuvres certains de ses illustres prédécesseurs – de James Joyce à Roland Barthes, de Marguerite Duras à Jean-Luc Godard … – qui ont comme lui travaillé dans cette perspective.


Galerie L'Oeil du 20ème - Exposition : Alice Nadjarian

22 janvier 2014 - 23 février 2014
Galerie L'Oeil du 20ème
Exposition : Alice Nadjarian


Exposer en galerie une œuvre très jeune, en gestation, est à la fois délicat et exaltant. C’est manier un objet fragile, malléable, peut-être préparatoire, contenant encore tous les possibles d’une œuvre à venir. Actuellement élève en troisième année à L’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris, Alice Nadjarian est âgée de vingt-deux ans et revendique un parcours encore inachevé d’apprentissage des techniques picturales. Pourtant son travail dans le cadre de l’atelier de Djamel Tatah depuis 2011, constitué de dessins sur papier mêlant le crayon de couleur, l’encre, les pastels et l’huile, mérite déjà à nos yeux un panorama. Elle étonne par l’acuité de son regard et la sûreté de son geste.


Centre Culturel Suisse - Exposition : Julian Charrière

17 janvier - 23 février 2014
Centre Culturel Suisse
Exposition : Julian Charrière


Julian Charrière (né en 1987, basé à Berlin), diplômé en master de la classe de Olafur Eliasson à l’Institut für Raumexperimente de Berlin en 2013, prend la planète terre comme terrain d’investigation. Qu’il rassemble du sable provenant des états reconnus par l’ONU ou des prélèvements issus des plus longs fleuves du monde, qu’il réalise des performances solitaires en Éthiopie ou en Islande, il joue avec la géologie, la science ou l‘architecture. Au CCS, pour sa première exposition personnelle en France, il crée une nouvelle configuration de We Are All Astronauts Aboard a Little Spaceship Called Earth (2013), une installation d’une poésie troublante qui interroge le globe terrestre à travers sa représentation, sa fragilité ou sa durée de vie.


Office du Tourisme, Biot - Exposition De soleil, d'argile, de feu. 50 ans de création céramique

18 octobre 2013 - 23 février 2014
Office du Tourisme, Biot
Exposition De soleil, d'argile, de feu. 50 ans de création céramique


Aujourd’hui, à Biot, 10 céramistes travaillent la terre pour donner vie à des œuvres originales, surprenantes et singulières. Ils se nomment Elisabeth Brainos, Philippe Cardillo, Jacky Coville, Géraldine Heduy, Noël Monmarson, Dominique Pérot, Martine Polisset, Rachel Rivière, Véronique Torrelli et Jean-Paul van Lith. Si leurs parcours sont diversifiés et leurs univers différents, ces artistes sont tous guidés par ces éléments : le soleil, l’argile et le feu. Une sélection de leurs œuvres est ainsi présentée jusqu’au 23 février 2014 aux côtés de travaux de céramistes biotois aujourd’hui disparus qui ont marqué l’histoire créative de la ville. Car l’histoire de Biot est étroitement liée au façonnage de l’argile. Du XVIème au XXème siècle, les jarres de Biot furent prisées tant pour le transport que pour le stockage des marchandises. Puis, avec les progrès des techniques de conservation, les jarres biotoises devinrent essentiellement décoratives.


Musée Paul Dupuy, Toulouse - Exposition La Fabrique Giscard

21 novembre 2013 - 23 février 2014
Musée Paul Dupuy, Toulouse
Exposition La Fabrique Giscard


Pour la première fois, le public peut découvrir au musée Paul-Dupuy la richesse du legs de Joseph Giscard grâce à une sélection d'oeuvres montrant les différentes étapes de la fabrication, depuis la création artistique jusqu'à la commercialisation. De l'héritage de l'art de la terre cuite des Virebent aux productions de série en plâtre, l'exposition met en lumière un art d'autant plus ignoré qu'il fait partie, encore aujourd'hui, de notre quotidien visuel.


Galerie du Philosophe, Carla-Bayle - Exposition Cent Centimètres Carrés II

14 décembre 2013 - 23 février 2014
Galerie du Philosophe, Carla-Bayle
Exposition Cent Centimètres Carrés II


Le Carla-Bayle en Ariège, citadelle typique avec son panorama sur la chaine des Pyrénees, poursuit ainsi sa vocation culturelle en présentant à l'année un éventail de visions artistiques. Plus de 10 galeries sont ouvertes à l'année, 2 de celles-ci accueillent deux expositions.
La Galerie du Philosophe permet à plus de 120 artistes de s'exprimer librement. Cette exposition collective rassemblant des artistes régionaux et nationaux, pluridisciplinaires, présente des centaines d'oeuvres regroupées pendant deux mois à la Galerie du Philosophe, place de l'Europe.


Galerie du L'Hirondelle - Exposition Collectif d’artistes du Carla Bayle

14 décembre 2013 - 23 février 2014
Galerie du L'Hirondelle, Carla-Bayle
Exposition Collectif d’artistes du Carla Bayle


Le Carla-Bayle en Ariège, citadelle typique avec son panorama sur la chaine des Pyrénees, poursuit ainsi sa vocation culturelle en présentant à l'année un éventail de visions artistiques. Plus de 10 galeries sont ouvertes à l'année, 2 de celles-ci accueillent deux expositions.
Le collectif d'artistes du Carla-Bayle à la Galerie de l'Hirondelle propose des créations variées, dans le domaine de la photo, du dessin, des arts graphiques, de la peinture, de la gravure et de la sculpture. Chaque artiste du collectif se propose de créer à tour de rôle l'animation de la galerie, permettant un échange direct avec le visiteur.


Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse - Exposition : Au-delà de mes rêves

26 octobre 2013 - 23 février 2014
Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse
Exposition : Au-delà de mes rêves


L'exposition Pierre Leloup retrace, à travers de nombreuses oeuvres prêtées par des collectionneurs privés, la carrière riche et créative d'un artiste dont l'œuvre foisonnante et insolite questionne sur les problèmes de la représentation du réel et de sa figuration.
Pierre Leloup joue en permanence avec tout le théâtre de la peinture. Il peint, sculpte, grave, curieux de toutes les expériences, de toutes les rencontres et de toute l'histoire qui l'a précédé.
Son œuvre officielle est augmentée depuis 1983, d'une œuvre demeurée discrète : la réalisation d'environ 7000 dessins traités à la gouache et à l'aquarelle dans 260 carnets à spirales datés et de différents formats, qui sont l'expression véritable de sa pensée.


Institut d'Art Contemporain, Villeurbanne - Exposition : Manfred Pernice, Fiat(Lux)

6 décembre 2013 - 23 février 2014
Institut d'Art Contemporain, Villeurbanne
Exposition : Manfred Pernice, Fiat(Lux)


Le titre de l’exposition, fiat(lux), évoque l’œuvre FIAT, dont la première version voit le jour en 1997. Elle a connu, depuis lors, plusieurs combinaisons. A l’IAC, le visiteur traverse littéralement cette sculpture monumentale dès la première salle, genèse d’un travail en mutation qui nous guide vers un ensemble d’œuvres réunissant plus de vingt ans de travail. Dès les années 90, Manfred Pernice développe un travail de sculptures et d’installations basé sur une accumulation de matériaux pauvres (plaques d’aggloméré, béton, briques, métal...) combinée à des objets trouvés et des textes, dessins, photographies ou encore plus récemment des vidéos d’archives, souvent de nature biographique ou liées à un contexte historique. Manfred Pernice (r)assemble ces matériaux « familiers », qui perdent alors toute fonctionnalité, sorte de « canning » [mise en boîte] d’objets et d’espace, selon ses propres termes.


Château de Chambord - Exposition Coup(o)les

29 septembre 2013 - 23 février 2014
Château de Chambord
Exposition Coup(o)les


Après la Villa Medicis en 2007 et les Maisons Daura de Saint Cirq-la-Popie en 2012, Frédérique Loutz et Ernesto Castillo ont été en résidence à Chambord pendant l’été 2013. Ils ont terminé cette période de création par un accrochage dans l’une des salles du deuxième étage du château. Chambord, avec ses rois et leurs fous mais aussi son domaine de nature sauvage historiquement dévolue à la chasse, offre un terrain déjà familier aux recherches du bicéphale Castilloutz sur les figures doubles et contraires, et sur les pratiques à entrées multiples. Poursuivant ses dessins de couples emblématiques, Frédérique Loutz définira les lignes et les rôles pour le libretto d'un opéra post-utopique de l'écrivain Ernesto Castillo, où les actes mettront en jeu les révolutions du mouvement humain dans ses environnements divers.



Médiathèque d'Hendaye - Exposition : Hollywood, l'âge d'or

1er février - 22 février 2014
Médiathèque d'Hendaye
Exposition : Hollywood, l'âge d'or


Un lion rugissant dans un médaillon surmonté de la devise "Ars Gratia Artis" (L’art pour l’art), la Métro Goldwyn Mayer fut le plus célèbre des studios de Hollywood. Sous la houlette de Louis B. Mayer, la MGM était capable de sortir un film par semaine pour alimenter son vorace circuit de salles. Mais grâce à des producteurs comme David O.Selznick ou Irvin Thalberg et à des équipes réunissant les plus grands talents d’Hollywood, la MGM eut toujours la même exigence artistique. Les scénarios étaient inlassablement récrits et modifiés, les réalisateurs remplacés et les films, à peine terminés, étaient aussitôt soumis au public au cours de "preview" et tout cela pour l’unique bénéfice de l’œuvre. Cette politique permit à la MGM de produire quelques uns des plus grands chefs- d’œuvre du 7ème art comme "Autant en emporte le vent", "Quo vadis", "Chantons sous la pluie", "Le magicien d’Oz".


Médiathèque intercommunale, Voiteur - Exposition : Josette Coras

9 novembre 2013 - 22 février 2014
Médiathèque intercommunale, Voiteur
Exposition : Josette Coras


Peintre, graveur, pédagogue, Josette Coras (1926-2008) était une figure du paysage artistique franc-comtois. Artiste inclassable et prolifique, elle a (comme d'autres avant elle) insufflé vie et rayonnement à l'Abbaye de Baume-les-Messieurs pendant un demi-siècle. Josette Coras grava au burin, solennellement sur sa plaque de cuivre, les paysages qui lui étaient chers : la vallée de Baume, ses roches, les villages vignerons. Depuis les années 80, elle sculptait le papier et ses gravures ont pris aussi une autre dimension. Elle créa des personnages grandeur nature en matériaux synthétiques recouverts de papier. Josette Coras s'était aussi passionnée depuis quelques années pour l'aquarelle et représentait les paysages jurassiens, les arbres et la verdure qu'elle aimait tant.


Médiathèque Jean Lévy, Lille - Exposition Vitrines du Patrimoine, Châteaux et Palais

3 décembre 2013 - 22 février 2014
Médiathèque Jean Lévy, Lille
Exposition Vitrines du Patrimoine, Châteaux et Palais


De belles et riches demeures sont représentées dans les collections de la bibliothèque de Lille sous forme de gravures et de plans d’une grande finesse de détail. Du Moyen-âge au XXe siècle, du Palais Rihour à Versailles, en passant par les châteaux de la Loire, venez rêver à l’évocation de ces châteaux, palais et hôtels particuliers, dont certains ont hélas disparu. Il ne reste plus que leurs spectres de papier…


Médiathèque Equinoxe, Châteauroux - Exposition : L'encre et la plume

21 décembre 2013 - 22 février 2014
Médiathèque Equinoxe, Châteauroux
Exposition : L'encre et la plume


La médiathèque Equinoxe offre aux yeux du public une sélection de lettres manuscrites issues de sa collection. Enrichies d’œuvres et d’objets prêtés par les Musées de Châteauroux, les correspondances exposées nous restituent l’atmosphère propre à ces moments de conquête, de création, de découverte, d’innovation mais aussi de tensions qui ont agité le 19e siècle. Chaque lettre présentée témoigne à sa manière de la fécondité du "Grand siècle", et nous rapproche de manière singulière de ces hommes et femmes - écrivains, artistes, politiques, militaires ou scientifiques - qui, chacun, ont signé parmi les brillantes pages que l’Histoire a retenues et que fait revivre cette exposition. La lecture des lettres qu’ils ont écrites à la plume, signées, cachetées mais aussi échangées procure une émotion unique. Elle nous fait partager l’intériorité de leur auteur comme l’intimité de son cabinet de travail, de sa chambre ou de son atelier. Une invitation à la déambulation entre l'auteur des Misérables et celui de La Petite Fadette, entre Auguste Rodin et Auguste Borget et parmi bien d’autres figures marquantes au fil d’élégantes écritures...


Médiathèques, Thau agglo - Exposition : Généalogie, mode d’emploi

24 janvier – 22 février 2014
Médiathèques, Thau agglo
Exposition : Généalogie, mode d’emploi


Par où commencer une recherche généalogique ? Jusqu’à quelle époque peut-on remonter ? Quelles démarches entreprendre ? Quelles erreurs éviter ? La recherche généalogique est une aventure qui passionne un nombre grandissant de personnes. Exposition présentée par les Archives départementales de l'Hérault
Du 24 janvier au 5 février 2014 à la Médiathèque Malraux, puis du 7 au 22 février 2014 à la Médiathèque Mitterrand.


Médiathèque de Seynod, Annecy - Exposition : Thierry Dedieu, Palettes

15 janvier - 22 février 2014
Médiathèque de Seynod, Annecy
Exposition : Thierry Dedieu, Palettes


La Médiathèque Seynold a le plaisir de vous faire découvrir l’univers de l’auteur illustrateur Thierry Dedieu. Cet artiste touche-à-tout prend un malin plaisir à surprendre les petits comme les grands : estampes japonaises, toiles africaines, photos de sculptures, paysages aux couleurs vives ou planches naturalistes du 19ème siècle… Chacun trouvera à se réjouir en admirant la variété des palettes de cet ardent défenseur de la nature à l’humour mordant. Gare à vos doigts… Ouvrez l’œil… et les oreilles !


Galerie Taglialatella - Exposition : 3 Years Anniversary, 50 Warhols

16 novembre 2013 - 22 février 2014
Galerie Taglialatella
Exposition : 3 Years Anniversary, 50 Warhols


A l’occasion de son troisième anniversaire, la Galerie Taglialatella consacre une exposition à son artiste phare : Andy Warhol.
Regroupant près d’une cinquantaine d’œuvres, l’exposition retrace, en développant une vision à la fois thématique et chronologique, le parcours de l'artiste, mort en 1987. Ce voyage dans l’Oeuvre de l’artiste met en lumière le lien fort, parfois visionnaire, que Warhol a entretenu tout au long de sa carrière avec la culture populaire américaine. La plupart des images appropriées par l’artiste sont tirées de vieux films d’Hollywood, de portraits de célébrités ou de la télévision des années 1950 ou 1960 et présentent une vision universelle du passé, une vision enchantée de l’Amérique puissante.


Galerie Éric Dupont - Exposition :  Didier  Mencoboni

7 décembre 2013 - 22 février 2014
Galerie Éric Dupont
Exposition : Didier Mencoboni


L'exposition va de ce que la peinture a de plus matériel à l'immatérialité de sa reproduction. Pour la première fois Didier Mencoboni présente des photos, photographies de matières picturales trouvées au fond de son évier. Ce sont les rebuts d'...Etc... qui n'ont pas trouvé leur place sur la toile. Fixés par la photographie dans une composition qui sublime leur caractère, ces restes d'...Etc... trouvent ici un nouveau sens et acquièrent un autre statut. Entre le plan et l'espace et dans le prolongement des mobiles, sont présentées de nouvelles structures qui sont une nouvelle façon d'étoiler la couleur et de faire sortir la peinture de "l’objet tableau". Si les mobiles présentés dans les expositions précédentes occupaient l’espace, les pièces présentées ici sont plus discrètes. Elles vont se piquer dans le mur et trouver ainsi une frontalité mouvante, flottant entre plan et volume.


Galerie Vieille du Temple - Exposition :  Jörg Langhans

23 janvier - 22 février 2014
Galerie Vieille du Temple
Exposition : Jörg Langhans


La série des écorces commencée en 2008, et qui sera exposée à la Galerie Vieille du Temple, est une métaphore de cette réunification. Il y a six ans, pendant une promenade en forêt, Jörg Langhans découvre des bouleaux déracinés et leurs écorces jonchées sur le sol : "La blancheur de ces écorces était aussi lumineuse que désolante". Irrémédiablement attiré par le paradoxe de cette peau abandonnée par son corps, Langhans peuple son atelier de ces sculptures énigmatiques. Les œuvres exposées, mystiques et violentes à la fois, représentent ces sculptures d’écorces de bouleau, flottantes les unes contre les autres au sein de compositions carrées. Ces papiers et ces huiles sur toile ou sur bois de formats variés, sont une allusion au carré blanc sur fond noir, peut être même un hommage à malevitch. L’écorce de bouleau, preuve de l’absence d’une forme qui la portait jadis, fait aussi penser à une peau meurtrie. Langhans parle de manière détournée, des "désastres de la guerreé, référence à Goya, mais surtout manière pour l’artiste de peindre le vide, l’oubli et l’anéantissement.


Galerie Duboys - Exposition :  Michael McCarthy

25 janvier - 22 février 2014
Galerie Duboys
Exposition : Michael McCarthy


Pour cette nouvelle exposition, Michael McCarthy nous propose une série de paysages, des travaux récents uniformément bleus et sépia qui naissent de documents repris de son séjour de deux années sur une île Grecque. Ses œuvres interpellent et enveloppent. Elles nous plongent dans un univers secret comme à l’arrière d’une vitre. Un questionnement nous vient : peinture, dessin ? photographie ! Le médium est dépassé, oublié, les images légèrement floues sont tramées de plaques ou pliures. Matière, technique, souvenir, histoire se confondent au papier. Paysages hors du temps, points de vue d’un monde oublié aux échelles aussi surprenantes qu’inconnues et dont l’homme est absent.


Galerie Anne Barrault - Exposition :  La vie est un collage

25 janvier - 22 février 2014
Galerie Anne Barrault
Exposition : La vie est un collage


Née sous les auspices du collage, principe fondateur de la pensée, cette exposition réunit des livres et des œuvres (écrivains et artistes). Chaque ouvrage présenté est mis en relation étroite avec une ou un groupe d’œuvres. Les correspondances sont multiples, allant des sujets aux biographies, des analogies formelles aux liens d’amitié, de la pensée à l’esprit, etc. C’est un véritable travail de collage puisque le point de départ – la contrainte – était soit l’artiste auquel il a fallu associer un ouvrage, soit un ouvrage auquel il fallait associer un artiste. La seconde contrainte était que les ouvrages devaient provenir exclusivement de ma collection, évidemment.


Galerie Écritures, Montluçon - Exposition Guyomard Parpaléminvid

15 novembre 2013 - 22 février 2014
Galerie Écritures, Montluçon
Exposition Guyomard "Parpaléminvid


Gérard Guyomard, artiste peintre né en 1936, est l’un des acteurs, peut-être les moins connus, du mouvement de la Figuration narrative (Jacques Monory, Peter Klasen, Erro, Télémaque, Rancillac, etc.) Si ses comparses peintres se sont beaucoup engagés dans des combats politiques au cours des années 1960-1970, Gérard Guyomard a, quant à lui, mené sa révolte à travers une peinture à haute teneur érotique et grivoise, son amitié avec Georges Pérec n’est pas innocente.
Citant aussi bien Paul Klee que les Tontons Flingueurs, Jérôme Bosch que le mouvement punk, cet artiste à tendance anarchiste s’avère un formidable brasseur et mixeur d’images et de techniques. Dans une palette souvent vive, ses lignes sinuent entre plusieurs formes, passent de l’intérieur à l’extérieur, d’un motif à l’autre, sens dessus dessous, sans hiérarchie ni fin… Des œuvres allègres et réjouissantes.


CMAV (Centre Méridional d'Architecture et de la Ville, Toulouse - Exposition Sur les traces d'Alvar Aalto

12 décembre 2013 - 22 février 2014
CMAV (Centre Méridional d'Architecture et de la Ville, Toulouse
Exposition Sur les traces d'Alvar Aalto


L’exposition retrace le travail de l’architecte finlandais au travers de l’étude et l’analyse des bâtiments emblématiques de son oeuvre. Des dessins, maquettes et photos illustrent les conditions de leur création, leurs caractéristiques formelles, spatiales et constructives.
Il s’agit d’appréhender l’oeuvre concrète d’un des architectes les plus influents du XXème siècle et de la mettre en perspective dans l’évolution de l’architecture du siècle.
L’exposition est le résultat du travail monographique réalisé par des étudiants de l’ENSA de Toulouse.


Institut Culturel Bulgare - Exposition : Jacques Grinberg, A la force des pinceaux

17 janvier 2013 - 22 février 2014
Institut Culturel Bulgare
Exposition : Jacques Grinberg, A la force des pinceaux


L’exposition A la force des pinceaux propose un aperçu de l’œuvre considérable produite par cet infatigable travailleur, qui laisse derrière lui des milliers de créations. Préparée par l’association l’Homme bleu, elle vous permettra de découvrir une sélection d’une trentaine d’œuvres extraites de la collection de l’artiste.


Galerie K021 - Exposition : Kamel Yahiaoui, Homotrace

8 janvier - 21 février 2014
Galerie K021
Exposition : Kamel Yahiaoui, Homotrace


Kamel Yahiaoui, est un artiste moderne et un homme de mémoire. Il est chargé de la force et de l'esprit de ceux que ses pinceaux font chanter. Il les a choisis, ils l'ont choisi, comme ils l'ont fait de Issiakhem et de Prévert qui auraient tant aimé cette brumaille d'homme surgie d'une cocotte minute, comme le génie de la lampe merveilleuse. Kamel Yahiaoui est l'émotion et la poésie à vif de ces petites quantités en voie de disparition ; il est la colère sans haine. Regardons : une table basse, une table de nuit. Ses trois femmes l'ont-elles possédée, ont elle été possédées ? Ses objets sont sans cadre. Mais, peut-être place t-il le cadre ailleurs, chez nous, en nous, en l'objet ? Son art ne cille pas, n'évite pas, interroge et interroge encore un autre qui s'appelle le peuple dans son infini de traces et de regards.
Margot Marguerite (Écrivain)


Réfectoire des Cordeliers - Exposition : Mauro Corda, Les insolites

28 janvier - 20 février 2014
Réfectoire des Cordeliers
Exposition : Mauro Corda, Les insolites


Mauro Corda, humaniste au regard acéré est l’héritier d’une tradition classique qu’il revendique avec force, tout en la renouvelant de façon magistrale, croisant avec bonheur une esthétique établie avec sa conception du monde, pertinente, subtile, parfois dérangeante. Au croisement du symbolisme, du naturalisme, du surréalisme, son oeuvre met un doigt (im)pertinent sur les grandes questions de notre temps, qu’il s’agisse d’identité, d’environnement, de génétique, des grands fléaux épidémiques, des progrès de la science... C’est aussi avec beaucoup d’émotion que Mauro Corda nous livre son profond ressenti face à un thème universel dont tous les grands artistes se sont fait l’écho : celui de la vie et de la mort.


Goethe Institut, Paris - Exposition : Hannes Killian

16 janvier 2014 - 20 février 2014
Goethe Institut, Paris
Exposition : Hannes Killian


Hannes Kilian (1909-1999) fait partie des artistes photographes les plus illustres de l’après-guerre. Le regard qu’il porte sur les conflits du monde qui l’entoure, s’illustre en clair-obscur. Des contrastes nets, un gris parfois omniprésent et une lumière surréelle qui crée une atmosphère incomparable, en particulier la nuit. Ses motifs captent des éléments en apparence secondaires. Pourtant, ils constituent une documentation unique sur les transformations sociales avant et après la Seconde Guerre mondiale en Europe. Qu’il s’agisse de l’Exposition Universelle de Paris en 1937, de Stuttgart dévasté par la guerre, du miracle économique allemand ou de clichés exceptionnels de danseurs, tous ses travaux témoignent du regard particulier qu’il pose sur la société, la culture et la politique. Plus encore, ils révèlent son sens inné pour capter les peurs et les espoirs de son époque. Ils traduisent l’évolution des mentalités, sans perdre pour autant ce qui fait de Kilian un véritable photographe : une vision esthétique propre.


Conseil Économique, Social et Environnemental - Exposition Auguste Perret, huit chefs d'oeuvre !/? - Architectures du béton armé

27 novembre 2013 - 19 février 2014
Conseil Économique, Social et Environnemental
Exposition Auguste Perret, huit chefs d'oeuvre !/? - Architectures du béton armé


L’exposition "Auguste Perret, Huit Chefs d’œuvre !/?– Architectures du béton armé", organisée par le CESE en collaboration avec la Fondazione Prada aura lieu du 27 novembre 2013 au 19 février 2014 à Paris, au sein du Palais d’Iéna et mettra à l’honneur un des parcours architecturaux les plus inspirants du XXe siècle.
Fils d’un tailleur de pierre communard, passionné dès son adolescence de lectures, de chantiers et de théories, Auguste Perret a développé tout au long de sa carrière une pratique architecturale exigeante fondée sur des dispositifs compacts reliant le pensé, le graphique et le construit en une puissante mécanique créative. Ses réalisations, sous-tendues par une remarquable compétence technique, mêlent l’universel et le quotidien, l’ordinaire et le sublime, en une chaîne ininterrompue d’inventions et d’expérimentations déployée sur plus de cinq décennies.


Centre Culturel Coréen - Exposition : Kim Gisoo, Point par point

15 janvier 2014 - 19 février 2014
Centre Culturel Coréen
Exposition : Kim Gisoo, Point par point


La recherche photographique de Kim Gisoo est basée sur sa mémoire de vie qu’elle désire garder et aussi regarder. Cette mémoire est constituée d’expériences, de sensations et sentiments, emmagasinés lors de tous les voyages et rencontres qu’elle a pu faire dans sa vie. C’est à partir des images qu’elle a « collectés » avec son appareil photo que l’artiste reconstitue, ou plutôt, réinvente son histoire. Sa méthode de travail va d’ailleurs dans ce sens : afin d’(r)assembler différentes images photographiques prises dans des moments divers, elle les coud et y brode des motifs inspirés par des lieux ou des personnages qui y sont liés. Ces images cousues peuvent montrer un paysage, une scène de vie ou une situation qui échappe au temps, d’une temporalité incertaine.



Le Louvre invite Robert Wilson - Living Rooms

14 novembre 2013 - 17 février 2014
Musée du Louvre
Le Louvre invite Robert Wilson - Living Rooms


Pour son intervention au Louvre, Robert Wilson a choisi le titre "Living Rooms", car il transpose au coeur du musée le lieu où il vit, travaille, conserve et partage avec artistes et public sa collection personnelle au Centre Watermill aux États-Unis. En investissant un ancien bâtiment de la Western Union, près de New York, Robert Wilson a conçu un lieu qui lui ressemble pour conserver sa collection d’art, ses archives et expérimenter sans contrainte, en invitant de jeunes artistes en résidence. Les éléments qui constituent « The Robert Wilson Archives » sont fascinants par leur rôle dans son processus créateur. Les oeuvres d’art océaniennes y côtoient les céramiques chinoises archaïques, les photographies contemporaines, les chaises de toutes époques et les objets trouvés. Toutes ces choses, très hétéroclites et très hétérogènes en qualité semblent la matière première, brute que l’artiste distille ensuite. Dans l’esprit des collections surréaliste, et plus particulièrement d’André Breton, cet assemblage nous parle moins des objets que du regard de l’artiste qui les a choisis et associés. Conçue par Robert Wilson, la scénographie de l’exposition évoquera la manière dont ces oeuvres l’entourent dans sa vie quotidienne et sont une source permanente d’inspiration.


Palais des Beaux-Arts, Lille - Exposition Jan Fabre / Hommage à Jérôme Bosch au Congo

8 novembre 2013 - 17 février 2014
Palais des Beaux-Arts de Lille
Exposition Jan Fabre / Hommage à Jérôme Bosch au Congo


Pour Jan Fabre, conjuguer les monstres de Bosch à l’histoire du Congo belge est une façon de caractériser sous une forme symbolique le mal commis par les colons en Afrique. Dans toute la série, l’analogie entre les monstres fabuleux et les monstres réels universalise le propos de l’artiste. Les figures de Bosch réinterprétées par Jan Fabre, dans leur feinte absurdité et leur logique paradoxale, nous rappellent à quel point il est vain de croire au progrès d’une éthique générale si elle ne s’accompagne pas d’une prise de conscience critique des leçons de l’Histoire. Dans leur forme plastique, ces tableaux-mosaïques produisent une impression de mouvement, par le foisonnement des milliers de carapaces, les variations de leurs formes et de leurs couleurs, qui épousent les motifs. Le spectateur a l’impression de contempler une membrane de lumière vivante. "J’ai fait naître ainsi un nouveau dessin, j’ai dessiné avec la lumière d’une manière toute autre".


Musée d'Art et d'Histoire de La Rochelle - Exposition Pierre Langlade

18 octobre 2013 - 17 février 2014
Musée d'Art et d'Histoire de La Rochelle
Exposition Pierre Langlade


Pierre Langlade, neveu du peintre Gabriel Charlopeau est né à La Rochelle en 1907. Il intègre l'école des Beaux-Arts de Nantes à l'âge de 17 ans avant de poursuivre sa formation à l'Académie Julian de Paris où il est l'élève de Paul-Albert Laurens et de Robert Pougheon. Après ses études parisiennes, Pierre Langlade rejoint La Rochelle, sa ville natale qu'il ne quittera que temporairement pour ses nombreux voyages en France, en Belgique puis en Hollande. Paysages, natures mortes, portraits, bouquets de fleurs ou nus sensuels : son oeuvre, figurative est celle d'un "virtuose classique", selon les critiques d'art de son époque. Sociétaire des Artistes français, il participe notamment au Salon d'Automne et à l'Exposition universelle de 1937. L'exposition qui lui consacre le musée des Beaux Arts de La Rochelle est composée d'une trentaine de tableaux figuratifs et colorés, pour la plupart issus de collections privées, qui témoignent du pouvoir d'attraction et de la beauté de cette ville de nombreux artistes. L'oeuvre de Langlade fait partie intégrante du patrimoine et de l'histoire artistique de La Rochelle.


Médiathèque Grand M, Toulouse - Exposition Ils sont fous ces animaux

11 décembre 2013 - 17 février 2014
Médiathèque Grand M, Toulouse
Exposition Ils sont fous ces animaux


Ils sont fous ces animaux !! Ou comment passer du coq à l'âne avec Thomas Grünfeld tout en sautant par dessus le cheval d'arçon sans queue ni tête de Sophie Dubosc ! Les Abattoirs vous propose une exposition issue de nos collections sur la thématique de l'animalité. Les manières de représenter le monde animal varient extraordinairement d'un artiste à l'autre. Elles traduisent notre fascination et notre curiosité pour un monde qui n'a pas fini de livrer sa diversité. Cette étonnante ménagerie mêle le sauvage et le domestique, l'étrange et le familier...


Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - Exposition : Zeng Fanzhi

18 octobre 2013 - 16 février 2014
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Exposition : Zeng Fanzhi


Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi du 18 octobre 2013 au 16 février 2014. Aussi bien reconnu par les collectionneurs que par le milieu institutionnel, Zeng Fanzhi utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui. C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock. Cependant, l’œuvre de Zeng Fanzhi peut difficilement être réduite à une assimilation de parangons traditionnels et modernistes. En ayant multiplié les styles et les thématiques, l’artiste fait preuve d’une volonté de recherche, tant picturale qu’intellectuelle, et d’une technique contrôlée. La confrontation à ces toiles laisse le spectateur seul face à une infinité, comme une étreinte dans le monde intérieur de l’artiste. L’œuvre de Zeng Fanzhi mélange histoire de la Chine et histoire personnelle. Ses souvenirs de jeunesse, lorsqu’il vivait près de l’hôpital de Wuhan, marque la première série de toiles qui représentent opérations, salles d’attente, viandes et corps dévêtus. D’autres toiles des années 2000 rappellent le passé politique de la Chine, comme Tian’An Men (2004) où l’on reconnaît Mao. Et si les tableaux appartenant aux Mask Series sont encore sous l’influence du Pop Art, les récents portraits et paysages s’approchent d’une abstraction plus sombre. Ces polyptyques gigantesques, barrés de ronces d’où fourmillent animaux et corps humains, sont d’un expressionnisme contenu qui se réfère à la peinture allemande et en particulier à celle de Dürer. Cette exposition est l’occasion de découvrir l’ensemble de la carrière de Zeng Fanzhi, à travers un accrochage à rebours, d’une quarantaine de toiles et de sculptures de 2012 à 1990. À la suite de plusieurs expositions monographiques (The National Gallery for Foreign Art, Sofia, 2010 ; Rockbund Art Museum, Shanghai, 2010 ; Francisco Godia Foundation, Barcelone, 2009 ; Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, France, 2007), le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris propose une lecture de cet oeuvre conçue en étroite collaboration avec l’artiste.


Expo La cime du rêve, Victor Hugo et le surréalisme

16 octobre 2013 - 16 février 2014
Maison de Victor Hugo
La cime du rêve, Victor Hugo et le surréalisme


André Breton en atteste lui-même par une formule choc dans Le Manifeste du Surréalisme : "Hugo est surréaliste quand il n’est pas bête". Cet Hugo inconnu que les surréalistes vont révéler, est à l’opposé du monument national, conservateur et académique qu’il est dans les années 1920.
Très loin cependant de chercher à faire de Victor Hugo un surréaliste avant la lettre, jouant sur des registres variés, l’exposition cherchera à isoler des parentés (le romantisme et « la question des châteaux), à pointer des préoccupations communes (la place et le rôle du hasard, du rêve et de l’inconscient), des pratiques (le lavis d’encre, le jeu des taches, des empreintes, des frottages, le rebus), des idées (la lutte contre la peine de mort, l’engagement politique, le souci social), des constantes (l’amour fou), des fascinations communes (la nuit, la forêt, les planètes, les animaux, les mains, Paris… ) Se dessinera ainsi, par touches successives, la vision commune d’une sur-réalité et des recherches parallèles quant aux moyens d’y accéder. "L’art, écrit Hugo dans Le Promontoire du songe, respire volontiers l’air irrespirable. Supprimer cela, c’est fermer la communication avec l’infini. La pensée du poète doit être de plain-pied avec l’horizon extra-humain."
Mettant en avant la proximité sensible aussi bien que formelle entre les dessins de Victor Hugo et les œuvres plastiques des surréalistes, l’exposition les mêlera étroitement. Variée, foisonnante, surprenante, elle rendra perceptible les plus fortes affinités qui relient notamment Robert Desnos, Max Ernst et André Masson, parmi beaucoup d’autres, à Victor Hugo.


Grand Palais - Cartier : le style et l'histoire

4 décembre 2013 - 16 février 2014
Grand Palais
Cartier : le style et l'histoire


Éclipsée peut-être par la célébrité du nom et l’éclat des diamants, l’histoire complexe et foisonnante de la grande maison de joaillerie demeure trop peu connue. Cartier a pourtant joué un rôle très important dans l’histoire des arts décoratifs. Ses créations, du classicisme du « joaillier des rois » aux inventions radicales du style moderne, entre géométrie et exotisme, offrent un témoignage passionnant sur l’évolution du goût et des codes sociaux. Joaillerie, horlogerie, objets aussi pratiques que raffinés : Cartier a séduit les personnalités les plus élégantes du XXe siècle.


Musée Rodin - Exposition : La Lumière de l’antique

19 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée Rodin
Exposition : La Lumière de l’antique


L’Antiquité traversa la vie de Rodin, des années de jeunesse jusqu’à sa mort, telle une leçon, éclairant sans cesse son œuvre d’un jour nouveau. Tout d’abord objet de copie, puis dans l’ombre de Michel-Ange, l’antique finit par incarner la part lumineuse et heureuse de l’œuvre du sculpteur et devint le symbole de la nature et de la vie qu’il cherchait à saisir dans sa sculpture et son dessin. Rodin admira avec une ferveur grandissante les modèles de l’Antiquité qui apparurent de manière de plus en plus subtile, presque invisible, dans ses recherches des dernières années. Son bonheur fut alors de vivre à la Villa des Brillants, à Meudon, puis à l’hôtel Biron, entouré d’une collection de plus de six mille antiques. Il acheta auprès des antiquaires parisiens, entre 1893 et 1917, des centaines de fragments grecs, hellénistiques, étrusques ou romains, en marbre et en bronze, ainsi que des vases et autres figurines en terre cuite.


Musée des Années Trente, Boulogne-Billancourt - Exposition : Indochine 190-1950 Voyages d'artistes

23 octobre 2013 - 16 février 2014
Musée des Années Trente, Boulogne-Billancourt
Indochine 1920-1950 Voyages d'artistes


Cette exposition est présentée dans le cadre de l’Année France-Vietnam, planifiée à l’occasion du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Elle est organisée en partenariat avec deux institutions :
- le musée de l’Armée, qui présente du 16 octobre 2013 au 26 janvier 2014 une exposition intitulée "Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956",
- le musée Guimet – musée national des arts asiatiques, avec "Angkor, naissance d’un mythe, Louis Delaporte et le Cambodge" organisée du 16 octobre 2013 au 27 janvier 2014.
"Indochine 1920-1950 Voyages d’artistes" rassemble une soixantaine d’œuvres essentiellement constituées de dessins, de peintures et de sculptures. On pourra y voir de nombreux artistes dont notamment Jouve, Jonchère, Iacovleff, Bernelle, Maire, Lièvre ou Serruys, mais aussi des artistes vietnamiens des années 1930.


Musée Tavet-Delacour, Pontoise - Exposition Albert Marquet

13 octobre 2013 - 16 février 2014
Musée Tavet-Delacour, Pontoise
Exposition Albert Marquet


Albert Marquet, célèbre peintre français de la première moitié du XXème siècle, participe à la brève aventure du Fauvisme, aux côtés de Matisse, Vlaminck et Derain.
Travaillant par séries, à la manière de Monet, il a toujours mis en scène les ciels changeants des bords de Seine, de paris à la Normandie en passant par le Val d'Oise, avec une grande virtuosité.
L'exposition du musée Tavet-Delacour, qui bénéficie du concours du Wildenstein Institute et du centre Pompidou, vous permettra de redécouvrir un artiste virtuose, au trait de pinceau elliptique et dépouillé.
 


Musée des Beaux-Arts, Arras - Exposition Michel Degand

16 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée des Beaux-Arts, Arras
Exposition Michel Degand


Michel Degand va exposer au Musée des Beaux-Arts d'Arras l’œuvre d’une vie. Un parcours passionnant sur 3.000 m2 d’exposition, des œuvres des années 70 au travail actuel de l’artiste : près de 1.300 pièces.
Les œuvres présentées à Cité Nature racontent une vie, celle d’un artiste de la région Nord-Pas de Calais qui a exposé en de nombreux endroits du monde, un artiste à la riche sensibilité avec un style instinctif et une œuvre polymorphe, funambule, éclectique. Elle traduit la quête d’un homme sans cesse aux aguets qui regarde ce qui l’entoure d’un œil facétieux même quand le réel se fait grave.


Musée de Flandre, Cassel - Exposition Charivari

16 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée de Flandre, Cassel
Charivari


Artiste singulière, Agnès Dubart utilise différentes techniques pour graver dans le bois ou le métal un univers fantasque et fantastique, nourri des traditions flamandes ancestrales mais également de ses recherches sur la représentation du corps, les symboles, le cycle de la vie. Son monde est peuplé d’êtres improbables, d’arbres aux ramifications infinies, de personnages dansant de folles farandoles.
Originaire de Lille, cette jeune artiste talentueuse a été formée à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes avant d’intégrer la section gravure de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Lauréate en juin 2013 du prix Gravix, Agnès Dubart expose pour la première fois ses œuvres dans un musée après les avoir présentées dans plusieurs galeries ; elle vit et travaille entre Lille et Reningelst en Belgique.


Le Point du jour, Cherbourg - Exposition : Stuart A. Staples et Suzanne Osborne, Singing skies

1er février - 16 février 2014
Le Point du jour, Cherbourg
Exposition : Stuart A. Staples et Suzanne Osborne, Singing skies


Le projet Singing skies a été conçu par Stuart A. Staples, chanteur emblématique du groupe, et sa femme, l'artiste Suzanne Osborne. Il est formé d'un livre et d'une exposition autour du travail « A year in small paintings. Skies, september 2010 à september 2011 » dans lequel Suzanne Osborne a, chaque jour pendant un an, peint le ciel. L'exposition réunit ces trois cent soixante-cinq ciels et des textes de chansons de Stuart A. Staples, une installation vidéo de Claire Denis, réalisée à partir du travail de Suzanne Osborne avec une musique originale des Tindersticks, ainsi qu'un film documentaire de Martin Wallace sur l'élaboration du projet. Le livre, en édition limitée, présente un choix de peintures et de textes.


Les Champs libres, Rennes - Exposition Play Time

20 décembre 2013 - 16 février 2014
Les Champs libres, Rennes
Exposition Play Time


A travers une sélection de jeux emblématiques ou méconnus, mais aussi d’installations interactives, photographies, sculptures, vidéos, prototypes, playtime lève le voile sur une culture émergente, reflet de notre époque. croisant les approches philosophique, économique et esthétique, l’exposition révèle des imaginaires foisonnants et questionne les enjeux de l’art vidéo ludique.
Immersive, variée et richement documentée, Playtime invite le public à jouer et expérimenter tout en abordant l’histoire et les problématiques contemporaines de ce média passionnant. de “Super Mario Bros” à “MineCraft” en passant par “The Game of Life”.


La Criée, Rennes - Exposition  Ziad Antar

13 décembre 2013 - 16 février 2014
La Criée, Rennes
Exposition : Ziad Antar


L’image, fixe ou en mouvement, est au centre de l’œuvre de Ziad Antar. S’intéressant aux différents supports et techniques photographiques et filmiques, il fait de ceux?-?ci la matière première de son travail. Sa façon de filmer allie le rudimentaire à une certaine notion d’urgence : utilisation de matériel basique ou usagé, durées courtes, sujets uniques, plans séquences ou plans fixes, absence de montage, etc. Ses sujets sont puisés dans son environnement quotidien. Les moyens modestes avec lesquels il les traite et les contraintes techniques qu’il se fixe, lui permettent de saisir une traduction "instantanée" de ses idées. Le son et la musique jouent un rôle important dans la quasi totalité de ses vidéos. La musique est le sujet de plusieurs de ses œuvres. Les vidéos de la série Night of Love, débutée en 2009 et dont il réalise pour l’exposition deux nouveaux opus, sont différentes interprétations d’une des chansons d’Oum Kalthoum les plus populaires du monde arabe. À travers les plans fixes sur des musiciens aux styles et origines très différentes, se dessinent tout le paradoxe et la richesse de la musique, à la fois extrêmement ancrée culturellement et absolument universelle.


Centre d'Art Contemporain, La Synagogue de Delme - Exposition Schizophonie

26 octobre 2013 - 16 février 2014
Centre d'Art Contemporain, La Synagogue de Delme
Exposition Schizophonie


Schizophonie explore les histoires de la musique, du son et de la voix telles que relues et écrites par des artistes. De la partition géopolitique de Latifa Echakhch aux leçons de funk d’Adrian Piper, en passant par le concert du groupe formé à Delme par Hiwa K, les œuvres présentées dans Schizophonie s’attachent à dessiner diverses généalogies musicales et phoniques. Aussi, les artistes invités ont en commun leur intérêt pour l’archive sonore : ils collectent, réaniment et génèrent des enregistrements – soient-ils marginaux, populaires, politisés ou encore dormants – tout en s’interrogeant sur les modalités de leur circulation
Le titre de l’exposition reprend le terme inventé par le compositeur et théoricien canadien R. Murray Schafer pour décrire la "scission entre un son original et sa transmission ou sa reproduction électroacoustique". Dans son ouvrage Le paysage sonore (1969), Murray Schafer explique que la schizophonie "implique simultanément des questions liées à la musique, à l’argent, à la géographie, au temps, à la race et à la classe sociale." Il mentionne encore qu’il tenait à utiliser un "mot nerveux", volontairement relié à la schizophrénie : "Je souhaitais véhiculer le même sentiment d’aberration et de drame." Si les sons, les musiques et les voix sont des voyageurs intemporels, quelles transformations les différents contextes politiques, culturels et sociaux impriment-ils sur leur écoute et leur réception ? Et quarante ans plus tard, quelle est l’étendue de l’aberration évoquée par Murray Schafer ?


Musée des Ursulines, Mâcon - Exposition José Mingret

16 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée des Ursulines, Mâcon
Exposition José Mingret


José Mingret (1880-1969) montre très tôt des dispositions pour le dessin, étudié à l’Académie Julian à Paris entre 1903 et 1906, qui se manifestent tant par des caricatures que par des croquis. L’artiste est avant tout connu pour être un peintre de montagne, fréquentant essentiellement les lacs et les sommets des Alpes. Au côté des albums Venise et Montagnes regroupant des sélections de travaux, réalisés parfois en plusieurs exemplaires pour les plus célèbres, l’exposition permet de découvrir des œuvres plus intimistes, comme les paysages de la Bresse ou de la Dombes. D’autres confinent à l’abstraction et sont des traductions d’atmosphères (brumes, rosées, gelées, etc), ses sujets privilégiés à partir de 1939, quand il se réfugie avec sa femme dans la maison familiale bressane.



CAPC Musée d'Art contemporain Bordeaux - Exposition Michael E. Smith

14 novembre 2013 - 16 février 2014
CAPC Musée d'Art contemporain Bordeaux
Exposition Michael E. Smith


A l'heure où les sociétés occidentales dépassent les limites de leur développement et devraient préférer l’auto-préservation à l’expansion, les œuvres de Michael E. Smith défient le désastre écologique et économique de notre temps avec un matérialisme de nécessités vitales. Smith a effacé les êtres humains de son art. Il les a remplacés par une physiologie et une psychologie des choses. Il travaille à partir de vêtements abandonnés – chaussettes, t-shirts et chapeaux –, d'objets domestiques – des bouteilles et des bols –, de morceaux d’appareils ménagers, de cadavres d’animaux et de résidus de toutes sortes qu'il dispose à la manière d'un médecin légiste comme des fragments matériels ayant survécu à une maltraitance. Les intérieurs de ces objets sont remplis de mousse PVC, la résine rigidifie leur forme, leurs surfaces sont engluées et rayées. Les traces qu'ils portent sont leurs cicatrices. Reconstructions physiques de vulnérabilité émotionnelle et de violation, les objets de Smith viennent "après" ; ses expositions, elles, ressemblent à une archéologie de l’humanité.


Musée des Beaux-Arts de Toulouse - Exposition Trésors enluminés

16 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Toulouse
Exposition Trésors enluminés


Après une vaste collecte entreprise dans les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, cette nouvelle exposition du musée des Augustins de Toulouse propose une sélection des plus beaux livres enluminés conservés dans les musées, les sociétés savantes mais aussi quelques communes. Les bibliothèques et les centres d'archives ne sont pas concernés, car ils font l'objet d'autres programmes de recherche.
Le parcours présenté met l'accent sur les usages du livre peint jusqu'à la Révolution : ouvrages juridiques, littéraires ou religieux, ils sont tous pourvus d'un décor quelquefois très élaboré, exécuté à la main.
Comment étaient faits ces livres ? Par qui ? À qui étaient-ils destinés ? Pour quels usages ? Autant de questions auxquelles nous répondrons à partir des chefs-d'oeuvre découverts au fil de nos recherches.
Les décors souvent somptueux de ces livres ornés seront au coeur de cette exposition, qu'ils s'attachent à des usages privés ou collectifs, qu'ils aient été conçus pour des hommes d'églises mais aussi des étudiants, des professeurs, des hommes de droit ou des savants, sans oublier les purs amateurs de beaux livres !


Médiathèque José Cabanis, Toulouse - Exposition Nino Ferrer, il était une fois l'homme

15 novembre 2013 - 16 février 2014
Médiathèque José Cabanis, Toulouse
Exposition Nino Ferrer, il était une fois l'homme


L’exposition "Nino Ferrer", il était une fois l’homme »que lui consacre la Médiathèque de Toulouse entend célébrer un artiste sensible, intelligent et droit, qui a toujours combattu la futilité du showbusiness pour se consacrer pleinement à l’expression artistique. Tout le monde a chantonné un jour l’une de ses chansons : Mirza, Le Téléfon, La Rua Madureira, Le Sud… L’homme est installé dans la mémoire collective avec l’image parfois d’un chanteur dandy à l’humour décalé. Les chansons sont restées, mais que sait-on vraiment de l’homme, de son histoire ? Il est temps de découvrir que derrière la figure du chanteur, se cache un individu rare, hautement cultivé, un grand timide, un peintre, un formidable musicien pétri du swing et amoureux de jazz, un libertaire qui choisira une voie individuelle préférant vivre loin du show biz parisien pour s’installer dans le Lot afin de produire lui-même ses albums, s’opposant à la morale bien-pensante, une force tranquille mais fragile dans le tourbillon du succès, qui n’a jamais suivi que sa petite musique intérieure.


Espace EDF Bazacle, Toulouse - Exposition Les plus beaux villages de l'Aveyron

17 décembre 2013 - 16 février 2014
Espace EDF Bazacle, Toulouse
Exposition Les plus beaux villages de l'Aveyron


Né il y a une trentaine d’années, le label « Plus beaux villages de France », unit forces et passions afin de protéger et promouvoir le patrimoine remarquable de nos communes et leur offre ainsi une alternative à la désertification rurale.
Appellation « Made in France » reconnue, le label est décerné par un comité national selon des critères très précis : village de moins de 2 000 habitants, présence d’un bâti architectural et historique d’exception, réalisation réussie d’un programme de restauration...
L’Aveyron compte 10 des 156 plus beaux villages de France classés et s’impose comme le département qui affiche le meilleur palmarès. Le partenariat entre les « Plus beaux villages de France » et le groupe EDF, notamment avec sa filiale ERDF est ancien ; il a parmi de privilégier aussi bien la dissimulation des réseaux d’électricité et des infrastructures, ou encore, d’aider au développement touristique et à l’accueil des publics en situation de handicaps.


Musée Goya, Castres - Le Temps Géographe

15 novembre 2013 - 16 février 2014
Musée Goya, Castres
Exposition Le Temps Géographe


Le musée Goya, fidèle à sa démarche d’exposer l’Art graphique invite Annie Warnier dans une présentation rétrospective de ses œuvres anciennes et récentes. Depuis les années 70 cette artiste à « l’impeccable » technique n’a cessé d’évoluer de la figuration à l’abstraction en prenant pour support la grande littérature, Machado, Shakespeare et Mallarmé. Son parcours artistique s’avère intimement lié à la découverte d’un univers propre, personnel inspiré de la Nature, ainsi que de ses rythmes : structures géométriques, lignes de force, mais aussi les symboles hérités de l’Antiquité notamment Pandora.


Musée régional d'Art contemporain, Sigean - Exposition Raphaël Zarka

19 octobre 2013– 16 février 2014
Musée régional d'Art contemporain, Sigean
Exposition Raphaël Zarka


Le Musée régional d'art contemporain Languedoc-Roussillon à Sérignan a le plaisir de présenter une exposition de Raphaël Zarka du 16 novembre 2013 au 16 février 2014. Sculpteur, photographe et vidéaste, Raphaël Zarka explore l'histoire des formes tel un collectionneur, sociologue ou archéologue, pour en montrer la permanence. Il construit un univers comme un immense cabinet de curiosités où la récurrence des formes dans la culture et l'histoire de l’art reste le point central de sa réflexion. L'exposition à Sérignan va se développer autour de deux formes omniprésentes dans son travail, sur les deux niveaux du musée : le rhombicuboctaèdre et les prismatiques. Son travail mené depuis plusieurs années autour du rhombicuboctaèdre a débuté par la découverte de deux objets à la forme géométrique, complexe et énigmatique, abandonnés dans le paysage dans le sud de la France, à quelques kilomètres du musée. Ces polyèdres, éléments d’ouvrages en béton au bord de la route, deviendront la source d’une recherche effrénée d’objets et d’images reprenant ces mêmes lignes. Cet objet l'a mené dans une étude formelle du rhombicuboctaèdre qu’il retrouvera au cœur des dessins de Léonard de Vinci, dans l’œuvre de "La Divine Proportion" de Luca Pacioli ou encore dans l’architecture de la Bibliothèque nationale de Minsk en Biélorussie, qui est le plus grand rhombicuboctaèdre au monde. Ce sont toutes les formes hétérogènes issues de cette grande enquête qui seront agencées dans l'exposition.


Musée Granet, Aix-en-Provence - Exposition Trésors de Beisson

6 décembre 2013 - 16 février 2014
Musée Granet, Aix-en-Provence
Exposition Trésors de Beisson


Pour clôturer l'année 2013, le musée Granet accueille Jean-Michel Othoniel et Marc Couturier. Ces deux artistes de renommée internationale participent depuis une année à un « Quartier créatif » à l'occasion de la réhabilitation de la cité Beisson à Aix-en-Provence.
L'exposition "Trésors de Beisson" nous fait pénétrer dans l’imaginaire foisonnant de Jean-Michel Othoniel. et nous permet aussi de découvrir toutes les richesses révélées par le regard très singulier de Marc Couturier.
En effet, l'inventeur du concept de redressement a patiemment collecté des "trésors" du quotidien. L’artiste va nous donner à voir et à écouter ce qui fait l'âme profonde d'un quartier, celui de Beisson mettant au jour les grandes et les petites histoires ; cette culture qui chaque jour s'invente et recèle des talents parfois ignorés.


Hôtel des Arts, Toulon - Exposition : Future Shock

21 janvier - 16 février 2014
Hôtel des Arts, Toulon
Exposition : Future Shock


Une exposition de groupe s’appuie généralement sur un principe de cohésion dont les expressions se fondent sur une unité de formes, de matériaux, de médiums, ou sur une orientation éditoriale élaborée le plus souvent à partir de thèmes. Bien qu’elle soit également collective, l’exposition de diplômés fait précisément exception dans sa catégorie. Elle présente au contraire la difficulté de ne pas rendre possible le recours à ce type de logique. Elle s’impose en tant que telle à partir d’un effectif défini, de corpus encore dépouillés et d’une multiformité de propositions qui traduit l’absence d’une tendance ou d’un effet d’école. Elle peut constituer alors, toutes proportions gardées, une forme d’instantané de la situation artistique contemporaine, que les sondeurs qualifieraient volontiers d’échantillon représentatif. L’exposition de diplômés rend compte enfin de ce seuil caractéristique de la majorité des cheminements artistiques, essentiel en ce qu’il constitue une véritable transformation, un changement d’état et de condition comparable à ceux qui déterminent "les âges de la vie", bien plus profond et riche qu’une simple modification de statut qui distinguerait celui de l’étudiant en art de celui de l’artiste.


Galerie Thaddaeus Ropac Paris Pantin - Exposition : Empire state, L'art de New-York aujourd'hui

17 novembre 2013 - 15 février 2014
Galerie Thaddaeus Ropac Paris Pantin
Exposition : Empire state, L'art de New-York aujourd'hui


Cette exposition explore le paysage constamment changeant des réalités et des mythes de Manhattan. Elle réunit dans un panorama de grande envergure vingt-cinq artistes basés à New York, renommés ou encore peu connus, appartenant à plusieurs générations, tous représentés par un ensemble important d’œuvres récentes. On les voit ici réinventer leurs rapports avec la ville grâce à une compréhension unique de ses diverses sources de pouvoir. Par la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo et l’installation, ils examinent le rayonnement durable de New York à un moment où les modes de vie urbains se redéfinissent rapidement à travers le monde.


Carré Baudouin - Exposition : Hippolyte Hentgen, How sad How lovely

20 décembre 2013 - 15 février 2014
Carré Baudouin
Exposition : Hippolyte Hentgen, How sad How lovely


Hippolyte Hentgen a une sympathie particulière pour les revenants sans prétention, les personnages qui font leur réapparition dans l’indifférence générale, puisque leur absence était passée inaperçue. Connie Converse est de ceux-là. Malgré le revival de la folk américaine au milieu des années 1970, elle n’a jamais connu le succès. Le jour où elle a disparu avec sa Volkswagen et sa guitare, personne n’a compris – certains disent qu’elle faisait une dépression. On n’a plus entendu sa voix jusqu’à ce soir d’hiver, quand les ondes ont diffusé sur New York une petite mélodie oubliée. C’était le vieux Gene Deicht qui était revenu de Prague avec une cassette enregistrée trente cinq ans plus tôt dans la cuisine de Connie.


Galerie Thaddaeus Ropac Le Marais - Exposition : Harun Farocki

15 janvier - 15 février 2014
Galerie Thaddaeus Ropac Le Marais
Exposition : Harun Farocki


La Galerie Thaddaeus Ropac présente pour la quatrième fois une exposition personnelle du vidéaste et cinéaste expérimental berlinois Harun Farocki (*1944) dans sa galerie du Marais. Avec Harun Farocki, la Galerie Thaddaeus Ropac présentait pour la première fois en 2007 un cinéaste et artiste dont l’œuvre a marqué de façon décisive l’histoire du film politique depuis la fin des années soixante. A côté d’une centaine de productions réalisées pour la télévision et le cinéma, Farocki a œuvré à la transmission de ses réflexions sur le rapport entre la société, la politique et l’image animée pendant ses longues années d’activités comme auteur et rédacteur de la revue Filmkritik, mais aussi comme commissaire d’exposition et professeur à Berkeley, Harvard et Vienne.


Galerie Vincent Sala - Exposition :  Thomas Lélu, formes diverses

11 janvier 2014 - 15 février 2014
Galerie Vincent Sala
Exposition : Thomas Lélu, formes diverses


On retrouve dans les travaux de Thomas Lélu la distance, la parodie et l'ironie critique qui caractérisent sa démarche. On retrouve également les pratiques de la sélection, de l'archivage et du détournement qui président à son travail. Les références à l'histoire de l'art, à la diversité des formes qui la constitue font l'objet de différents jeux de composition réalisés au moyen de Photoshop. Jeu tout d'abord avec la couleur monochrome tour à tour noire, orange, rose, bleu. Jeu avec les signes, formes géométriques, signes primaires, graphismes schématiques disposés dans le même espace. Jeu par conséquent avec tous les éléments constitutifs de la peinture en quelque sorte répertoriés, afin de mieux rendre sensible le fait que ces formes diverses font parties de notre univers visuel.


Galerie Almine Rech - Exposition :  Joël Morisson

9 janvier 2014 - 15 février 2014
Galerie Almine Rech
Exposition : Joël Morisson


Pour sa seconde exposition personnelle à la galerie Almine Rech, l’artiste californien Joel Morrison présente un nouvel ensemble d’assemblages en acier inoxydable. Un cadre conceptuel inébranlable est joint à des objets du quotidien et enchâssé dans des extérieurs lisses et raffinés. Grâce à des surfaces sans faille et à une fabrication impeccable, Morrison lubrifie efficacement la réalité brute et parfois crue qui sous-tend son œuvre.


Galerie Imagineo - Exposition :  Zaida Kersten, My white desert

9 janvier 2014 - 15 février 2014
Galerie Imagineo
Exposition : Zaida Kersten, My white desert


Ma vie réclame solitude et isolement. Je décide de me réfugier dans une cabane en bois sans eau courante ni électricité, au milieu du désert blanc de la Laponie Finlandaise, à 300km au nord du cercle polaire arctique. Les températures oscillent entre -15°C et -25°C. Les journées sont courtes mais chaque heure est interminable. La nature que je découvre à Lenje perturbe par sa beauté et m’inspire un grand respect. Le froid et le silence alentour sont implacables. La lumière blanche et infinie aveuglante.


Galerie Photo12 - Exposition : Les Beatles à Paris / 50 ans

29 novembre 2013 - 15 février 2014
Galerie Photo12
Exposition : Les Beatles à Paris / 50 ans


Le 17 juillet 1963, Bruno Coquatrix et Brian Epstein signent un contrat historique. L’Olympia, la mythique salle parisienne, accueillera pendant trois semaines les vedettes montantes de la scène britannique, Les Beatles. En trois semaines, du 16 janvier au 4 février 1964, ils conquièrent le coeur des Français. A noter, de toute leur carrière, les Beatles ne seront jamais restés autant de semaines dans une même salle.


Médiathèque Gustave-Eiffel,Levallois-Perret - Exposition : Christine Patry Morel, Gravure

17 janvier - 15 février 2014
Médiathèque Gustave-Eiffel, Levallois-Perret
Exposition : Christine Patry Morel, Gravure


Christine Patry Morel est née un jour caniculaire du printemps 1957 dans un petit village bas normand. Elle commence des études de biologie à l’université, et par conséquent entre aux Beaux-Arts. Tout en poursuivant son activité artistique (photo et peinture), elle travaille pour les décors de théâtre. En 1990, elle redécouvre la gravure qu’elle avait peu utilisée aux Beaux-Arts cette fois elle l’adopte comme moyen d’expression privilégié. En 2001, elle entreprend une formation de yoga qui pendant trois années lui fait découvrir une autre approche du monde (en corollaire une piqure de rappel de physiologie et d’anatomie). Ces expériences successives ont doucement mais résolument orienté son travail autour du thème de la nature et de ses rapports avec l’homme et l’animal. Cette exposition est ainsi une illustration des propriétés qu’offrent les plantes et la nature bienfaisante.


Médiathèque André Malraux, Strasbourg - Exposition : Vu, lu : un abécédaire farfelu

11 octobre 2013 - 15 février 2014
Médiathèque André Malraux, Strasbourg
Exposition : Vu, lu : un abécédaire farfelu


En partenariat avec le Service des Relations Européennes et Internationales de la Ville, l’Inspection académique du Bas-Rhin et la Haute école des arts du Rhin (HEAR) Vu, lu : un alphabet à voir, à lire, à découvrir, à recopier, à dessiner... Cette exposition présente les illustrations contemporaines issues de "Vu, lu", recueil d’abécédaires offert aux élèves des classes de CP de Strasbourg à la rentrée 2013. Des illustrateurs qui enjolivent l’ABC et nous le donnent à lire.



Médiathèque Castagnéra de Talence - Exposition : L'Heure des loups

28 janvier - 15 février 2014
Médiathèque Castagnéra de Talence
Exposition : L'Heure des loups


"L'heure des loups" est un double projet. Avant tout, une exposition photographique. Véronique Durruty est sortie aux heures des loups, les heures des rêves, entre crépuscule et aube, partout dans le monde. Elle a plongé dans la nuit des autres pour dire une histoire que l'on imagine loin de soi et pourtant si proche. Ensuite, une invitation à échanger par les mots le ressenti de chacun sur les images de l'auteur, l'ensemble des textes étant rassemblé sous la forme d'un catalogue. Une belle initiative qui rapproche un peu plus celui qui a vu et celui qui regarde, à son tour.


Médiathèque de La Chapelle des Fougeretz - Exposition  Peintures et dessins de Christian Biard

14 janvier 2014 - 15 février 2014
Médiathèque de La Chapelle des Fougeretz
Exposition Peintures et dessins de Christian Biard


Christian Biard, peintre de la mer, expose ses œuvres récentes à la Médiathèque de La Chapelle des Fougeretz (Ille et Vilaine) du 14 janvier au 15 février. En quatre tableaux inédits, une création toute récente "Les 4 saisons sur la mer" ouvrira un passage entre l'itinéraire littoral et les parcours intérieurs du peintre, toujours à la recherche des fabuleuses lumières de Bretagne. Les séries - Phares en mer - et - Navires et grands voiliers - seront aussi présentées pour illustrer et animer une dizaine de rencontres avec les élèves des écoles primaires.
Atelier de Plein Vent - Christian Biard


Médiathèque L'Odyssée, Pays de Dreux - Exposition : Francis Malbète, 28 Entre ciels et terres

7 janvier - 15 février 2014
Médiathèque L'Odyssée, Pays de Dreux
Exposition : Francis Malbète, 28 Entre ciels et terres


Installé à Saint-Martin-de-Nigelles depuis 2005, Francis Malbète, auteur-photographe, arpente "photographiquement" le département d'Eure-et- Loir pour y réaliser les clichés des paysages agricoles qu'il continue de découvrir...


Centre Culturel de Serbie - Exposition : 1914-2014 Jamais plus la Guerre

1er janvier 2014 - 15 février 2014
Centre Culturel de Serbie
Exposition : 1914-2014 Jamais plus la Guerre


Œuvres de peintres jumeaux de Serbie pour la paix. Hommage à la première tentative de paix par François-Xavier et Sixte de Bourbon-Parme, connue sous le nom de l’Affaire Sixte.


Maison des Arts de Créteil - Exposition Danse Variations Images

7 janvier - 15 février 2014
Maison des Arts de Créteil
Exposition Danse Variations Images


La danse contemporaine est le champ de mutations importantes. De nombreux chorégraphes assument une pratique plastique qu’ils réinvestissent dans leurs prestations dansées. Inversement des plasticiens s’inspirent de la danse pour leur création images ou installations. Face aux scènes les plus actuelles Laurent Philippe sait dans le flux du mouvement magnifier l’éphémère et le structurer en événement doublement chorégraphié.


Centre Social et Culturel Jacques Brel, Thionville - Cédric Jacquillard

16 janvier - 15 février 2014
Centre Social et Culturel Jacques Brel, Thionville
Exposition Cédric Jacquillard


Cédric Jacquillard explore dans son travail les ressources plastiques et les effets poétiques d'une peinture figurative au contenu narratif sur toile grand format. Une image trouvée ou une situation vécue réactivent des souvenirs anciens (situations, couleurs, odeurs, etc.), l'amalgame fournissant le socle iconographique et émotionnel d'un nouveau «paysage mental», sorte de topos oscillant entre fiction et réalité altérée, d'une familière étrangeté. Ainsi les toiles prennent-elles fréquemment pour point de départ des espaces ou des environnements réels - tels qu'enregistrés par la photographie par exemple - dans lesquels le peintre dispose soit des figures humaines, soit leurs traces, ou encore leurs réminiscences.?Les caractéristiques de ces environnements sont ensuite altérés, extrapolés en y superposant des projections personnelles ou des références partagées. Le travail de la couleur prend alors une très grande importance dans le développement des atmosphères singulières qui caractérisent ces mises en scènes.



Archives départementales, Bordeaux - Exposition : Vignes à la carte

14 octobre - 14 février 2014
Archives départementales, Bordeaux
Exposition : Vignes à la carte


L'exposition "Vignes à la carte" aux Archives Départementales propose de retracer mille ans d’évolution du vignoble Bordelais (XIe-XXe siècle). Cartes, plans et représentations diverses vous aideront à en saisir les multiples visages au cours des derniers siècles. A travers 66 originaux d’archives du Moyen âge au XXe siècle, l’exposition vous invite à découvrir les traces de l’histoire d’un vignoble qui a fait connaître au monde entier les noms de Graves, Saint-Emilion, Médoc, Sauternes, Entre-deux-Mers…


Théâtre de Cornouaille, Quimper - Exposition Perspectives, le temps de voir / Kitsou Dubois

18 janvier 2014 - 14 février 2014
Théâtre de Cornouaille, Quimper
Exposition Perspectives, le temps de voir / Kitsou Dubois


Dans le cadre de la carte blanche offerte à Kitsou Dubois, on peut visiter, durant tout le festival Circonova, une exposition immersive pleine de surprises, au Théâtre de Cornouaille. Dispositifs vidéos, 3D/relief ou 360° sont les techniques retenues pour faire entrer de plain-pied dans l’univers de la chorégraphe et de sa recherche, mêlant expérimentation scientifique et création artisque, sur le mouvement en apesanteur.


Centre Tchèque - Exposition : Kveta Pacovská, L’Espace dans la surface

16 janvier - 14 février 2014
Centre Tchèque
Exposition : Kveta Pacovská, L’Espace dans la surface


Kveta Pacovská est née en 1928 à Prague. Après des études à l’École des Arts appliqués de Prague, elle commence à illustrer des livres pour enfants dans les années 50, seule façon pour elle de pouvoir s’exprimer et d’être entendue. Elle illustre notamment des contes de Grimm et d’Andersen. Si aujourd’hui elle est mondialement connue pour son travail de plasticienne, elle garde pour le livre de jeunesse une tendresse inégalée. Ses livres sont traduits en allemand, en anglais, japonais, français, italien, portugais, danois, néerlandais, chinois. En 1992-93, elle a enseigné à la Hochshule des Künste de Berlin comme professeur invité. En 1995, elle a réalisé un projet de jardin au musée d’art de Chihiro au Japon. En 1999, elle est nommée Docteur Honoris causa en Design à l’Université de Kingston en Grande Bretagne.


Musée International d'Art Naïf, Vicq - h2O, une histoire d'eau et d'Hommes

22 septembre 2013 - 14 février 2014
Musée International d'Art Naïf - Vicq
Exposition h2O, une histoire d'eau et d'Hommes


Recouvrant près de trois quarts de la surface de la terre, l’eau se présente sous trois états : liquide dans les océans et les rivières, gazeux dans l’air suite à l’évaporation et solide comme la glace ou la neige.
Avec l’aide précieuse du soleil, l’eau poursuit un cycle éternel. elle circule en permanence entre ciel, terre et océans. Des nuages, elle se précipite sur le sol sous forme de pluie, de neige, s’infiltre dans les sous-sols ou ruisselle dans les cours d’eau jusqu’à la mer et s’évapore de nouveau dans l’atmosphère.
L’eau est une source d’inspiration intarissable pour les artistes naïfs à l’imagination débordante. Ils aiment peindre des îles fantastiques perdues dans l’océan, broder des sirènes aux écailles d’argent mais le plus souvent c’est le reflet de leur quotidien qui imprègne leurs œuvres. Qu’il soit pêcheur en haute-mer ou marin d’eau douce, l’artiste naïf puise dans ses souvenirs pour étancher notre soif d’histoires, celles des Hommes et de l’eau. Au fil de cette exposition, les naïfs rappellent le rôle primordial de l’eau dans notre quotidien.
Ils décrivent l’eau comme source de vie qui permet de nous laver, de nous alimenter ; comme énergie, qui permet de construire et de nous déplacer ; comme source de plaisir aussi, qui offre une variété de loisirs, de la piscine au bain de vapeur, de la plage aux sports d’hiver. enfin, les artistes naïfs expriment leurs peurs liées à l’eau et les dangers qui menacent aujourd’hui ce précieux liquide.


Musée International d'Art Naïf, Vicq - Luciana Mariano

6 octobre 2013 - 14 février 2014
Musée International d'Art Naïf - Vicq
Exposition Luciana Mariano


Luciana Mariano est une artiste brésilienne à l'univers poétique haut en couleurs ! Luciana Mariano est née en 1971 à São Paulo au Brésil. Descendante d'immigrants italiens et portugais, elle montre très tôt des aptitudes pour l'art naïf. Ses peintures dépeignent des scènes urbaines et intérieures, d'aspect introverti. Dans la métropole urbaine, son regard est filtré par les murs, les rideaux et les fenêtres. Ses peintures se positionnent entre l’extérieur (la rue, les histoires des autres) et l'intérieur (sa maison, son coeur). Ses œuvres sont des petites histoires vraies ou imaginaires, des récits simples remplis de symbolismes, de détails et de secrets - une invitation ouverte à l'interprétation et au dialogue entre la peinture et le spectateur


Centre Culturel Una Volta, Bastia - Exposition Adrien Porcu

9 janvier 2014 - 14 février 2014
Centre Culturel Una Volta, Bastia
Exposition Adrien Porcu


Adrien Porcu est diplômé de l’ESART Clermont Communauté. Il possède cette grâce qui n’est accordée qu’à quelques-uns de réaliser des objets à la fois évidents et beaux. Un don des plus rares de nos jours, tant souvent le concept, s’il peut être satisfaisant pour l’esprit, n’émeut pas toujours les sens. Adrien Porcu construit une œuvre où l’évidence de l’objet créé n’exclut jamais sa beauté formelle. Et le meilleur signe de la profondeur de son art est le retentissement persistant de ses créations en nous.(Jacques Stohl, critique d’art).


Centre Culturel Una Volta, Bastia - Exposition Alys Demeure

9 janvier 2014 - 14 février 2014
Centre Culturel Una Volta, Bastia
Exposition Alys Demeure


Dans l'œuvre d'Alys Demeure , tout tend à la visibilité. Pas de magie de la figuration, pas d'exploration sensuelle de la matière, pas de déclaration de mort du tableau : ce qui est en jeu ici, ce sont les conditions d'apparitions de la peinture. Ces conditions, telles que l'artiste les définit, sont à la fois physiques et contextuelles. Les matériaux sont bruts, et leurs assemblages sans mystère. Par le procédé de construction qui les fonde, et par les nombreux éléments structurels qui les composent, les oeuvres nous apparaissent comme des relectures architecturales de « l'objet tableau ». À ce titre, elles instaurent un dialogue avec les éléments physiques, structurels, du lieu d'exposition. Le plus primaire d'entre eux, et un des plus récurrents, est probablement la lumière. Qu'elle se pose sur l'œuvre, en émane ou la traverse, elle en révèle les translucidités fragiles et les opacités aveugles. Pierre Caron, 2013


L'Alcazar, Marseille - Exposition Les Sillons de Belsunce

7 janvier 2014 - 13 février 2014
L'Alcazar, Marseille
Exposition Les Sillons de Belsunce


L'histoire des musiques produites dans le quartier Belsunce des années trente à soixante-dix, par les migrants venus des différentes rives de la Méditerranée, racontée à partir de disques vinyles retrouvés, d'images d'archives, de photographies anciennes et de dessins de Kamel Khelif et Didier Zuili. Plusieurs maisons de disques étaient établies dans les rues avoisinant l'Alcazar et produisaient de la musique du Maghreb, mais aussi arménienne, africaine, antillaise et de la musique classique européenne. Ainsi, aux portes du plus célèbre music-hall marseillais, pendant que les grandes vedettes de la chanson française et américaine faisaient salle comble, s'écrivait une autre page de l'histoire de la musique, celle d'une production discographique oubliée, avant d'être redécouverte, chinée, collectionnée, numérisée, préservée par l'Association Phocéephone...



Médiathèque Municipale de Mérignac - Exposition : Sophie Le Roux, Le Jazz au bout des doigts

9 janvier - 13 février 2014
Médiathèque Municipale de Mérignac
Exposition : Sophie Le Roux, Le Jazz au bout des doigts


Référence incontournable de la photographie de scènes musicales, Sophie Le Roux immortalise de nombreuses grandes figures telles que B.B. King, Dee Dee Bridgewater, Michel Petrucciani ou encore James Brown et aussi des artistes moins connus du grand public mais non moins reconnus des amateurs. "Ce que j'aime dans ces musiciens, c'est cette sensualité qu'ils ont dans leurs mains, dans leur précision [...]. Je veux démontrer que le portrait que l'on voit habituellement s'apparente à ces mains... On s'aperçoit qu'il y a une vraie relation entre les deux." Sophie Le Roux.


Espace Saint-Exupéry, Franconville - Exposition Titouan Lamazou

15 janvier 2014 - 12 février 2014
Espace Saint-Exupéry, Franconville
Exposition Titouan Lamazou


L’itinéraire de Titouan Lamazou est impressionnant : né à Casablanca en 1955, il passera son adolescence en Tunisie, avant de rejoindre la France où il suivra des cours aux Beaux Arts à Aix-en-Provence. Mais dès l’âge de 18 ans, ce sera l’appel du large avec ses premiers voyages en "bateau-stop" jusqu’aux Antilles. Ses voyages ont toujours été des sources inépuisables d’inspiration, des Carnets de Voyages aux portraits de Femmes du Monde , il n’a eu de cesse d’être édité dès 1982 et de proposer de nombreuses expositions. Que ce soit à travers ses dessins, ouvrages, peintures et photographies, il a voulu dresser un état des lieux subjectif du monde.
 


Galerie Le Carré d’Art, Chartres-de-Bretagne - Exposition Athènes de Didier Ben Loulou

12 décembre 2013 - 12 février 2014
Galerie Le Carré d’Art, Chartres-de-Bretagne
Exposition Athènes de Didier Ben Loulou


Le nouveau travail de Didier Ben Loulou s’inscrit dans une recherche qu’il mène depuis plusieurs années sur Athènes. Comme à son habitude, le photographe refuse de travailler dans l’immédiat et l’urgence, écartant toute idée de reportage, bien que sa démarche reste profondément liée au réel. Depuis plusieurs années, il arpente ce haut lieu de civilisation pour y entrevoir les restes de l’Arcadie ancienne en la confrontant à la modernité. Pollution, destruction, immigration de masse deviennent les véritables enjeux d’une mise en perspective entre les ruines d’hier et ces nouveaux territoires sur lesquels vivent et travaillent des populations d’immigrés qui côtoient les gens du voyage. Il en ressort pour Didier Ben Loulou un nouveau domaine d’enquête plus social, sur la « marchandisation » des êtres et des corps, sur l’exil, l’errance et la pauvreté. Comme pour Jaffa (1983/1989) et Jérusalem (1991/2006), le photographe n’a de cesse de questionner les mythes fondateurs des villes en les confrontant à l’incertitude et à la fragilité du monde actuel.


Médiathèque du Pays de Flers - Exposition Lumières de stars

7 janvier - 11 février 2014
Médiathèque du Pays de Flers
Exposition : Lumières de stars


Les collégiens du club photo d'Albert-Camus à Tinchebray ont pris la pose à l'automne 2012 pour cette exposition. Le thème de Lumières de star : recréer l'ambiance des années 30 et du célèbre studio Harcourt. Une trentaine de portraits des adolescents entre 12 et 14 ans, en noir et blanc, tapissent les murs du salon de lecture de la médiathèque depuis quelques jours. Les modèles, tournés vers l'objectif pour la plupart, investissent leurs personnages, bibi et gants pour les filles, chapeau melon et fausse moustache à la Charlie-Chaplin pour les garçons. Un des clichés rend notamment hommage à Paulette Goddard, l'actrice des Temps modernes. Une série de sept photos à Laurel et Hardy. Objectif : travailler sur les codes esthétiques, humains et photographiques des années folles.


Raymond Depardon, un moment si doux

14 novembre 2013 - 10 février 2014
Grand Palais, Galerie Sud-Est
Raymond Depardon, un moment si doux


Né en 1942 à Villefranche-sur-Saône, Raymond Depardon est un photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français. Après un apprentissage chez un photographe dans sa ville natale, Raymond Depardon s'installe à Paris à la fin des années 1950. Il rejoint l'agence Delmas à Paris en 1960 et fait des reportages dans le monde entier. Parallèlement à sa carrière de photographe, Raymond Depardon réalise des films documentaires. A la fin des années 1970, il rejoint l'agence Magnum.
Durant sa carrière, Raymond Depardon obtient de nombreux prix, tels que le Grand Prix National de la Photographie en 1991 ou le César du meilleur film documentaire en 1995 pour Délits flagrants.
Après une exposition importante consacrée à Raymond Depardon en 2000 à la Maison Européenne de la Photographie et une autre à la Bibliothèque Nationale de France en 2010, les Galeries Nationales du Grand Palais à Paris présente l'exposition Raymond Depardon, un moment si doux.


Lille, Palais des Beaux-Arts - Exposition Jan Fabre / Illuminations

8 novembre 2013 - 10 février 2014
Palais des Beaux-Arts de Lille
Exposition Jan Fabre / Illuminations


En partenariat avec l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), le Palais des Beaux-Arts de Lille présente une centaine des plus remarquables manuscrits et feuillets enluminés conservés dans les musées et sociétés savantes du Nord, du Pas-de-Calais, de Picardie et de Champagne-Ardenne.
Ces livres et feuillets enluminés sont accompagnés d’objets d’art du Moyen-Age et de la Renaissance issus des collections du Palais des Beaux-Arts de Lille, où se mêlent imagerie médiévale et enchantement allégorique, ainsi que de sculptures en bronze de l’artiste contemporain Jan Fabre.
L’obscurité dans laquelle est immergée l’exposition crée une véritable cosmogonie d’objets scintillants dans la nuit.
Une installation monumentale de mosaïques en scarabées-bijoux, emblèmes, croix et crânes spécialement créée par Jan Fabre pour l’atrium du musée vient, quant à elle, plonger le visiteur dans un univers chimérique et fabuleux en correspondance avec le thème de l’hybridation très présent dans les œuvres médiévales.


Musée d'Art Moderne - Lyon, Exposition Joseph Cornell et les Surréalistes à New York

18 octobre 2013 - 10 février 2014
Musée d'Art Moderne de Lyon
Exposition Joseph Cornell et les Surréalistes à New York


L’exposition Joseph Cornell et les surréalistes à New York s’intéresse à l’œuvre de l’artiste américain, pionnier du collage, du montage et de l’assemblage, des années 1930 à 1950. Elle propose de situer son œuvre dans le contexte du surréalisme, courant qui connaît alors son apogée aux États-Unis. Près de 200 œuvres seront montrées parmi lesquelles des pièces majeures de Joseph Cornell (1903-1972), mais aussi d’artistes emblématiques du surréalisme comme Salvador Dalí, Marcel Duchamp, Max Ernst et Man Ray alors installés à New York.
Cette exposition est la première consacrée à Cornell dans un musée français depuis l’exposition itinérante organisée par le Museum of Modern Art de New York et présentée au Musée d’Art Moderne de Paris en 1981.
Souvent présenté comme un satellite dans la constellation surréaliste, Joseph Cornell est une figure essentielle de la création en Europe et aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. L’exposition se concentre sur les années 1930-1950, qui correspondent aux années de maturité de l’œuvre de l’artiste et à une phase de diffusion importante du surréalisme aux Etats-Unis.


Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - Exposition : Decorum, Tapis et tapisseries d'artistes

11 octobre 2013 - 9 février 2014
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Exposition : Decorum, Tapis et tapisseries d'artistes


Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris met l’art textile en lumière avec l'exposition Decorum qui présente plus d’une centaine de tapis et de tapisseries signés par des artistes modernes (Fernand Léger, Pablo Picasso) et contemporains (Dewar & Gicquel, Vidya Gastaldon). Decorum permet de découvrir les œuvres tissées, souvent insoupçonnées, d’artistes majeurs et le travail d’artistes injustement méconnus (Guidette Carbonell). Des pièces anonymes de différentes époques et régions sont également exposées afin de déceler des influences et d’engager des confrontations. Objets à la fois visuels et tactiles, esthétiques et fonctionnels, facilement transportables (Le Corbusier qualifiait ses tapisseries de « Muralnomad »), tapis et tapisseries transcendent les habituelles frontières des arts décoratifs et du design. Jusqu’à la fin du XIXème siècle, les peintres se limitaient au dessin du carton destiné à être tissé ou à la représentation de tapis orientaux dans leurs tableaux (Lotto, Holbein, Delacroix). Au cours du XXème siècle, les avant-gardes artistiques européennes révolutionnent l’esthétique et la technique de l’art textile. Les artistes tissent eux-mêmes leurs tapis en faisant référence à des pièces anciennes ou en utilisant des motifs ethniques et géométriques. Souvent porteurs d’un message politique ou féministe à partir des années 1960, tapis et tapisseries suscitent un regain d’intérêt sensible depuis les années 2000. De jeunes artistes contemporains comme Caroline Achaintre ou Pae White produisent des pièces tissées originales qui intègrent tradition, modernité ou influences extra-occidentales et expérimentent de nouvelles techniques, comme le tissage numérique.


Musée Maillol - Étrusques, un hymme à la vie

18 septembre 2013 - 9 février 2014
Musée Maillol
Exposition : Étrusques, un hymme à la vie


Considéré le plus souvent comme un peuple originaire d’Orient, enveloppé dans le mystère d‘une langue hermétique, le peuple étrusque eut, avant Rome, un rôle de tout premier plan parmi les grandes civilisations méditerranéennes.
Peuple de marins et de marchands, les Étrusques ont évolué dans un contexte riche de son commerce international et de ses échanges, notamment avec les Grecs, dont ils furent à la fois les émules et les rivaux. L’exposition organisée par le musée Maillol explore de manière inédite le quotidien des Étrusques. Elle raconte l’extraordinaire aventure de ce peuple qui s’est développé entre le IXème et le IIème siècle avant J.-C. sur un territoire qui correspondrait aujourd’hui à la péninsule italienne.
L’image des Étrusques est trop souvent exclusivement évoquée à travers des témoignages liés au monde funéraire. Cette composante fondamentale a été fortement accentuée par la découverte de nombreuses tombes, particulièrement au cours du XIXème siècle, qui ont constitué la première source des archéologues.
Ainsi a-t-on eu tendance, à tort, à les détacher du monde des vivants. Ce sont justement les différents aspects de la vie quotidienne de cette civilisation gaie et cosmopolite qui seront évoqués dans l’exposition, à travers l’exploration des grandes cités de cette confédération : Veio, Cerveteri, Tarquinia et Orvieto. La religion, l’écriture, l’armement, le sport, la peinture et la sculpture, l’artisanat avec l’orfèvrerie, les bronzes et les céramiques seront représentés. L’évolution de la connaissance de leur habitat, témoignage fondamental, sera également développée. On verra une architecture très caractéristique, éloignée des canons classiques, agrémentée d’importantes décorations en terre cuite rehaussées de couleurs extrêmement vives..


Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme - Exposition : Maryan (1927-1977), La ménagerie humaine

18 septembre 2013 - 9 février 2014
Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
Exposition : Maryan (1927-1977), La ménagerie humaine


Peuplée de juges, de gardiens de camps, de clowns, d’inquisiteurs, de bourreaux, d’imbéciles – une humanité avilie ou terrorisée –, l’œuvre de Maryan (Pinchas Burstein, 1927-1977) est puissante, tragique, grinçante, inclassable.
Né en Pologne, à Nowy Sacz, en 192, Maryan passe son adolescence dans des ghettos, des camps de travail, des camps de concentration. Seul survivant de sa famille, il part en 1947 pour la Palestine et entre à l’école d’art Bezalel à Jérusalem, où il expose pour la première fois en 1949. L’année suivante, il se rend à Paris, étudie à l’École nationale supérieure des beaux-arts, dans l’atelier de Fernand Léger, et suit des cours de lithographie. Dès 1952, il expose à la galerie Breteau, puis, à partir de 1956, à la galerie de France, tout en participant à de nombreux salons et expositions collectives. En 1962, lassé du monde de l’art parisien, il s’installe à New York et devient citoyen américain. Il décède subitement, au Chelsea Hotel, en 1977.






Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme - Exposition : Robert Combas

18 septembre 2013 - 9 février 2014
Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
Exposition : Robert Combas, Dans les tuyaux : hommage à Maryan


Robert Combas s'inscrit dans des filiations, travaille dans des compagnonnages. Il capte, collectionne, convoque, réunit. Il a semblé évident de l'associer à Maryan qui peut apparaître comme un précurseur de la Figuration Libre. Robert Combas n'avait pas connu Maryan, mais chose rare, il connaissait son œoeuvre, et aussi cette extraordinaire ménagerie humaine, de 1961, en noir et blanc, dont il possédait un exemplaire.
Il a accepté de se prêter au jeu d'une rencontre. Un texte a signé son accord. Un texte où il est question de musique, de peinture, de sucres d'orges, de serpentins, et de tuyaux : "Maryan. La musique de la peinture. Une musique BLUES européenne éraillée d’harmonie et de voix qui braillent. Maryan, frère de fête et de souffrance en couleurs et noir & blanc. On me demande de parler de Maryan. Je ne comprends pas, pas intellectuellement, mais simplement dans mon corps dans ma tête. Maryan, il parle avec sa peinture. C’est ça, un peintre."


FRAC Picardie - Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, Soissons - Exposition Grands Papiers II

22 novembre 2013 - 9 février 2014
FRAC Picardie - Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, Soissons
Exposition Grands Papiers II


Par tradition, le dessin se pare d’intimité, de secret, se rend aussi invisible qu’inaccessible. Associé à des gestes précis et concis d’une envergure souvent modeste, il se complaît dans la discrétion du cabinet d’art graphique et de ses boîtes de conservation. À l’abri de la lumière, la fragilité de son support de prédilection, le papier, le tient à distance du regard, lui confère préciosité au centre d’un passe-partout.
Prenant le contre-pied de ces attributs conventionnels, grands papiers II impose la monumentalité d’œuvres dont la diversité plastique se fait l’écho des ambitions singulières des artistes. L’expansion du dessin sur de grands supports enrichit le traitement des sujets en leur conférant une indéniable physicalité qui fait face au corps en son entier.


Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg - Exposition : Pièces Montrées

5 octobre 2013 - 9 février 2014
Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg
Exposition : Pièces Montrées - Frac Alsace, 30 ans de collection


Durant toute l’année 2013, le 30ème anniversaire des Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) est célébré dans toute la France. En Alsace, le Frac s’associe à trois institutions culturelles pour présenter au public l’exposition Pièces Montrées - Frac Alsace, 30 ans de collection». D’octobre 2013 à mars 2014, la Chapelle des Annonciades du Musée Historique de la Ville de Haguenau, le Musée d’Art moderne et contemporain de la Ville de Strasbourg, le Frac Alsace à Sélestat et la Fondation d’art contemporain Fernet-Branca à Saint-Louis accueilleront une exposition en quatre volets consacrée à la collection du Frac, soit le plus vaste déploiement de cette collection depuis sa création en 1982.
Entre les directions des institutions concernées, Roland Recht et Raphaël Zarka, ce sont trois générations, trois qualités de regard et trois points de vue qui se posent sur les spécificités d’une collection de Frac. Plus qu’un ensemble d’œuvres de qualité muséale, cette collection se revendique comme le reflet composite de l’art d’une époque et comme le baromètred’une histoire du goût des trente dernières années.


Centre d'Art Contemporain Le Parc Saint-Léger, Pougues-les-Eaux - Exposition : Gabriel Kuri, bottled water branded water

19 octobre 2013 - 9 février 2014
Centre d'Art Contemporain Le Parc Saint-Léger, Pougues-les-Eaux
Exposition : Gabriel Kuri, bottled water branded water


Au Parc Saint Léger, Gabriel Kuri propose un nouvel ensemble conséquent de sculptures totalement pensées pour le lieu et qui se déploieront en divers endroits du site. Si son travail peut à l’occasion se développer via le texte, le collage ou la photographie, tout chez Gabriel Kuri renvoie à une recherche sur la sculpture, une recherche sur sa nature et ses possibilités formelles et conceptuelles, dans un aller-retour passionnant entre l’abstraction des formes, les codifications qui leur sont attachées et leurs usages possibles.


Musée Paul-Dini de Villefranche-sur-Saône - Exposition Les Lyonnais rencontrent l'Orient

13 octobre 2013 - 9 février 2014
Musée Paul-Dini de Villefranche-sur-Saône
Exposition Les Lyonnais rencontrent l'Orient


Dès le début du XIXe siècle, des artistes développent un goût commun pour l’Orient. Les Lyonnais semblent avoir été fascinés d’emblée, du fait de l'ouverture vers les pays au sud de la France par le Rhône (Maroc, Algérie, Grèce) et vers la Chine et la Mongolie via l’antique route de la soie. L’exposition Les Lyonnais rencontrent l’Orient cherchera à montrer les liens entre Lyon et l’Orient au sens large (de l’Orient méditerranéen à l’Extrême Orient) où les artistes de la région lyonnaise sont passés entre 1840 et 1930.
L’exposition Les Lyonnais rencontrent l’Orient démontrera qu’un espace artistique n’a pu se forger sans l’indispensable ouverture des frontières culturelles qui le définissent vers un ailleurs réel ou fantasmé. L’érudition et la connaissance de la peinture Lyonnaise dans son ensemble est à la source même de la constitution d’une culture commune aux critiques et aux artistes de l’actuelle région Rhône-Alpes.


FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand - Exposition L’Œil Photographique

5 octobre 2013 - 9 février 2014
FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
Exposition L’Œil Photographique


Le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) Auvergne a vu les choses en grand pour sa dernière exposition de l’année, qui restera accrochée jusqu’au mois de février 2014. Des œuvres majeures d’une quarantaine de photographes sont en effet réunies dans les locaux clermontois du FRAC Auvergne, invitant le public à découvrir une exposition collective riche en découvertes, et reflétant la richesse de la création photographique contemporaine.
Cette exposition est mise en place à l’occasion du 30e anniversaire des FRAC, grâce à une collaboration entre le FRAC Auvergne et le Centre national des arts plastiques. La sélection des 90 œuvres présentées a été effectuée sur plus de 12 000 photographies : c’est dire si les choix ont été déterminés par des critères de qualité. Les images que le public peut découvrir au fil de « L’œil photographique » ont été considérées comme "les plus marquantes de ces dernières décennies". La publication d’un ouvrage de près de 400 pages de Jean-Charles Vergne, préfacé par la Ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti, a accompagné le vernissage de cette exposition événement.


Lumière d'Encre, Céret - Exposition Laetitia Donval, Fluent à Ceret

19 décembre 2013 - 9 février 2014
Lumière d'Encre, Céret
Exposition Laetitia Donval, Fluent à Ceret


Laetitia Donval a abordé le territoire et le paysage de l'eau dans la vallée de la Têt par la rencontre de ses habitants. Son travail de résidence avec Lumière d'Encre s'est construit par ce cheminement.
Sa photographie, d'abord empreinte de son paysage intérieur, s'ouvre au monde qu'elle redécouvre dans une expérience intime. Une expérience artistique d'immersion, entière et vivante, spontanée et onirique avec le fleuve comme perspective et comme guide. Un travail où se confrontent son pays intérieur et un pays de contrastes, de dureté et d'évasion, pour une vision subjective du monde.


Château de Collioure - Exposition Laetitia Donval

19 décembre 2013 - 9 février 2014
Château de Collioure
Exposition Laetitia Donval


Laetitia Donval a abordé le territoire et le paysage de l’eau dans la vallée de la Têt par la rencontre de ses habitants. Son travail de résidence avec Lumière d’Encre s’est construit par ce cheminement. Sa photographie, d’abord empreinte de son paysage intérieur, s’ouvre au monde qu’elle redécouvre dans une expérience intime. Une expérience artistique d’immersion, entière et vivante, spontanée et onirique avec le fleuve comme perspective et comme guide. Un travail où se confrontent son pays intérieur et un pays de contrastes, de dureté et d’évasion, pour une vision subjective du monde.


MAMAC Nice - Exposition Albert Chubac

3 décembre 2013 - 9 février 2014
MAMAC Nice
Exposition Albert Chubac


Albert Chubac est né en 1925 à Genève. A seize ans, il entre à l'Ecole des Arts Décoratifs de Genève puis en 1945 à l'Ecole des Beaux-Arts. A la fin de ses études, grâce à l'obtention d'une bourse il séjourne un an en Algérie et voyage en Italie, Espagne, Grèce, Egypte et finit par s'installer à Nice. Sa première exposition à lieu à Athènes en 1949. Durant ces années son oeuvre subit successivement les influences de Bonnard, Dufy et Matisse. En 1950 il rencontre de Nicolas de Staël qui aura une grande influence sur son travail. En Egypte, un riche prince l'accueille dans sa maison, il visite les pyramides à dos d'âne, découvre les fresques de la Vallée des Rois... Les grands aplats de couleur vont le marquer.


*

Le Sel, Sèvres - Exposition : Anne Gaiss & Pétra Werlé

9 janvier - 9 février 2014
Le Sel, Sèvres
Exposition : Anne Gaiss & Pétra Werlé


Anne Gaiss est une autodidacte à l’imaginaire débridé, Anne Gaiss nous entraîne dans les profondeurs de son univers hypnotique, instinctif, où se mêlent découpes oniriques et réalité organique. Le thème des métamorphoses lui inspire des créations poétiques, surnaturelles, conjuguant jouets d’enfants, cocons ficelés, cœurs épinglés, cuirs écorchés, papillons féériques et autres chimères envoûtantes, tentatrices et tentaculaires… Comme en gestation dans des chrysalides aériennes, mouvantes, ces éléments s’en trouvent également prisonniers, contraints, étouffés. Des poupées enveloppées de plastique, noyées sous des sachets de haricots blancs prêts à germer, renvoient aux incohérences d’un monde qui, chahuté par l’homme, oscille toujours entre création et destruction.
Petra Werlé est la fille d’un marinier. Elle naît en 1956 à Strasbourg et passe ses premières années entre Bâle et Rotterdam, sur le bateau familial. À l’âge de vingt ans, elle commence à sculpter des personnages en croûte et mie de pain, et se passionne pour cet art singulier. Elle s’installe en région parisienne en 1997. Rapidement, les œuvres s’enrichissent de nouveaux éléments issus du monde animal, végétal et minéral : papillons précieux, scarabées d’or et d’argent, libellules graciles, cocons arachnéens, plumes légères, coquillages et crustacés, fleurs et mousses séchées...Dénichées dans les sous-bois ou auprès d’entomologistes, de plumassiers, de brocanteurs, ces trouvailles composent des créatures facétieuses et de tendres saynètes, théâtrales et burlesques.


Galerie Loevenbruck - Exposition : Polystyrene, Shibari & Co

13 décembre 2013 - 8 février 2014
Galerie Loevenbruck
Exposition : Polystyrene, Shibari & Co


"Polystyrene, Shibari & Co. rassemble de nouvelles pièces exclusivement réalisées en céramique par Morgane Tschiember. L’exposition s’inscrit dans le sillage de son séjour en Italie, où le collectif Nuove met à la disposition des artistes en résidence l’expertise historique et technique des entreprises locales ainsi que le matériau, les matériels et autres traditions séculaires de Nove, petite ville de Vénétie dédiée à la céramique depuis le XVIIe siècle.


Galerie Kreo - Exposition : Brynjar Sigurðarson, The silent village collection

28 novembre 2013 - 8 février 2014
Galerie Kreo
Exposition : Brynjar Sigurðarson, The silent village collection


Le travail de Brynjar Sigurðarson est une bombe de fraicheur dans un monde atone. Construites par assemblages classiques, les pièces de mobilier présentées dans cette exposition ressemblent pourtant à des objets rituels un peu mystérieux. Ils échappent à notre univers pour faire appel à une mémoire au très fort pouvoir d’évocation. Ces pièces de bois manufacturées sont tenues entre elles par des ligatures fortement colorées, enserrant un bouquet de plumes, une touffe de fourrure ou un autre détail qui évoque une nature vivante, en parfait contraste avec le poli des tasseaux. Ces assemblages évoquent une identité culturelle forte, ils nous renvoient à des cultures primitives, au monde inuit. La fourrure suggère des terres glaciales, celles dont est issu le designer.


Galerie Magda Danysz - Exposition : Black and White

28 novembre 2013 - 8 février 2014
Galerie Magda Danysz
Exposition : Black and White


Black and White réunit YZ, JonOne et Nicolas Buffe. Venus d’univers différents et témoignant d’inspirations à la fois diverses par les références culturelles et proches par leur approche du passé, YZ, JonOne et Nicolas Buffe présentent pour cette exposition leurs œuvres où le noir et le blanc dominent. YZ JonOne et Nicolas Buffe nous font découvrir la diversité chromatique offerte par leur palette de couleur minimale – voire de non-couleur – dans des œuvres pleines de poésie et de finesse. Cette exposition apporte une part certaine de contrastes mais aussi de poésie. A l’acrylique sur toile, à l’encre noire sur papier de soie marouflé ou en inversant ce rapport du noir sur blanc par un travail à la craie sur fond noir, l’alliance du noir et du blanc permet à YZ, JonOne et Nicolas Buffe de créer des œuvres lumineuses. A travers une performance in situ lors du vernissage, Babou, Tanc et Benjamin Laading proposent trois interprétations graphiques du trait qui se font écho et viennent rythmer les œuvres de YZ, Nicolas Buffe et JonOne.


Galerie In Camera - Exposition : Evgenia Arbugaeva

12 décembre 2013 - 8 février 2014
Galerie In Camera
Exposition : Evgenia Arbugaeva


Evgenia Arbugaeva est née en Sibérie en 1985, dans la petite ville deTiksi, au bord de la mer Laptev, où elle a vécu jusqu’à l’âge de 8 ans. Après avoir obtenu son diplôme en gestion d’art à l’Université Internationale de Moscou, elle s’installe à New York. Elle y suit les cours de photographie documentaire au International Center of Photography (2009). En 2010, elle décide de travailler sur des projets personnels en Sibérie. Dans sa série la plus célèbre, elle suit une jeune fille nommée Tanya, qui vit à Tiksi et dont les intérêts et le sens de l’aventure ressemblent à ceux d’Evgenia à cet âge. Pour réaliser ces photographies, Evgenia Arbugaeva s’est inspirée de caricatures de l’époque soviétique, qu’elle a trouvé dans des livres pour enfants dans la bibliothèque de Tanya. "Ces livres sont beaux et ont une signification profonde. lls sont habilement mis en pages, les caractères sont clairs et lumineux. Leurs images transmettent un sentiment d’émerveillement et d’idéalisme naïf qui m’ont toujours captivée."


Médiathèque François Mitterrand, Lorient - Exposition : Miles ahead

10 janvier - 8 février 2014
Médiathèque François Mitterrand, Lorient
Exposition : Miles ahead


Riche, complexe, énigmatique l’œuvre de Miles Davis est à l’image de son auteur, élégant et inaccessible et à l’origine des révolutions opérées dans le monde du jazz des années 50 aux années 90. La richesse des productions d’albums où se confondent les chefs d’œuvre permet de tendre un fil d’Ariane afin de traverser les différentes époques. Les reproductions des pochettes de vinyls présentées dans l’exposition permettent un repérage dans l’œuvre et dans le temps. Cette série d’où ressort l’évolution d’une production graphique et photographique dans l’univers de Miles est complétée par des documents, archives et photographies appartenant à la revue jazzman-jazz magazine et à Franck Bergerot. En contrepoint, des étudiants et étudiantes de seconde année de l’Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne (site de Lorient ) porteront leur regard sur le musicien au travers de productions dessinées et graphiques portant sur des recherches documentaires liées aux univers de Miles Davis.


Passage Sainte-Croix, Nantes - Exposition  Trois nuits à Nantes

6 décembre 2013 - 8 février 2014
Passage Sainte-Croix, Nantes
Exposition Trois nuits à Nantes


Une collaboration entre le musée des beaux-arts de Rennes et celui de Nantes a permis de réunir 3 tableaux uniques de Georges de La Tour (Vic-sur Seille, 1593 - Lunéville, 1652) Le Nouveau né, L'Apparition de l'ange à saint Joseph et Le Reniement de saint Pierre, qui seront présentés au public au Passage Sainte-Croix à Nantes. La "redécouverte" de Georges de La Tour, peintre renommé en son temps, mais tombé dans l'oubli après sa mort, est une grande conquête de l'histoire de l'art.


Médiathèque, Macon - Exposition : Bandes dessinées

21 janvier - 8 février 2014
Médiathèque, Macon
Exposition : Bandes dessinées


Sortie des réserves de la Médiathèque, une selection de Bandes Dessinées datant de la fin du XIXème siècle jusqu'aux années 1950 a été installée dans six vitrines. Venez découvrir, ou re-découvrir, Les Pieds Nickelés de René Pellos (1900-1998), Le Sapeur Camember de Christophe (1856-1945), Bécassine d'Emile-Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953) etc...


Les Carmes, La Rochefoucauld - Exposition Les Mains sales

9 janvier - 8 février 2014
Les Carmes, La Rochefoucauld
Exposition Les Mains sales


Les Mains Sales, vous ne connaissez pas encore ? Alors cette saison, nous leur laissons toute liberté pour investir le foyer-expo en cette période pré-festival de la Bande-Dessinée. Atelier d’impression artisanal au service de la sérigraphie d’art, Les Mains Sales réunit deux passionnés originaires de la région. Après des expériences chacun de leur côté, ils décident de mettre en commun leurs envies, leurs connaissances et leur matériel… une aventure aujourd’hui reconnue nationalement ! Quant au nom qu’ils se sont donné, il faut y trouver la référence à Sartre mais aussi au fait que la sérigraphie… c’est quelque peu salissant !
La sérigraphie est une technique ancestrale de pochoir amélioré qui consiste à faire passer de l’encre à travers une soie tendue sur un cadre. Rappelez-vous les déclinaisons colorées des canettes de soupe Campbell’s et des portraits de Marilyn Monroe par Andy Warhol, réalisées grâce à ce procédé ! Aujourd’hui, l’association Les Mains Sales imprime les travaux de nombreux artistes et collectifs, réalise ses propres publications et anime régulièrement des ateliers de pratique mais aussi des performances live.


Médiathèque François-Mitterrand, Saintes - Exposition : Affiches de poésie

14 janvier - 8 février 2014
Médiathèque François-Mitterrand, Saintes
Exposition : Affiches de poésie


En mars 2013, à l’occasion du "Printemps des poètes", la médiathèque a accueilli, en partenariat avec l’Association départementale Voyageurs Gadgés de Charente-Maritime (ADVG 17) et les Editions le Bleu du ciel, des élèves-voyageurs de l’école Saint-Exupéry de Saintes, pour un atelier de création d’affiches de poésie. La médiathèque François-Mitterrand vous invite à découvrir les affiches réalisées dans le cadre de cet atelier d’art plastique et poétique, nous rappelant que la poésie est une véritable histoire d’images.


Les Abattoirs, Toulouse - Exposition Remuer ciel et terre

25 octobre 2013 - 8 février 2014
Les Abattoirs, Toulouse
Exposition Remuer ciel et terre


Publié en 1803, On the modification of clouds de Luke Howard pose les bases de la classification des nuages. Très vite, le texte suscite un intérêt en dehors du milieu scientifique, Goethe, mais aussi Constable, s’en empare. L’attrait atmosphérique restera ensuite une permanence dans le climat artistique anglais, jusqu’aux publications de Stuart Mills, Alec Finlay ou encore Simon Cutts. Initié par Didier Mathieu, directeur du Centre du livre d’artiste de Saint-Yrieix-la-Perche, cette collaboration entre cette institution et les Abattoirs prend pour point de départ l’ouvrage d’Howard pour, à partir des deux collections, proposer un panorama de livres d’artistes qui mettent le monde sens dessus dessous.


Médiathèque Carré d'Art, Nîmes - Exposition : Jean Paulhan

24 janvier – 8 février 2014
Médiathèque Carré d'Art, Nîmes
Exposition : Jean Paulhan


A l'occasion du festival de la biographie, le Musée des Lettres et manuscrits présente une exposition consacrée à une vénérable institution: l'Académie Française. La Bibliothèque Carré d'Art y contribue avec la mise en place de documents extraits de ses fonds patrimoniaux: correspondances, manuscrits, ouvrages et livres d'artistes d'un célèbre académicien nîmois, Jean Paulhan. Son épée d'académicien, tout à la fois symbole de son passage sous l'illustre coupole et de l'attachement de l'écrivain à sa ville natale par le crocodile gravé sur la garde, sera aussi exposée.


Centre d'Art Campredon, L'Isle sur la Sorgue - Exposition Robert Doisneau

26 octobre 2013 - 8 février 2014
Campredon Centre d'Art, L'Isle sur la Sorgue
Exposition Robert Doisneau


Avec "Robert Doisneau : Du métier à l’oeuvre / Palm Springs, 1960", Campredon Centre d’art propose un autre regard sur l’oeuvre d’une des grandes figures de la photographie française. La série intitulée "Du métier à l’oeuvre" propose une centaine d’épreuves originales noir et blanc réalisées entre 1930 et 1966. En 2010, la Fondation Henri Cartier Bresson les exposait pour la première fois sous le commissariat d’Agnès Sire ;"longtemps Robert Doisneau a été perçu comme le chantre du pittoresque parisien. Illustrateur de génie, il a su comme personne saisir l’image agréable, l’anecdote inattendue : on a reconnu en lui le professionnalisme et la poésie simple de l’instantané. Mais l’oeuvre de Robert Doisneau est infiniment plus complexe", explique-t-elle.
A partir du 26 octobre 2013, Campredon Centre d’art nous fait (re)découvrir des clichés légendaires pris aux Halles de Paris, au Pavillon de la viande en 1955, ou ceux du Bal du 14 juillet de la Bastille ainsi qu'une sélection de portraits d'enfants et de personnalités emblématiques, que le photographe a rencontrés, au gré de ses pérégrinations, dans les rues de Paris et de sa banlieue.


La Station, Nice - Exposition Un nouveau départ en quelque sorte

22 novembre 2013 - 8 février 2014
La Station, Nice
Exposition Un nouveau départ en quelque sorte


Le titre de l'exposition Un nouveau départ en quelque sorte est extrait de la chanson de Diabologum, "De la neige en été". Michel Cloup nous y décrit de façon opaque, sur un phrasé de guitares stridentes et lancinantes, un monde en proie au chaos. La neige du titre n’est autre que la mousse des extincteurs vainement employés à tenter d’étouffer les incendies qui, sporadiquement, embrasent la ville. Constat désabusé dans lequel ce "nouveau départ" est une idée à peine esquissée. Le narrateur se contente de jouer au foot sur le toit d'un immeuble en contemplant distraitement les incendies épars. L'art ne changera probablement pas le monde mais il en suit sa course, et emporté dans son élan rotatif, il en subit l'évolution galopante.


L'AREA, Nice - Exposition Collective

6 décembre 2013 - 8 février 2014
L'AREA, Nice
Exposition Collective


La galerie L'Area invite à fêter Noël... A cette occasion, L'Area vous présente sa première exposition rétrospective. On peut y découvrir de nombreuses exclusivités comme des pièces uniques de Gabriel Martinez et sa série de Polaroids. Les artistes exposés sont: Arnaud Bertrande, Ivan Constantin, Kalel Koven, Marc Lamey, Quentin Lënw, Gabriel Martinez, Jacques Pion, Anton Zatzepine, Dominique Zoladz.


Centre Culturel Algérien à Paris - Exposition : Choukri Mesli, oeuvres sur papier

8 janvier - 7 février 2014
Centre Culturel Algérien à Paris
Exposition : Choukri Mesli, oeuvres sur papier


Donc, nous est proposé ici le côté mineur de l’oeuvre de Mesli. Mineur ne signifie pas de moindre importance, mais est à prendre au sens juridique du terme ; il indique l’aspect « adolescent », en recherche de soi : une réalité qui n’a pas encore trouvé sa maturité. La matérialité délicate d’une oeuvre permet le jeu fécond des ébauches et des rêveries – ce qui peut être vu comme le commencement d’une perspective différente qui va renouveler la création et la périodiser.Et l’on constate chez Mesli plusieurs périodes de l’inspiration, qui vont de la Deuxième Ecole de Paris, période de jeunesse, à l’inspiration syncrétique actuelle où, comme on peut l’observer sur les cartolines, la figure centrale, souvent. sur fond doré, est presque toujours encadrée d’une frise rappelant et les bandeaux de la miniature et la géométrie d’Aouchem.


Bibliothèque Mansart, Dijon - Exposition : Vol d'Art dans l'polar

15 janvier - 7 février 2014
Bibliothèque Mansart, Dijon
Exposition : Vol d'Art dans l'polar


À l'extérieur : une rue déserte, une mystérieuse demeure d'où s'échappe un cri, un chantier interdit, une cabine téléphonique, un musée...
À l'intérieur : un gardien endormi, des tableaux et des sculptures, une chambre, des trappes, des indices... Un vol a été commis. Au visiteur de trouver le coupable en s'aidant du décor et des livres sélectionnés...


Centre d'Art Contemporain La Passerelle, Brest - Exposition Aleksandra Domanovic

7 janvier - 06 février 2014
Centre d'Art Contemporain La Passerelle, Brest
Exposition Aleksandra Domanovic


Empruntant son titre à la tranche horaire des informations télévisées du soir dans l’ex-Yougoslavie, 19:30 d’Aleksandra Domanovic est une anthologie de titres et musiques de journaux télévisés ainsi qu’une collection émergente de leurs remixes et adaptations. L’artiste débute ce travail en 2010 lors d’un voyage à travers les anciennes républiques de Yougoslavie au cours duquel elle se livre à l’exploration des réseaux de télévision et des archives nationales de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, du Monténégro, du Kosovo, de Macédoine, de Slovénie et de Serbie. Elle a collaboré avec des DJ de musique techno pour proposer un remix de samples (échantillons) télévisuels recueillis et de leurs propres créations.


Le Garage photographie, Marseille - Exposition Didier Ben Loulou

9 novembre 2013 - 6 février 2014
Le Garage photographie, Marseille
Exposition Didier Ben Loulou


Le garage photographie invite en résidence le photographe Didier Ben Loulou à Marseille en 2012 et 2013 pour un travail photographique sur cette cité de la Méditerranée, à la rencontre de l’humain, pour mieux comprendre le rapport à l’autre dans ses enchevêtrements les plus complexes et contradictoires.
Didier Ben Loulou nous plonge dans l’histoire de Marseille, toute de chair et de lumière. Il s’enivre de la vie qui en jaillit, partageant avec simplicité le quotidien des habitants de ces espaces à cheval sur la ville et sur la mer. Le photographe donne ainsi à voir 2 600 ans d’histoire et un patrimoine en pleine mutation. Il s’approche au plus près des visages, des corps, immobiles ou en mouvement, jusqu’à ouvrir son regard jusqu’à l’infini.


Théâtre Le Granit, Belfort - Exposition : Manuela Marques, Face à ce qui se dérobe

13 décembre 2013 - 5 février 2014
Théâtre Le Granit, Belfort
Exposition : Manuela Marques, Face à ce qui se dérobe


"Je ne saurais dire ce que l’on doit voir dans mes images. J’accomplis plus certainement une sorte de soustraction du visible pour mettre en évidence que la réalité est par nature multiforme, abtraite et fuyante. C’est bien pour cela, sans doute, que, plus qu’aucun autre médium, la photographie ou la vidéo sont les outils adéquats pour cette tentative d’infiltration entre les deux pôles du visible et du caché, le dérobé en quelque sorte. Ce qui crée le doute est le moteur de mon travail. C’est là où je pense être au plus près de ce que l’on nomme réel". Manuela Marques
Née au Portugal en 1959, vit et travaille à Paris. Représentée à Paris par la galerie Anne Barrault, à Lisbonne par Caroline Pagès Gallery, à São Paulo par la galerie Vermelho.


Museum Nationale d'Histoire Naturelle - Exposition : Noces végétales

21 novembre 2013 - 3 février 2014
Museum Nationale d'Histoire Naturelle
Exposition : Noces végétales


La Fondation Ateliers d'Art de France et le Muséum national d'Histoire naturelle présentent l'exposition de l'artiste textile Tzuri Gueta. Utilisant une matière naturelle issue du silicium pour créer des oeuvres d'inspiration organique, il sublime une nature protégée et contrôlée en proposant un parcours au coeur des serres à la fois réel et rêvé, empreint de symboles. Le monde végétal se découvre autrement, à travers l'oeil du créateur, passé sous le spectre de la modernité, de l'imaginaire, de l'engouement créatif.


Château de Fontainebleau - Exposition De Bronze et de pierre dure

19 octobre 2013 - 3 février 2014
Château de Fontainebleau
Exposition De Bronze et de pierre dure, un cadeau espagnol à Napoléon Ier


Lorsque Napoléon "joue les arbitres" en 1808 entre les deux souverains qui réclament le trône de l'Espagne, Charles IV et son fils Ferdinand VII, le plus âgé des deux a foi dans le fait que l'Empereur penchera favorablement pour lui. Il offre en signe de gratitude par avance un surtout (centre de table) fait de pierres dures enrichies de bronze doré et de camées.
Mais l’ensemble ne trouva pas grâce aux yeux de l’Empereur. L’enjeu politique ne pouvait s’effacer, aussi précieux que pût être le présent. Les illusions de Charles IV comme cette magnifique pièce suivirent le même cours : elles furent mises en pièces. Napoléon place son frère Joseph sur le trône espagnol ; le surtout est démantelé et ses morceaux se retrouvent aux Tuileries, à Fontainebleau, au Trianon ou encore à Meudon.


Musée National Fernand Léger, Biot - Exposition Heidi Wood, Décor d'une vie ordinaire

9 novembre 2013 - 3 février 2014
Musée National Fernand Léger, Biot
Exposition Heidi Wood, Décor d'une vie ordinaire


Le musée d'histoire et de céramique biotoises et le musée national Fernand Léger invitent l'artiste australienne Heidi Wood à l'automne-hiver 2013. De cette rencontre inédite est née l'exposition Décor d'une vie ordinaire, conçue en deux volets. Expérimentant la peinture sur tous supports, Heidi Wood fait dialoguer ses paysages pictographiques avec l’esthétique moderniste du peintre normand et la ville de Biot qui accueillit Fernand Léger entre 1949 et 1955, où il pratiqua la céramique. Le thème de la ville sert de fil rouge entre ces trois réalités, car il constitue un enjeu central dans l'œuvre de Fernand Léger. En effet, l'artiste s'enthousiasme dès les années 1920 pour l'innovation tant architecturale que sociale développée par le Style international. Lucide, il revendique néanmoins l'intégration de la peinture dans l'architecture et la reconquête par les artistes de l’impact visuel généré par la publicité.


Musée-Château d'Annecy - Exposition Paul Mysse, un photographe russe à Faverges

30 octobre 2013 - 3 février 2014
Musée-Château d'Annecy
Exposition Paul Mysse, un photographe russe à Faverges


La vocation de photographe naît très tôt chez Paul Mysse qui acquiert, dès 1908 à Moscou, son premier appareil. En Ukraine il photographie les troupeaux, les paysages, les travaux des champs comme le quotidien de la famille. Il envoie certains tirages aux concours photographiques internationaux et reçoit ses premiers prix. C'est bientôt Léonie, puis Léon, qui deviennent ses sujets favoris dans des compositions intimistes pleines de spontanéité et de tendresse. Devenu photographe attitré de la ville de Faverges, il immortalise chaque événement, fête, marché et mariage et voit défiler dans son studio hommes et femmes en costumes du dimanche, bambins, communiantes et troupes de théâtre.


Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, Besançon - Exposition : Brion Gysin

4 décembre 2013 - 3 février 2014
Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, Besançon
Exposition : Brion Gysin


Peintre et poète, Brion Gysin (1916-1986) est celui qui a su donner image à l’univers de la Beat Generation, qui, traçant ses tableaux de signes, creuse ce qui est la véritable question que portent les poètes beat, à savoir : Qu’est-ce que l’écriture ? Autour des rapports entre art et poésie, un ensemble de dessins de l’artiste sera présenté ainsi que la réplique de la Dreamachine.


Musée Départemental de l'Oise, Beauvais - Exposition : Ange Leccia

17 octobre 2013 - 3 février 2014
Musée Départemental de l'Oise, Beauvais
Exposition : Ange Leccia


Le musée départemental de l’Oise, propriété du Conseil général de l’Oise, invite l’artiste vidéaste Ange Leccia à faire dialoguer œuvres contemporaines et collections permanentes à travers plusieurs œuvres vidéos. Ange Leccia nous immerge dans une installation spécialement conçue et imaginée à partir des collections du musée départemental de l’Oise et de ses œuvres majeures.
Du 17 octobre 2013 au 3 février 2014, les thématiques chères à Ange Leccia comme l’espace, le paysage ou le portrait viennent ponctuer les collections permanentes du musée départemental à travers un dispositif de plusieurs écrans. Jeux de citations dans le parcours du visiteur, les vidéos sont des contrepoints aux tableaux, sculptures et mobiliers choisis parmi les œuvres du musée. Un dispositif vidéo est notamment présenté au sein même du monument, ancien palais épiscopal classé monument historique, dans la salle dite « aux sirènes » pour sa peinture murale datant de l’époque médiévale et récemment restaurée. La figure mythique de la sirène entre alors en résonance avec l’interprétation contemporaine qu’en fait l’artiste dans Logical Song en 2013.


Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - Exposition : Pierre Henry, Autoportrait en 53 tableaux

27 juin 2013 - 2 février 2014
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Exposition : Pierre Henry, Autoportrait en 53 tableaux


Au sein du parcours des collections permanentes inauguré le 27 juin 2013, le Musée d’Art moderne a invité Pierre Henry à accrocher une cinquantaine d’œuvres inédites rassemblées sous le titre Autoportrait en 53 tableaux.
Inventeur avec Pierre Schaeffer de la musique concrète au début des années 1950, le compositeur français Pierre Henry (né en 1927, il vit et travaille à Paris) est un artiste mondialement reconnu de la scène musicale contemporaine. Dès 1971, l’ARC 2, département contemporain du musée d’Art moderne de la Ville de Paris, a été le réceptacle de plusieurs de ses créations. Ainsi, Pierre Henry a interprété en 1976 dans l’auditorium du musée une série de douze concerts de compositions électroacoustiques dans un "Parcours-Cosmogonie".


Expo Esquisses peintes de l'époque Romantique

17 septembre 2013 - 2 février 2014
Musée de la Vie Romantique
Esquisses peintes de l'époque Romantique


Dès 1767, Diderot s’enflammait : "Pourquoi une belle esquisse nous plaît-elle plus qu’un beau tableau ? C’est qu’il y a plus de vie, moins de forme". Au musée de la Vie romantique, dans l’enclos Chaptal, le peintre Ary Scheffer, l’un des maîtres du romantisme, a vécu plus de vingt ans. Il a fait construire en 1830 deux ateliers dans lesquels une part essentielle de son œuvre a été pensée, composée puis exécutée. Dans ces lieux, le visiteur est amené à se demander comment un tableau s’élabore avant d’être rendu public.
L'exposition présente une sélection d'une centaine d’esquisses, prémices d'œuvres maintenant célèbres, variantes pour une même peinture témoignant des choix du peintre ou du commanditaire, ou encore projets n'ayant pas abouti.
C’est aujourd’hui dans cette intimité de la création que l’exposition propose d’entrer grâce à des prêts exceptionnels, notamment une quinzaine d’œuvres d’Eugène Delacroix – dont on fête les cent cinquante ans de la disparition – venant du musée national Delacroix, du musée des Beaux-Arts de Lille, du musée d’Orsay et du Petit Palais. L’exposition met à l’honneur certains des plus remarquables « esquisseurs » romantiques, parmi lesquels Léon Cogniet dont le fonds d’atelier est conservé au musée des Beaux-Arts d’Orléans ou, naturellement, Ary Scheffer, grâce à la générosité du musée de Dordrecht, sa ville natale. Enfin, l’Ecole des Beaux-Arts, véritable conservatoire des « travaux d’étudiants », permet d’offrir un panorama d’œuvres méconnues ayant remporté les concours organisés en son sein.


Musée du Quai Branly - Nocturnes de Colombie

17 septembre 2013 - 2 février 2014
Musée du Quai Branly
Nocturnes de Colombie

L’exposition ambitionne de donner un éclairage spécifique sur quatre artistes majeurs de la scène colombienne, chacun d’eux ayant bâti une œuvre spécifique en utilisant le rapport à l’image photographique au sens large. Juan Manuel Echavarría (Medellin, 1947), José Alejandro Restrepo (Bogota, 1959), Miguel Ángel Rojas (Bogota, 1946) et Oscar Muñoz (Popayan, 1951) sont issus de générations qui ont vécu différentes étapes d’une guerre civile ininterrompue. Si les travaux des uns et des autres ne peuvent être réduits à ce point commun, ce contexte global de création mérite d’être souligné.
Le parcours est organisé comme une succession de quatre sections, une par artiste. Ce choix de présenter une sélection réduite d’artistes permet de donner à chacun une vraie place et de construire un propos articulé par la mise en relation de leurs œuvres respectives. L’exposition permet d’appréhender les œuvres en mettant en relief leurs qualités plastiques, notamment dans les correspondances que ces travaux proposent entre l’image photographique, le récit, l’image filmée et la parole. Malgré des pratiques profondément différentes, ces quatre artistes soulignent dans leurs œuvres la fluidité des passages entre le matériau photographique et filmique, et livrent une interrogation approfondie sur le statut mouvant de ces images.
Par cette confrontation apparaissent des figures récurrentes et des problématiques qui se font écho. La figure du témoin distancié revient sous des formes très diverses dans plusieurs œuvres qui jouent avec la ductilité de l’image et sa matérialité même. La fonction mémorielle de l’image est ici mise en question, démontée et démontrée, réactivée dans des formes qui brouillent les traditionnelles frontières entre médiums. Cette liberté dans la réappropriation, dans le passage d’une forme à une autre, loin de se placer sur le terrain de la seule virtuosité, se fait au bénéfice d’une pensée des images.


BNF Richelieu - Exposition Anders Petersen

13 novembre 2013 - 2 février 2014
BNF Richelieu
Exposition Anders Petersen


L’un des plus grands photographes actuels, Anders Petersen (né en 1944), présente en 320 photographies les étapes marquantes de son œuvre. Photographie de rue, portrait, nature morte, les images sont d’abord une manifestation de ses affects.
Entre ses débuts remarqués, – grâce à la série Café Lehmitz (1975) – et l’œuvre en cours intitulée City Diary, on a vu s’épanouir et évoluer un style parfois imité mais jamais égalé. Les milieux fermés du Café Lehmitz ou de la prison ont laissé place aux labyrinthes des villes, aux rencontres de hasard. Cependant, le travail actuel était déjà en germe dans les toutes premières images. Les objets, les lieux, les habitants des marges photographiés par Petersen se déploient en une constellation de photographies qu’il assemble, déconstruit, remodèle au gré des livres et des nombreuses expositions. Un monde âpre, une vision fulgurante, tranchante : l’auteur se tourne vers le réel et l’affronte. La puissance inégalable du noir et blanc et l’énergie visuelle d’un snapshot virtuose participent d’une volonté affirmée dès ses débuts : Le désir d’être surpris par l’imprévisible, et le souhait d’approcher l’autre au plus près...


Galerie Olivier Waltman - Exposition : Moon by CR

12 décembre 2013 - 2 février 2014
Galerie Olivier Waltman
Exposition : Moon by CR


Depuis le 12 décembre, le duo d’artistes ©®, formé par Christian Volckman et Raphaël Thierry, investit l’espace de la galerie Olivier Waltman et y présente « Moon », le troisième volet de la série « The Flow ». Fidèles à leur démarche usuelle, les deux artistes ont réalisé, dans un premier temps, une animation de laquelle ils ont ensuite extrait des plans servant de base à une collection de toiles. La démarche, inspirée cette fois par l’espace – plus spécifiquement la lune -, a ceci de particulier qu’au lieu de collaborer sur chaque étape créative, © et ® s’alternent sans cesse. Leurs films sont ainsi un enchaînement de séquences conçues indépendamment où l’univers de l’un répond à celui de l’autre. De même chaque toile est peinte par les deux hommes dans un jeu de successions et de réciprocités.


Exposition Le Corbusier à Chandigarh

28 septembre 2013 - 2 février 2014
Musée de Marly-le-Roi
Exposition Le Corbusier à Chandigarh - Entre ombre et lumière


Entre 1951 et 1965, Le Corbusier (1887-1965) conçoit la ville de Chandigarh, capitale du Pendjab en Inde, et construit ses principaux bâtiments, notamment ceux du centre administratif situés sur le Capitole, son "grand œuvre". L’exposition retrace les principes d’urbanisme et d’architecture définis par Le Corbusier, enfin mis en œuvre à Chandigarh. En effet, cette ville constitue l’unique projet urbain réalisé selon la pensée de l’architecte. Les plans et dessins, prêtés par la Fondation Le Corbusier, témoignent des préoccupations de l’architecte dans le rapport de l’architecture à la nature, au soleil et au climat. Ainsi, le rôle de la végétation s’avère primordial dans la structuration de la ville. Le plan d’arborisation imaginé par Le Corbusier donne à la ville sa cohérence. De même, des études d’ensoleillement permettent de définir l’orientation des édifices. L’architecte intègre ses propres concepts, tel le brise-soleil, aux pratiques indiennes pour proposer de nouvelles solutions architecturales adaptées au climat local. L’exposition analyse également l’iconographie et la symbolique solaires de Chandigarh et des édifices du Capitole. Le Corbusier manifeste dans toute son œuvre architecturale et picturale un intérêt dualiste : pour le bien et le mal, l’ombre et la lumière, la géométrie et la nature. Cette conciliation des contraires est illustrée par les croquis représentant les différents bâtiments du Capitole, par les maquettes de tapisseries devant orner ces édifices ainsi que par les dessins de monuments et les sculptures de Le Corbusier.


Friche Belle de Mai, Marseille - New Orders de l'Atelier Van Lieshout

6 juillet 2013 - 2 février 2014
Friche Belle de Mai, Marseille
New Orders de l'Atelier Van Lieshout


Une rafale d’événements orchestrée par Le Cartel autour de l’Atelier Van Lieshout, artiste majeur de la scène internationale de ces 30 dernières années. Trois expositions, une édition web, des estampes, et des débats, des films, des concerts, des performances... pour réinventer la ville, son usage et son organisation.
New orders comprend un ensemble de projets qui dialoguent entre eux, se rencontrent et se développent à partir des questions portées par l’oeuvre d’un artiste invité : Atelier Van Lieshout. En invitant de nombreux artistes, New orders interroge la possibilité d’inventer, à travers le prisme de l’art, une nouvelle société. L’organisation sociale et ses corolaires (le bien commun, les structures de contrôle, la gestion.


Camp des Mille, Aix-en-Provence - Créer pour résister, Max-Pol Fouchet

7 décembre 2013 - 2 février 2014
Camp des Mille, Aix-en-Provence
Créer pour résister, Max-Pol Fouchet


Cette exposition empruntera un chemin chronologique qui permettra au public de découvrir ou de redécouvrir ce poète et homme de média dont toute l'œuvre fut guidée par l'humanisme, la foi en l'art et la littérature et le refus de toutes les tyrannieset de toutes les barbaries. Ce sont d'abord les années d'apprentissage et d'éveil en Algérie, marquées par une intense activité politique autour de la SFIO puis du groupe Esprit, ainsi que les débuts en poésie et en littérature. Vient ensuite la période de Fontaine, revue de la "Résistance en pleine lumière" pendant l'Occupation dont Max-Pol Fouchet est le directeur qui publie parmi les textes les plus emblématiques de l'opposition à Vichy et à l'occupant nazi. C'est enfin l'après-guerre et la place de passeur que Max-Pol Fouchet tient avec, d'une part, ses émissions à la radio et à la télévision et, d'autre part, avec ses voyages à la rencontre des cultures du monde. Cette exposition présentera des documents exceptionnels comme le manuscrit original de "Liberté" de Paul Eluard que Fontaine publia en juin 1942.


CRAC Languedoc-Roussillon, Sète - Exposition : Hamish Fulton, En marchant

30 octobre 2013– 2 février 2014
CRAC Languedoc-Roussillon, Sète
Exposition : Hamish Fulton, En marchant


Du 30 octobre 2013 au 2 février 2014, le CRAC Languedoc-Roussillon présente une exposition exceptionnelle de l'artiste britannique Hamish Fulton, qui marque son grand retour en France. Intitulée En marchant, cette exposition monographique rassemble de nouvelles productions : photographies et wall paintings, mises en regard avec des œuvres plus anciennes réactivées dans le cadre du projet. Elle ouvre une nouvelle perspective sur le travail de ce « walking artist » historique représenté dans de nombreuses collections institutionnelles et privées, françaises et étrangères, et présent sur la scène internationale depuis plus de quarante ans.



Musée des Beaux-Arts de Bordeaux - Exposition La Maison Goupil et l'Italie

24 octobre 2013 - 2 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Bordeaux
Exposition La Maison Goupil et l'Italie


Le marchand Adolphe Goupil (1806-1893) commanda à ces derniers des scènes de la vie quotidienne contemporaine, situées dans des intérieurs élégants et dans des jardins ombragés, mais aussi des scènes à l’antique ou du 18e siècle, des vues urbaines et des paysages animés qui devinrent rapidement populaires et appréciés des collectionneurs, des critiques et des marchands européens. Cette création alimenta un collectionnisme international dont les effets se prolongèrent bien après le début du 20e siècle. La présence d’artistes italiens qui se rendirent à Paris et qui commencèrent à travailler pour Goupil remonte au début des années 1870, avec le succès de la galerie qui agrandit ses espaces d’exposition et de vente dans la capitale (rue Chaptal, boulevard Montmartre, place de l’Opéra).
En s’appuyant sur les recherches inédites menées depuis plusieurs années par Paolo Serafini, commissaire de l’exposition, dans les inventaires, les registres et autres archives conservées dans le fonds Goupil au musée d’Aquitaine à Bordeaux et au Getty Research Institute à Los Angeles, cette exposition permettra d’établir l’importance exacte des œuvres italiennes commandées par la galerie et de présenter le contexte historique, artistique et social ayant permis la formation de ce nouveau goût bourgeois, le développement de la galerie Goupil, la carrière des artistes outremonts et l’activité au Salon.
Cette recherche archivistique dans les registres de la maison Goupil couvrant la période 1846-1919 et concernant prés de 30 000 œuvres, s’accompagne d’un recensement des gravures conservées dans les collections du musée d’Aquitaine, mais surtout des peintures très souvent inédites et conservées dans des collections particulières italiennes.


Cité internationale de la Bande Dessinée et de l'Image, Angoulême - Exposition HP de Guido Buzzelli

4 octobre 2013 - 2 février 2014
Cité internationale de la Bande Dessinée et de l'Image, Angoulême
Exposition HP de Guido Buzzelli


Avec Incarnations éthiopiennes, la Cité et le Musée d’Angoulême présentent le travail de l’artiste plasticienne Sylvie Tubiana. Tournée principalement vers l’intime et notre façon d’être au monde, celle-ci se penche depuis quelques années sur les cultures et les civilisations différentes. Après le Japon et la Turquie, c’est vers l’Éthiopie qu’elle a choisi de porter le regard. Travaillant l’image et la matière lumière au travers de la photographie, de la vidéo et d’installation in situ elle propose un dialogue avec Les Éthiopiques d’Hugo Pratt, des peintures, des objets éthiopiens et les sculptures de Mickael Bethe-Selassie, artiste éthiopien contemporain.
"L’Éthiopie, pays dans lequel j’ai vécu enfant puis où je suis retournée adolescente, pays dont mon père enseignait la langue à l’Ecole Nationale des Langues Orientales - Paris et enfin pays d’un grand-père adoptif, ce grand-père Abba Jérôme Gebre Muse, informateur de Michel Leiris dans l’Afrique fantôme." En 2007, après le décès de son père, Sylvie Tubiana a réactivé cette mémoire éthiopienne en introduisant dans la bande son plurilingue (9 langues) de "Jardin secret", une traduction du poème de Sylvie Le Scouarnec en amharique (langue officielle éthiopienne) lu par un éthiopien, vieil ami de son père.


Musée de Grenoble - Exposition Sigmar Polke

9 novembre 2013 - 2 février 2014
Musée de Grenoble
Exposition Sigmar Polke


Figure de premier plan de la peinture de ces cinquante dernières années, Sigmar Polke, tout en s'inscrivant dans les grands courants de la création artistique de son époque, du Pop Art à Fluxus en passant par l'art conceptuel, a profondément renouvelé le langage pictural de la fin du XXe siècle.
Son désir incessant d'expérimentation touche aussi bien les images dont il met en question la hiérarchie et interroge le mode d'apparition, que le support qu'il active au point de le rendre pleinement constitutif du tableau ou encore que les couleurs dont il traque les potentialités tant physiques que plastiques.


Centre Régional d'Art Contemporain, Montbéliard - Exposition : Entre chien et loup

7 décembre 2013 - 2 février 2014
Centre Régional d'Art Contemporain, Montbéliard
Exposition : Entre chien et loup


Entre chien et loup rassemble des œuvres d’artistes dont le travail s’inscrit dans un espace intermédiaire entre la lumière et l’obscurité. Nuits urbaines ou paysages nocturnes, les œuvres évoquent ici les moments où le réel apparaît comme un éclat dans l’obscurité ou comme le dessin d’une forme dans une lumière incertaine, elles campent entre visible et invisible, entre le flou et le net, un peu comme les silhouettes que l’on perçoit à travers des verres dépolis. Les peintures, photographies et vidéos évoquent ici un trouble de la perception, un contexte incertain dans lesquels le monde est montré à voir ou à ressentir.


Musée Municipal de Pontarlier - Exposition : Pontarlier, vues de chez vous

7 décembre 2013 - 2 février 2014
Musée Municipal de Pontarlier
Exposition : Pontarlier, vues de chez vous


Suite au concours photo 2013 organisé par la Ville de Pontarlier, le musée expose les photographies sélectionnées, prises depuis un balcon, un jardin, une fenêtre… qui nous feront voir Pontarlier sous des angles nouveaux.


Centre d'Art Contemporain de Tours - Exposition Stéphane Calais en France

14 septembre 2013 - 2 février 2014
Centre d'Art Contemporain de Tours
Exposition Stéphane Calais en France


Le CCC présente la nouvelle exposition personnelle de Stéphane Calais. Considéré comme l'un des artistes français importants de sa génération, Stéphane Calais a multiplié ces dernières années de nombreux projets en France et à l’étranger, en galerie ou dans le cadre de commandes privées comme les peintures murales monumentales réalisées en 2012 pour la Tour Havas. "En France" est la première exposition personnelle qui lui est consacrée depuis 2008 dans une institution française.
C'est l'occasion pour l'artiste de se concentrer sur l'un des multiples aspects de sa pratique : l'exposition est en effet exclusivement consacrée à la peinture. Elle réunit un ensemble de tableaux récents ou inédits ainsi que plusieurs grandes peintures murales. Explorant les possibles de ce medium, Stéphane Calais joue ici de la diversité des formats et des matériaux, accordant une importance égale au papier et aux œuvres murales, utilisant des cadres épais, des petites toiles achetées dans des bazars ou des toiles-objets d’une forte épaisseur.


Musée des Beaux-Arts - Brest, Les peintres de Pont-Aven du musée de Brest

31 mai 2013 - 2 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Brest
Les Peintres de Pont-Aven du Musée de Brest


Le musée de Brest conserve un ensemble inédit de peintures, dessins, estampes ainsi qu’une sculpture, de peintres de l’École de Pont-Aven et des Nabis. Cette exposition, alimentée par des œuvres sorties des réserves, montre la place qu’elles tiennent dans les approches nouvelles de l’histoire de l’art.
L’ensemble s’attache ainsi à montrer l’évolution des artistes concernés par l’influence de Paul Gauguin et d’Émile Bernard, par les théorisations de Maurice Denis et de Paul Sérusier. Il rend aussi compte des récentes recherches plaçant Émile Bernard, dont le musée conserve 12 œuvres, au centre de la naissance de l’esthétique de Pont-Aven, jusqu’alors attribuée exclusivement à Gauguin.
Il affiche ce que les formes synthétiques cernées d’un contour, les aplats de couleurs pures, les cadrages atypiques de leurs œuvres doivent à Paul Sérusier, à Émile Bernard, à Georges Lacombe, dont le musée conserve une sculpture monumentale étonnante, à Armand Seguin, à Charles Filiger, sans oublier le méconnu Henri-Gabriel Ibels dit le « Nabi journaliste » et Maxime Maufra, qui occupent une place de choix dans l’exposition. Le parcours se prolonge par un cabinet de dessins avec des pastels de Claude-Émile Schuffenecker, des études d’Henry Moret, une gouache de Jan Verkade et un portrait de Charles Filiger.


Musée des Beaux-Arts, Brest - Exposition :  Enquête sur le bagne. Les dessins du peintre Jules Noël, 1844

31 mai 2013 - 2 février 2014
Musée des Beaux-Arts de Brest
Exposition : Enquête sur le bagne. Les dessins du peintre Jules Noël, 1844


Jules Noël, formé à Brest dans l’atelier du peintre Charioux, un temps attiré par une carrière parisienne, s’installe en définitive à Nantes en 1836, après avoir enseigné le dessin à Saint-Pol-de-Léon et à Lorient. À partir de 1847, il enseigne aussi au Lycée Henry IV à Paris. Peintre apprécié pour ses marines romantiques, ses vieilles rues pittoresques et ses scènes en costumes, il collabora aussi à des éditions. Ainsi en 1845, adresse t-il les dessins de bagnards à Maurice Alhoy qui publie alors un livre de référence : Les bagnes, Histoire, Types, Moeurs et Mystères (Harvard édition), où justement il lève par ses dessins, aujourd’hui au musée de Brest, nombre de ces mystères.


Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg - Exposition : Illustration de Penck, Lüpertz, Kirkeby, l’expression gravée

1er octobre 2013 - 2 février 2014
Musée d’Art Moderne et Contemporain, Strasbourg
Exposition : Illustration de Penck, Lüpertz, Kirkeby, l’expression gravée


Le MAMCS conserve un bel ensemble d'oeuvres néo-expressionnistes allemandes dont A. R. Penck est l'un des plus éminents représentants aux côtés de Georg Baselitz, Jörg Immendorf et Markus Lüpertz.
Cet accrochage d'art graphique présente une série de gravures Expedition to the Holy Land réalisée par Penck lors d'un voyage en Israël en 1983. Ces oeuvres témoignent d'une situation politique difficile à travers une technique graphique expressive. Ainsi, les lithographies en couleur révèlent les structures géologiques d'une nature sauvage tandis que celles en noir et blanc traduisent les impressions personnelles de l'artiste. Beaucoup plus abstraites et contrastées, les aquatintes dévoilent un monde au symbolisme fort quand les pointes sèches tracent de subtiles notes de voyage, riches de détails et de souvenirs. La série de Lüpertz intitulée Vanités accompagne la présentation de cet ensemble en développant les mêmes exigences graphiques, le même souci de l'expression, tout en revisitant un genre ponctué de références personnelles. Les grandes compositions de Per Kirkeby, artiste danois proche de l'école néo-expressionniste allemande, soulignent l'importance du geste dans l'élaboration d'une oeuvre où transparaît une nature originelle.


Musée de Picardie, Amiens - Exposition : Nusqam 1.2, Michel Paysant

4 octobre 2013 - 2 février 2014
Musée de Picardie, Amiens
Exposition : Nusqam 1.2, Michel Paysant


Michel Paysant, artiste Français né en 1955, a déjà travaillé au Musée de Picardie dans le cadre de l’exposition Dessiner-tracer au printemps dernier. Il s’inspire du texte L’Utopie de Thomas More (1516). A travers un assemblage d’éléments variés : Modélisation 3D, sculpture, plante endogène capverdienne, incubateur, ondulations liquides, vidéo, peinture...
Cette installation a pour objectif d’être source de repos, de convivialité et d’échange. Dans l’œuvre présentée, en relation avec le thème « tous migrants », il aborde plusieurs sujets au regard d’une actualité parfois difficile, comme l’ailleurs et les non-lieux, le conflit, le climat, l’eau...


Musée de Cambrai - Exposition Geneviève Claisse

19 octobre 2013 - 2 février 2014
Musée de Cambrai
Exposition Geneviève Claisse


Geneviève Claisse est une artiste contemporaine de premier plan dans le domaine de la peinture abstraite géométrique. Elle a aujourd’hui derrière elle soixante ans d’une carrière bien remplie et débutée sous les meilleurs auspices... Elle bénéficie en effet très tôt de l’intérêt de son oncle, Auguste Herbin, dans l’atelier duquel elle travaille comme assistante, et de celui de Denise René dont elle devient très jeune l’une des artistes. Ce double patronage lui ouvre rapidement la voie du succès. Sa carrière prend d’ailleurs son envol lorsqu’elle entame dans les années 1960 la série des Cercles. Dès le début de sa carrière, Geneviève Claisse a à coeur d’élaborer des formes inédites et de les renouveler régulièrement, ce qui explique les multiples changements de style qui jalonnent sa production. Depuis son exposition organisée en 1990 par le Musée de Cambrai, les liens entre Geneviève Claisse et le musée ne se sont jamais dénoués. L'exposition de 1990 s'achevait sur la donation d'une oeuvre. Dix ans plus tard, cette générosité, renouvelée, permettait de constituer un premier fonds Claisse, complété par des dons de particuliers. Aujourd'hui, Geneviève Claisse renforce cette collection par une troisième donation qui nous permet de détenir et de présenter un panorama presque exhaustif de sa carrière. L'exposition du Musée de Cambrai se veut donc continuation de fructueux contacts noués avec cette artiste dès la fin des années 1970, témoignage de gratitude pour sa générosité constante ainsi que reconnaissance de la qualité d'une oeuvre, dont l'importance est primordiale pour le musée.


FRAC, Limoges - Exposition Défilé de sculptures

20 septembre 2013 - 1er février 2014
FRAC, Limoges
Exposition Défilé de sculptures


Pour achever et prolonger l’année de célébration de ses trente ans, le FRAC Limousin présente durant l’automne hiver un panorama de la sculpture des quarante dernières années à partir de sa collection. Intitulée "Défilé de sculptures", cette exposition présente un ensemble d’une trentaine d’œuvres : des sculptures de différent format, de la maquette à l’agrandissement, seulement au stade d’idée (dessin, esquisse), mais également en révolution, motorisées, ou éphémères et seulement disponibles sous forme photographique ou filmique.


Transpalette – Emmetrop, Bourges - Exposition Un futur arrivé à son terme

13 décembre 2013 - 1er février 2014
Transpalette – Emmetrop, Bourges
Exposition Un futur arrivé à son terme


Un futur arrivé à son terme n’est pas le simple rassemblement des travaux n’est pas le simple rassemblement des travaux de 14 étudiants de l’École Supérieure d’Art et Design de Valence mais une exposition complexe s’interrogeant sur la possibilité d’attester d’une mémoire défaillante dans notre société contemporaine. Ce projet, initié par Franck David et Geoffroy Gross (enseignants à l’ÉSAD Valence) cherchait à confronter de jeunes artistes à la situation complexe d’une exposition commune. Immédiatement, ces artistes ont ressenti le besoin de se positionner par rapport à l’une des œ uvres contenues dans les collections du FRAC Centre. En affrontant plus spécifiquement le contenu idéologique de Gunkanjima vidéo de 2010 de Louidgi Beltrame, ils voulaient rejouer la problématique de la fin de la modernité.


Transpalette – Elaboratoire, Bourges - Exposition John Doe

13 décembre 2013 - 1er février 2014
Transpalette – Elaboratoire, Bourges
Exposition John Doe


Une exposition des diplômés de l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges) Lucie Bikialo, Jane Brecht, Tiphaine Calmettes, Nathan Cheriki, Daphné Chevallereau, Alexandra Lafitte, Brice Maré, Jonathan Pepe, Ariane Tillenon, Jean-Florent Westrelin, Hyeyoung Yun, Antonio Zuluaga.


Infrared, Orléans - Exposition Jo Riou

7 décembre 2013 - 1er février 2014
Infrared, Orléans
Exposition Jo Riou


Au programme : plus de 9 mois de créations au service de visuels Stoner Rock, Psyché et autres visions sortie de son imagination. Entre référence BD et Comics, et un hommage aux affichistes 70's de la côte Ouest des états-unis. Son travail s'offre à vos yeux pour la première fois dans ce cadre Rock'N Roll lui correspondant tant qu'est l'Infrared ( Orléans). Tout ce que vous verrez aux murs ne sera pas seulement là pour vos yeux, mais peut-être aussi pour vos murs, car il s'agit d'une expo/vente.


Centre Régional du Livre Bourgogne, Dijon - Exposition Papiers en volumes

11 décembre 2013 - 1er février 2014
Centre Régional du Livre Bourgogne, Dijon
Exposition Papiers en volumes


Un dialogue entre des sculptures, plissages et volumes créés par Édith Nicot, artiste plasticienne du papier, et des livres issus des fonds de la bibliothèque nous permet d’explorer autrement l’univers du papier, sa poésie et les nombreuses dimensions qu’il recèle.


Caveau des Artistes, Saint-Claude - Exposition : Clovis & Marceau Durafourg

7 décembre 2013 - 1er février 2014
Caveau des Artistes, Saint-Claude
Exposition : Clovis & Marceau Durafourg


Clovis et Marceau Duraffourg sont des passeurs. Passeurs d’images rares que la plupart d’entre nous ne verrions pas sans leur intercession. Passeurs d’émotions face à la majesté et la richesse de la nature. Et enfin passeurs de messages pour que les générations futures aient la chance de découvrir et observer une faune et une flore sauvages préservées. Ces frères jumeaux originaires du Haut-Jura sont passionnés par la nature et la photographie depuis toujours. Il n’en fallait pas plus pour les lancer, sacs sur le dos, dans des périples à travers les montagnes. France, Suisse, Italie, Espagne, Canada, Etats-Unis s’étalent sur leurs carnets de voyages. La solitude, l’isolement, la météo récalcitrante, l’attente ne les arrêtent pas bien au contraire… ils sont en osmose avec la nature !


Galerie Lara Vincy - Exposition : Ben, C'est quoi la culture ?

14 décembre 2013 - 1er février 2014
Galerie Lara Vincy
Exposition : Ben, C'est quoi la culture ?


Il faudra bien, un jour, que l'on organise une belle rétrospective de Ben à Beaubourg tant son œuvre a influencé et perturbé l'art contemporain, du mouvement Fluxus à l'actuelle frénésie du street art. En attendant, on peut retrouver sa morale, ses pensées, ses coups de gueule et ses réflexions sur l'art et le marché, la vie d'artiste ou les expressions de l'ego, dans sa fidèle galerie, Lara Vincy, à Saint-Germain-des-Prés. Sont réunis ses doux mots et sa graphie rondelette autour du thème de la culture.
Laurent Boudier - Télérama


Galerie Xippas - Exposition : Jorge Satorre

12 décembre 2013 - 1er février 2014
Galerie Xippas
Exposition : Jorge Satorre


Après s’être formé comme illustrateur, Jorge Satorre a développé une œuvre centrée sur la réalisation d'exercices ayant pour bases les notions de processus et d’expériences. S’exprimant par des médiums aussi divers que le dessin, la vidéo ou la performance, Satorre crée une œuvre qui place le processus et l’action au premier plan. Partant de situations réelles, l’artiste produit des conjonctures nouvelles voire imaginaires en investissant les lieux par le prisme de champs d’investigations aussi divers que la sociologie, l’histoire ou la géologie. Ainsi, les méthodes d’analyses scientifiques côtoient le monde littéraire, les faits réels se confondent avec les illustrations et rendent la relation entre l’image et le texte ambiguë. Chez Jorge Satorre, la méthode scientifique est chargée de symbolique. En manipulant le réel, il instaure ainsi le doute et la rumeur.


Galerie Karsten Greve - Exposition : Cy Twombly, On Paper

12 octobre 2013 - 1er février 2014
Galerie Karsten Greve
Exposition : Cy Twombly, On Paper


Les oeuvres de Cy Twombly se situent à la frontière entre dessin et parole, à un point tel que la limite entre les deux devient vague avant de disparaitre complètement. À la recherche d’un langage visuel immédiat et intuitif, l’artiste réalise des oeuvres aux compositions abstraites dans lesquelles se cache une conscience expressive absolument touchante. Le mot et le texte, surtout celui fragmenté et grandiose de la poésie antique, est intégré dans la surface de l’oeuvre au travers des lettres et des signes spontanés d’une calligraphie gestuelle. Le verbe dessiné se fait ainsi le signe prononçant la parole. Sappho, Rilke, Keaton mais aussi Mallarmé et Vaughan, dont Twombly redessine les mots sur la surface de ses oeuvres, résonnent donc dans une composition chimérique nous ramenant aux racines du verbe. Avec une pratique artistique à chaque fois anticipée par une longue préparation émotive, Twombly donne forme à l’espace silencieux qui existe entre les mots et tout autour d’eux.


Galerie Vallois - Exposition : Pierre Seinturier, I was born to have adventure

17 janvier - 1er février 2014
Galerie Vallois
Exposition : Pierre Seinturier, I was born to have adventure


Pierre Seinturier se tient toujours aux aguets, un crayon et un carnet de dessin à portée de main. Il accumule et consigne des formes, des images ou encore des figures vouées, le plus souvent de mémoire, à être transposées à l’échelle supérieure du dessin, de la peinture ou de l’huile sur toile. Il raconte des histoires, ou plus précisément des actions : celle d’un homme poursuivant une femme sur une passerelle au-dessus d’un canal, d’un chasseur tirant sur une cible tandis qu’un compère braque son arme sur lui ou encore d’un autre homme tirant sur un ours dans le décor verdoyant de l’une des forêts millénaires de l’Ouest américain. Une apparente tranquillité laisse le spectateur présager des drames à venir : un meurtre, une lutte, une noyade… Une tension sourde envahit son Œuvre qui emprunte au cinéma, mais aussi aux techniques dites de l’image imprimée, le cadrage, la composition et la précision des volumes s’apparentant à des storyboard. Rien n’est laissé au hasard et, selon l’humeur, l’artiste n’hésite pas à reprendre un même thème en jouant sur des variations de couleur ou de narration pour construire des scenarii aux intrigues dignes de films noirs.


CFOC - Exposition : Les Contes chinois sous la lune

18 novembre 2013 - 1er février 2014
Compagnie Française de l’Orient et de la Chine
Exposition Les Contes chinois sous la lune


Hippolyte Romain signe l'exposition Les "Contes Chinois sous la Lune" et le signe du TAO. Ce peintre de son époque, des années Palace aux Fashion week d’aujourd’hui, de Paris à Pékin en voguant par Venise a multiplié les créations.