Société des Amis de la Bibliothèque Forney




Nouvelles Acquisitions de DVD
à la Bibliothèque Forney - Juillet-Août 2013


 



Carnaval, les deux visages de Venise

Carnaval, les deux visages de Venise (DVD 791.65 Rib)
Chaque année, à la fin de l’hiver, les masques envahissent Venise par milliers. Dans les palais et les places, le long des ruelles et à l’ombre des porches, la Sérénissime célèbre Carnaval, le roi de toutes les ivresses. A cette occasion, chacun pourra être ce qu’il n’est pas et se montrer aussi fou et extravaguant qu’il le voudra. Depuis le XVIIe siècle, le Carnaval de Venise attire des voyageurs du monde entier. Fêtes, costumes et masques, rêve, lagune embrumée ... Comment le mythe est-il né ? Un jour, Venise a décidé qu’elle serait "la" ville du divertissement et que toute l’Europe viendrait à elle pour cela... Opéra et théâtre, jeux et prostitution trouvèrent dès lors refuge dans une cité qui devint à la fois la scène du raffinement et de l’élégance, et le lieu de toutes les débauches. Carnaval subversif, Carnaval du chaos... Quel fut son rôle dans le destin de Venise, cette ville qui sut mieux que n’importe quelle autre le célébrer, le servir... et en tirer profit ?

Eugène Carrière : Précurseur du XXe siècle

Eugène Carrière : Précurseur du XXe siècle (DVD Car)
Arrière-petite-fille du peintre, la réalisatrice restitue l’univers et l’itinéraire très singulier de son aïeul, notamment grâce à des collections privées jamais exposées au public. Le film retrace la vie d’un homme qui n’était pas seulement un grand peintre mais aussi l’ami très proche de Rodin, Elie Faure, ou Clémenceau. Un dreyfusard de la première heure qui a été l’un des premiers à faire sortir l’art des musées en donnant des cours d’Histoire de l’art dans les quartiers populaires.

Le Dessous des cartes : les globes de Coronelli

Le Dessous des cartes : les globes de Coronelli (DVD 528.9 Ram)
Le Dessous des Cartes applique à la création des Globes de Coronelli, sa méthode d'approche : qui passe la commande ? Quand ? Pour que les Globes soient vus par qui ? Pour servir quels objectifs ? Et affirmer quels pouvoirs ? Peut-on par ces Globes, lire une part de la politique étrangère de la France de la fin du XVIIème siècle ?

Fra Angelico : Dieu, nature et art

Fra Angelico : Dieu, nature et art (DVD Ang)
Né vers 1400, en Toscane, non loin du village natal de Giotto, Fra Angelico est l'une des figures centrales du début de la Renaissance. Contemporain de Masaccio, il fut profondément influencé par son enseignement, à la fois dans la conception de l'espace et dans l'interprétation du rapport entre la nature et la foi, qu'il perçoit toutefois de manière moins dramatique. Aussi son art a-t-il été longtemps considéré comme l'expression d'un esprit simple et dévot, et n'a pas été estimé à sa juste valeur. À part quelques intuitions lumineuses aux siècles précédents, seule la critique du XXe siècle a su rendre à Fra Angelico sa place parmi les fondateurs de la tradition Renaissance italienne.

Garcia, Jacques Gentleman décorateur

Garcia, Jacques Gentleman décorateur (DVD 745 Gar)
Jacques Garcia compte aujourd’hui parmi les plus importants décorateurs contemporains. Il a imposé son style partout dans le monde, comme la marque du luxe et du glamour. Il a voulu sauver de l’abandon le château du Champ de Bataille, en Normandie : il a su y recréer l’esprit « Grand Siècle », en y apportant une touche moderne. Visite commentée par le propriétaire, ce film-portrait nous invite à découvrir l’une des plus hallucinantes entreprises architecturales contemporaines.

Roger Edgar Gillet

Roger Edgar Gillet (DVD Gil)
Né le 10 Juillet 1924 à Paris. Décédé le 2 Octobre 2004 à Saint-Suliac (Ille et Vilaine). Elève à l' Ecole Boulle de 1939 à 1944. Professeur à l'Académie Jullian de 1946 à 1948,il exerce les métiers de décorateur de théâtre et d'architecte. Première exposition personnelle en 1953 ,galerie Craven. En 1954, Charles Estienne lui fait rencontrer d'autres abstraits. 1955 Prix Catherwood: séjour aux Etats-Unis. 1956 Exposition personnelle à la galerie Ariel à Paris. 1987 : Rétrospective au CNAP Paris. 1990 : Rétrospective Museum of art Oklahoma University. 1990 : Rétrospective Centre culturel de Sccotsdale Arizona. Dix ans plus tard, il abandonne cette abstraction "lyrique" ou "informelle", suite à un séjour en Bretagne. Une nouvelle forme de figuration devient la nouvelle direction de son travail.

Giotto : les origines de la peinture moderne

Giotto : les origines de la peinture moderne (DVD Gio)
Au début du XIVe siècle, la peinture de Giotto offre le sens d'un monde qui change et qui s'ouvre à des nouveaux horizons : la confiance dans l'homme, la satisfaction de se sentir protagoniste actif de son propre temps, et l'engagement conscient pour occuper une "place" pas seulement morale, mais aussi physique et matérielle. Un millénaire après, les larmes et le rire reviennent dans la peinture : les émotions, les histoires, les actions et les personnes paraissent et s'étendent. Dans les planches et fresques, Giotto refuse le mysticisme byzantin, souvent abstrait, absorbé, sophistiqué, et il décrit son époque en démarrant une des plus éclatantes révolutions de l'histoire de la peinture...

La Grotte Chauvet, la première fois

La Grotte Chauvet, la première fois (DVD 703.11(448.2) Lev)
Découverte en 1994, la grotte Chauvet abrite les plus anciennes peintures connues à ce jour. Toute personne l’ayant visitée en est revenue bouleversée... sans doute parce qu’elle renferme le premier témoignage du genre humain. Jean Clottes, préhistorien et directeur de l'équipe scientifique, nous fait vivre cette expérience et nous donne l'ensemble des clés pour comprendre la géologie, pour décrypter les traces et empreintes, et pour aller à la rencontre des premières images du monde dessinées ou gravées par ces artistes d'il y a 32.000 ans. Le véritable coup de foudre qui se produit au contact de ces œuvres abolit le temps, efface le langage, et permet de rejoindre le ou les auteurs de ces figures. Les propos de Jean Clottes et des chercheurs qui l'accompagnent, soutenus par un commentaire à la fois descriptif et analytique, permettent d'avoir un aperçu global de l'exceptionnelle richesse du site.

L'inde en vitrine : Le pied nu, la pointe et la talon

L'inde en vitrine : Le pied nu, la pointe et la talon (DVD 792.8 Sap)
"L’inde en vitrine" est une recréation scénarisée de "La force de l’âme", spectacle de la chorégraphe Karine Saporta, dont l’histoire se situe à Paris et en Inde, à Ahmedabad. Des danseurs indiens et espagnols se retrouvent dans un grand magasin parisien où ils dansent dans une vitrine. Ils décident d’explorer ce monde nouveau, intrigant, véritable "temple de la consommation".

Intimatta

Intimatta (DVD Mat)
Intimatta est un objet cinématographique propre à la sphère Matta, qui relève de son monde et de rien d’autre, ouvert à tout ce qu’on voudra bien y projeter. Le projet n’est pas un documentaire, mais bien un film d’artiste sur Roberto Matta reposant sur les archives vidéos tournées par son fils Ramuntcho Matta, lui-même plasticien, et sur des interviews de personnalités contemporaines ayant bien connu Roberto Matta.
A l’âge de 80 ans, Matta a senti la nécessité de transmettre les clefs de son parcours et a ainsi créé un espace d’échange entre lui et le plus jeune de ses fils, alors en âge d’être son petit-fils, Ramuntcho. Une relation d’autant plus intime que Matta avait déjà perdu deux de ses fils: Batan, qui s’est suicidé en 1975, et son frère jumeau Gordon Matta-Clark, mort d’un cancer en 1978.

L'insaisissable Albert Kahn

L'insaisissable Albert Kahn (DVD 707.3Kah)
Qui se souvient d’Albert Kahn, né à Marmoutier en Alsace le 3 mars 1860 et décédé à Boulogne-Billancourt le 14 novembre 1940 ? A la naissance du cinématographe, Albert Kahn, banquier devenu milliardaire, décida de constituer "les archives de la planète", à savoir filmer la vie des peuples du monde, leurs mouvements et leurs conflits. Amateur de jardins et de philosophie (il était l'ami d'Henri Bergson), spéculateur au grand flair, Kahn était un homme secret et mystérieux, qui refusait paradoxalement d'être pris en photo.
Ce grand voyageur découvrit avec surprise que le monde n'était pas tel que les livres le lui avaient décrit : il décida donc de le montrer. 140 km de pellicules, 70.000 photographies et de nombreuses publications d'analyses distribuées gratuitement témoignent de cette profession de foi singulière. Grèves, crises économiques, batailles, congrès, situation du Tiers Monde et de l'Extrême-Orient, montée du nazisme, ses films sont les témoins acharnés de l'histoire politique et sociale du début du XXe siècle. Mais qui était cet homme qui aurait dû être le roi du tout Paris et qui se cachait au fond de son parc à Boulogne, dans cette grande maison, où il vivait tout seul, reclus, sans femme, sans enfant, sans famille ?

L'insaisissable Albert Kahn

Le Caravage : un génie en fuite
Une odyssée humaine sur les eaux de la Méditerranée, une vie désespérée entre les fastes des palais de l'aristocratie romaine et les gargotes malfamées pour un homme violent et enflammé, un génie de la peinture. Le Caravage vit entre deux siècles et entre deux époques radicalement différentes : le XVIe siècle où la Renaissance se meurt, et le XVIIe où fleurit le baroque. Au fil d'une courte existence et d'une carrière foudroyante, le peintre lombard bouleverse le cours de l'art grâce à une série de chefs-d'oeuvre mémorables. La nouveauté la plus radicale réside dans la réalité ardente, brute et poétique peinte par le Caravage sans dissimulation ni embellissement, puisée telle quelle dans la rue et la vie quotidienne. Le peintre quitte les ruelles et les auberges, gravit les majestueux escaliers des palais des cardinaux, atteint le sommet de sa gloire. C'est un artiste à la fois discuté et convoité puis, soudain, le drame. Son caractère violent éclate au grand jour. Le peintre tue un adversaire lors d'une rixe et doit fuir Rome sous le coup d'une condamnation à mort. S'ensuit alors un périple désespéré où il fait escale à Naples, à Malte, en Sicile puis de nouveau à Naples avant sa mort tragique sur une plage de Porto Ercole en 1610. Ces différentes étapes sont ponctuées de nouveaux chefs-d'oeuvre vibrant d'une angoisse toujours plus profonde...

Le Tintoret : Le siècle d'or de Venise

Le Tintoret : Le siècle d'or de Venise (DVD Tin)
"Le trait de Michel-Ange et les couleurs du Titien" c'est ainsi, selon l'un de ses biographes, Carlo Ridolfi, que le jeune Tintoret aurait décrit son programme artistique sur le mur de son atelier. Vraie ou fausse, cette déclaration traduit aujourd'hui encore la signification d'une peinture qui insuffle dans la tradition vénitienne de la couleur le trait marqué du style toscan. Artiste intransigeant et infatigable, il ne quitta jamais Venise. De nombreux palais et églises sur la lagune resplendissent de la lumière de ses tableaux, mais l'on trouve également ses oeuvres dans les plus grands musées du monde. Au cours de son existence, entre 1518 et 1594, le Tintoret met en lumière une série de peintures religieuses, à l'époque de la Contre-Réforme, et réalise des portraits vibrants durant les derniers beaux jours du pouvoir vénitien.

Lutèce : Paris gallo-romain

Lutèce : Paris gallo-romain (DVD 711.4(443.6) Lem)
Fruit de plusieurs années de recherches et de travaux 3D, ce documentaire présente un large panorama thématique du Paris antique depuis la période gauloise jusqu'à l'Antiquité tardive.

Michel-Ange : la main dans la matière, l'esprit dans l'infini

Michel-Ange : la main dans la matière, l'esprit dans l'infini (DVD Mic)
Une odyssée humaine sur les eaux de la Méditerranée, une vie désespérée entre les fastes des palais de l'aristocratie romaine et les gargotes malfamées pour un homme violent et enflammé, un génie de la peinture. Le Caravage vit entre deux siècles et entre deux époques radicalement différentes : le XVIe siècle où la Renaissance se meurt, et le XVIIe où fleurit le baroque. Au fil d'une courte existence et d'une carrière foudroyante, le peintre lombard bouleverse le cours de l'art grâce à une série de chefs-d'oeuvre mémorables. La nouveauté la plus radicale réside dans la réalité ardente, brute et poétique peinte par le Caravage sans dissimulation ni embellissement, puisée telle quelle dans la rue et la vie quotidienne. Le peintre quitte les ruelles et les auberges, gravit les majestueux escaliers des palais des cardinaux, atteint le sommet de sa gloire. C'est un artiste à la fois discuté et convoité puis, soudain, le drame. Son caractère violent éclate au grand jour. Le peintre tue un adversaire lors d'une rixe et doit fuir Rome sous le coup d'une condamnation à mort. S'ensuit alors un périple désespéré où il fait escale à Naples, à Malte, en Sicile puis de nouveau à Naples avant sa mort tragique sur une plage de Porto Ercole en 1610. Ces différentes étapes sont ponctuées de nouveaux chefs-d'oeuvre vibrant d'une angoisse toujours plus profonde.

Orphée

Orphée (DVD 711.8 Mon)
Proposant une exploration extravagante d’un des plus grands mythes de notre tradition, en alliant danse, chant, texte et image, José Montalvo et Dominique Hervieu nous invitent à un libre parcours au cœur de la réinterprétation du mythe d’Orphée. Cette plongée dans la richesse foisonnante des interprétations du mythe d’Orphée à travers les siècles, nous invite à assister à un récit aux multiples visages : les partitions de Monteverdi, Gluck ou Philip Glass se répondent et le héros se dédouble, tour à tour danseur de hip-hop unijambiste ou acrobate monté sur échasses. Avec cette œuvre, le tandem de chorégraphes les plus populaires en France comme à l’étranger invente une forme chorégraphique à mi-parcours entre opéra et comédie musicale. Le mythe d’Orphée ainsi revisité offre une réflexion à l’exubérante richesse sur l’amour, la séduction, le pouvoir, comptant des moments d’ivresse, de grâce, d’humour et de peur.

Piero Della Francesca : le peintre du silence

Piero Della Francesca : le peintre du silence (DVD Pie)
Il est né entre 1415 et 1420 à Borgo Sansepolcro. La date exacte de sa naissance demeure inconnue car un incendie ravagea les archives communales et les actes de l'état civil. Il suivit, dans un premier temps peut-être à Pérouse, puis sans nul doute à Florence, son maître Domenico Veneziano. Il ne séjourna à Florence qu'en 1439, mais ce fut pour lui une année fondamentale car il découvrit les oeuvres de Masaccio, Donatello et Fra Angelico ainsi que les théories de Brunelleschi et d'Alberti. Par ailleurs, le pape Eugène IV se trouvait cette année-là à Florence pour l'une des dernières étapes de l'infructueux concile de Bâle sur l'unification des Églises. Le jeune peintre fut littéralement ébloui par cette ville et, des années plus tard, ses oeuvres restitueront le souvenir de cette expérience dans les vêtements, les chevaux et les décors urbaines. Le reportage suit ensuite Piero à Sansepolcro, où il vécut jusqu'à la fin de ses jours, se déplaçant le long de la côte orientale: à Rimini, Senigallia, Urbino, Pérouse, ainsi qu'à Ferrare et à Venise, où il a laissé trace de son talent, mais aucune oeuvre. Enfin, les séquences d'une longue lecture de détails conduisent à la découverte du chef d'oeuvre de Piero: la Légende de la Vraie Croix, dans l'église franciscaine d'Arezzo. Et autour de Piero et de son existence, qui s'acheva de manière emblématique le jour où Christophe Colomb atteignit le Nouveau Monde, on découvre des portraits d'artistes, de seigneurs et d'autres personnages du début de la Renaissance, un âge d'or pour l'art européen.

Raphaël : Le prodige de la perfection

Raphaël : Le prodige de la perfection (DVD Rap)
La peinture de Raphaël est le fruit de l'accord miraculeux entre les recherches figuratives de la Renaissance et le sentiment émouvant d'une poésie profondément humaine. La courte vie et l'art merveilleux de Raphaël abordent toutes les étapes fondamentales de la culture artistique lors du passage du XVe au XVIe siècle. D'abord Urbino, avec les souvenirs limpides de Piero della Francesca, puis les espaces tranquilles de l'Ombrie et du Pérugin, pour entrer ensuite dans le débat florentin entre Léonard de Vinci et Michel-Ange et culminer enfin dans le vivier effervescent de Rome sous le pape Jules II.

Troix croix : Rembrandt

Troix croix : Rembrandt (DVD Rem)
Le film explore les modifications apportées par l'artiste au cours de la réalisation des quatre états de cette pointe sèche qui entraîne le spectateur dans un univers visionnaire. De la lumière blonde du premier état aux longues tailles noires et serrées du quatrième état qui illustrent cette plongée dans les ténèbres rapportée par les Évangiles, l'artiste joue en virtuose des possibilités du clair-obscur et des traits ombrés de la pointe sèche. Le grand nombre de personnages exprimant leur douleur, l'agitation de la foule, la présence de l'armée romaine, les chevaux se cabrant : tout donne une impression de chaos et d'épouvante à la mesure de l'événement. Dans son atelier des Côtes d'Armor, François Béalu, dessinateur et graveur, pour lequel « la pointe sèche prolonge le bras et écrit le paysage en ses variantes » nous éclaire sur cette technique dont Rembrandt a fait une utilisation très novatrice. Et François Baudequin chef de l'atelier de la chalcographie du Louvre, nous en livre les secrets, du grattoir au brunissoir en passant par l'encrage.

Van Dyck : un maître au siècle des Génois

Van Dyck : un maître au siècle des Génois (DVD Van)
Les enseignements de la peinture italienne ne sont pas négligeables dans la formation artistique de Van Dyck, peut-être le plus grand portraitiste de l'histoire de l'art européen. On perçoit à ses débuts, dans toutes ses oeuvres importantes, l'influence de Rubens, dont il a suivi jusqu'au parcours artistique: de Londres à Gênes, et jusqu'à Rome. Mais c'est l'Italie et notamment Le Titien qui feront bifurquer le destin de ce disciple exceptionnel de Rubens, qui abandonnera presque complètement les grandes scènes mythologiques et religieuses au profit du portrait. Van Dyck se consacrera dès lors à l'étude de l'Homme jusque dans ses expressions sociales les plus élevées afin de représenter la réalité du monde, non pas métaphysique mais psychologique, non pas religieuse mais humaine, dans une recherche toujours plus poussée...

André Verdet : seul l'espace s'éternise

André Verdet : seul l'espace s'éternise (DVD Ver)
Chantre de Saint-Paul de Vence, inspiré par les astrophysiciens. André Verdet est écrivain, peintre, sculpteur et musicien. Son destin sort du commun. C'est lors du tournage du film "Les Visiteurs du soir", alors qu'il fait la sieste sous un olivier, que Jacques Prévert, le prenant pour un tronc d'arbre, s'assied sur lui. Ainsi commence une amitié profonde et de nombreux livres écrits en commun. Ancien résistant, André Verdet a connu la déportation. Picasso, qu'il rencontre à la Libération, lui demande de se mettre à la peinture. Aujourd'hui, à quatre-vingt-dix ans, André nous parle de son œuvre, de ses influences, de ses amitiés, de la Résistance et de la déportation.

Versailles : le château

Versailles : le château (DVD 728.8(443.62) Ver)
Ce film vous ouvre les portes du château de Versailles et vous invite à une visite. Vous comprendrez l'histoire du palais. Vous découvrirez les chefs-d'oeuvre qu'il abrite. Vous suivrez l'itinéraire le plus complet qu'on puisse imaginer, celui que seul un film permet de découvrir en une heure.