Société des Amis de la Bibliothèque Forney




EXPOSITIONS EN FRANCHE COMTÉ


Les expositions sont classées par date de clôture.

Cliquez sur le lien suivant et retrouvez les
Musées de la Région Franche Comté





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 19 Centre Régional d'Art Contemporain de Montbéliard - Exposition : Dekeyser/Mary/Swaim

15 février - 4 mai 2014
Le 19 Centre Régional d'Art Contemporain de Montbéliard
Exposition : Dekeyser/Mary/Swaim


Patrick Dekeyser, Cantique - Il y a dans "les portraits" réalisés par Patrick Dekeyser quelque chose de l’ordre de la mélancolie. C’est un peu comme l’histoire du clown triste. On attribue à Karl Valentin cet aphorisme disant que l’humour est la forme élégante du désespoir.
Guillaume Mary, Surface du réel - Le travail de Guillaume Mary interroge la problématique de la mémoire, de l’écart entre la justesse des formes et la part de subjectivité inhérente à toute expérience humaine. À la fois transposer un paysage, en cristalliser les plus essentielles caractéristiques formelles dans une matière concrète et ajouter une part de lui-même pour "se raconter" dans sa subjectivité, telle est la gageure centrale de son œuvre.
Benjamin Swaim, Je suis vivant- Son travail se développe actuellement dans trois directions, dont l’une, les images surpeintes, ne sera pas présente dans l’exposition. Ce sont tout à la fois des techniques, des "médiums" différents et des orientations différentes. Peintures à l’huile de grand format représentant une figure dans un paysage. Séries d’encres de Chine sur papier imprimé proposant des séquences d’images en prenant pour matériau des livres anciens.


Musée des Beaux-arts de Dôle - Exposition : Les Beaux-Arts à Dole au XIXe

15 février - 18 mai 2014
Musée des Beaux-arts de Dôle
Exposition : Les Beaux-Arts à Dole au XIXe


Exposition 50 à 60 oeuvres en provenance des Musées du Jura, de Besançon et de Dijon, ainsi que de collections privées, incarnant le foyer dolois né dans le sillage de Séraphin-Désiré Besson, peintre, sculpteur, et surtout maître altruiste qui fonda le musée des Beaux-Arts de Dole en 1821. Au fil de cette séquence féconde, l'école des Beaux-Arts fondée en 1779 par Claude-François Attiret et rétablie en 1822 par Besson. Et, entre autres peintres et sculpteurs : Bourges, Faustin Besson, Paget, Pointurier, Belin, Chapuis, Maire, Baudran, de Valhadon.


Musée de l'Abbaye, Saint-Claude - Exposition : Les Beaux-Arts à Dole au XIXe

14 février - 18 mai 2014
Musée de l'Abbaye, Saint-Claude
Exposition : Les Beaux-Arts à Dole au XIXe


L’architecture industrielle a modelé le paysage de la ville de Saint-Claude en se logeant au creux des montagnes environnantes. La présence d’ateliers familiaux, de petites et moyennes entreprises au cœur de la ville, puis leur apparition sur son pourtour, ont profondément marqué son urbanité au sein d’une nature repoussée à ses portes. Sa singularité tient à son architecture accrochée à flanc de montagne, à la Bienne qui s’écoule et traverse de part en part la ville, apportant l’énergie nécessaire aux activités artisanales, puis industrielles, et à sa mixité avec l’habitat. L’un et l’autre de ces éléments agissent, évoluent et cohabitent ensemble, au gré des fluctuations économiques et sociales. L’architecture industrielle a modelé le paysage de la ville de Saint-Claude en se logeant au creux des montagnes environnantes. La présence d’ateliers familiaux, de petites et moyennes entreprises au cœur de la ville, puis leur apparition sur son pourtour, ont profondément marqué son urbanité au sein d’une nature repoussée à ses portes. Sa singularité tient à son architecture accrochée à flanc de montagne, à la Bienne qui s’écoule et traverse de part en part la ville, apportant l’énergie nécessaire aux activités artisanales, puis industrielles, et à sa mixité avec l’habitat. L’un et l’autre de ces éléments agissent, évoluent et cohabitent ensemble, au gré des fluctuations économiques et sociales.


Musée des Beaux-Arts de Dole - Exposition : Éclectique XIXe

14 février - 18 mai 2014
Musée des Beaux-Arts de Dole
Exposition : Éclectique XIXe


L’exposition présente 74 œuvres - peintures, dessins et sculptures - issues de collections publiques mais aussi de collections privées dont beaucoup sont inédites. Tous les genres de la peinture seront représentés : portrait, peinture d’histoire, peinture de genre, nature morte et paysage, témoignant ainsi des modes et des courants artistiques du XIXe siècle. Si Faustin Besson, Germain Paget, Pierre-Auguste Belin et dans une moindre mesure, Victor Maire, pratiquèrent la peinture décorative dans l’esprit du XVIIIe siècle, Xavier Bourges et Jules de Valdahon s’adonnèrent au portrait qui devint à Dole un instrument d’affirmation de la notabilité dirigeante et « éclairée ». À l’opposé, le peintre Gustave Brun incarne dans ses œuvres des préoccupations sociales. Perméables aux grands courants européens de la peinture - styles nazaréen et Troubadour -, des œuvres de Xavier Bourges et Jules de Valdahon seront confrontées, de même que celles du sculpteur dolois Joseph Baudrand, qui s’inscrivent dans le Gothic Revival européen


Musée du Temps, Besançon - Exposition : L'Horlo, l'école nationale d'Horlogerie de Besançon

6 décembre 2013 - 18 mai 2014
Musée du Temps, Besançon
Exposition : L'Horlo, l'école nationale d'Horlogerie de Besançon


Depuis sa création en 1862 jusqu’à la fin de l’enseignement horloger dans les années 19680, l’Ecole d’Horlogerie de Besançon a symbolisé le lien qui unit Besançon à l’univers horloger. Pour célébrer les 150 ans de l’Ecole et les 80 ans de l’actuel bâtiment aujourd’hui devenu le lycée Jules Haag, le Musée du Temps met en lumière le passé de l’Ecole d’Horlogerie à travers les créations, l’outillage, les objets, les cahiers d’élèves, les photos de classe, des documents, des souvenirs...


FRAC Besançon - Exposition : Solution de Continuité

15 mars - 18 mai 2014
FRAC Besançon
Exposition : Solution de Continuité


Daniel Gustav Cramer, Latifa Echakhch, Sylvie Fanchon, Christian Marclay, Hugo Schüwer-Boss, Yann Sérandour, Xavier Veilhan. Les oeuvres rassemblées dans le cadre de cette exposition convoquent la notion de trace et de mémoire et, pour ce faire, leurs corollaires que sont la disparition ou l’absence en privilégiant formellement l’utilisation d’intervalles, d’entre-deux ou de lacunes. Elles ménagent ainsi en leur sein des vides, des blancs, des creux, des ruptures, ce qu’on appelle moins communément des solutions de continuité. Ainsi ces oeuvres « ouvertes », dont la forme et le fond sont intrinsèquement liés, nécessite du spectateur une lecture active. À lui de visualiser l’invisible, de combler les vides par l’imaginaire ou de trouver, à partir d’indices, ce qui a disparu. À lui de faire en sorte que chaque oeuvre puisse au final advenir dans toute sa plénitude.


FRAC Besançon - Exposition : ORLAN - l’origine de la guerre

12 avril - 18 mai 2014
FRAC Besançon
Exposition : ORLAN - l’origine de la guerre


À l’occasion de la présentation de L’Origine du Monde de Courbet au musée qui lui est dédié à Ornans (« Cet obscur objet de désirs. Autour de L’Origine du Monde » du 7 juin au 1er septembre 2014), le Frac Franche-Comté présente l’œuvre L’Origine de la Guerre d’ORLAN. Cette artiste française à l’origine de l’art charnel dont elle a écrit le manifeste est parmi les plus connues du grand public. Pendant féministe à l’œuvre de Courbet, cette photographie a été exposée au Musée d'Orsay dans le cadre de l'exposition « Masculin / Masculin. L'homme nu dans l'art, de 1800 à nos jours ». ORLAN qui s’exprime à travers différents supports – peinture, sculpture, installations, performance, photographie, images numériques, biotechnologies – développe une oeuvre qui s’inscrit dans une interrogation du statut du corps et des pressions politiques, religieuses ou sociales qu’il subit. Depuis les années 60, l’artiste n’a eu de cesse de dénoncer la violence faite au corps, surtout celui des femmes.


FRAC Besançon - Exposition : Benoît Laffiché - Vasanthi & Vani Theaters

19 avril - 18 mai 2014
FRAC Besançon
Exposition : Benoît Laffiché - Vasanthi & Vani Theaters


Vasanthi & Vani Theaters est une installation vidéo qui est entrée dans les collections du Frac en 2009. L’artiste y retrace la démolition d’un cinéma en Inde. Devenu, un membre de l’équipe de démolisseurs, Benoît Laffiché enregistre la lente disparition du bâtiment. Il capte dans une approche documentaire les gestes des ouvriers, la récupération qu’ils opèrent des éléments de construction qu’ils destinent au recyclage. L’installation se compose de trois projections sur des cimaises qui reposent à l’oblique dans l’espace d’exposition. Comme l’indique Pascal Beausse, il s’agit de "la représentation déconstruite d’un processus de destruction". Le spectateur se voit offrir la possibilité. d’un parcours afin d’opérer à partir de ces trois images la construction de son propre film. En laissant une large place aux interstices, l’artiste lui laisse en effet toute latitude pour procéder à une interprétation singulière dans la temporalité de son propre regard. Vasanthi & Vani Theaters est au final une œuvre à la fois sensible et profondément ancré dans le réel.


Le Granit, Belfort - Exposition : Doris Lasch, Le Double

5 avril - 4 juin 2014
Le Granit, Belfort
Exposition : Doris Lasch, Le Double


La question du regard, du point de vue, du visible/invisible est au coeur du travail de Doris Lasch à travers différents mediums parmi lesquels la photographie joue un rôle important. Ces dernières années l’artiste réactualise ou “ré-active” d’anciennes sources photographiques, dans leur forme ou leur technique pour donner naissance à de nouvelles images, en noir et blanc, qui, libérées de leurs modèles, peuvent se lire à la fois comme archive réactualisée et comme construction d’un nouvel espace mental, d’une fiction. Remake ? Reprise ? Appropriation ? Pour son projet, l’artiste utilise le contexte du Granit, et l’essence même de sa fonction comme lieu de diffusion et de production théâtrales. Elle a recours à des figurants venus de part et d’autre de la frontière pour une action performative sur la scène du Granit courant février, dont résulteront des photographies constituant une “matière première”, une matrice à décliner, à transposer d’un lieu d’exposition à l’autre.


Médiathèque intercommunale de Plainoiseau et Voiteur - Exposition : Christian Favory, Photographies

5 avril - 7 juin 2014
Médiathèque intercommunale de Plainoiseau et Voiteur
Exposition : Christian Favory, Photographies


Christian Favory, formé à l’Ecole d’Art de Grenoble, réside à Ménétru le Vignoble et est membre de l’ARCO. Il définit ainsi son travail : "J’expose depuis 1986 et mes travaux sont des œuvres picturales réalisées à l’encre. Je travaille par séries de 20 ou 25 pièces sur un thème choisi, pour un format encadré 60x80." La série exposée à Voiteur intitulée "Fragments d’architecture", regroupe des variations, impressions/expressions, sur des éléments d’architecture contemporaine. Expression d’un bâtiment dans son ensemble ou impression sur un détail tels que des éléments de chantier, des matériaux utilisés, quelques rais de lumière dans des ouvertures en cours de construction.


EAC (Les Halles) Espace Art Contemporain à Porrentruy (CH) - Exposition : Doris Lasch, Un Premier état

13 avril - 8 juin 2014
EAC (Les Halles) Espace Art Contemporain à Porrentruy (CH)
Exposition : Doris Lasch, Un Premier état


A l’occasion d’une programmation Europe en scènes dans l’Aire urbaine du 5 au 12 avril réunissant le Granit et Ma Scène nationale de Montbéliard, la double exposition présentée simultanément à la Galerie du Granit à Belfort et l’EAC (les halles) à Porrentruy est conçue par Doris Lasch comme un seul projet faisant des deux lieux d’exposition des chambres d’écho qui entrent ainsi en résonance au-delà de leurs composantes architecturales communes (façades vitrées, arches, colonnes..).Après avoir -de 1998 à 2011- travaillé en binôme artistique avec Ursula Ponn, la plasticienne Doris Lasch développe un travail en solo à travers différents mediums parmi lesquels la photographie joue un rôle important autour de la question du regard, du point de vue. Depuis ces dernières années, l’artiste «réactive» d’anciennes sources photographiques, dans leur forme ou leur technique pour donner naissance à de nouvelles images –noir et blanc- qui libérées de leur modèles, peuvent se lire à la fois comme archive réactualisée mais surtout comme construction d’un nouvel espace mental, d’une fiction. S’il y a «reprise» ici d’une des images de sa collection, c’est pour l’artiste l’opportunité d’utiliser le contexte du Granit et l’essence même de sa fonction comme lieu de théâtre. Courant février, elle a eu recours à des figurants venus de part et d’autre de la frontière pour une action performative sur la scène, dont résulte une photographie présente dans la Galerie.


L'atelier des Savoir-faire, Ravilloles - Exposition Design-moi un artisan

19 novembre 2013 - 9 juin 2014
L'atelier des Savoir-faire, Ravilloles
Exposition Design-moi un artisan


10 artisans d'art ont posé un regard novateur sur leur technique et leur savoir-faire. A l'issue de leur recherche chacun a créé un nouveau produit dans l'esprit design. L'exposition retrace ce travail de prospection. Conçue comme la visite d'une maison idéale, le visiteur découvre au fur et à mesure des pièces les prototypes dans leur contexte de vie. De la chambre au salon, du garage au patio, 11 objets innovants invitent à la réflexion, témoins de la créativité et de l'ingéniosité de nos artisans d'art.


Ferme de Flagey - Exposition : Gilles Touyard, L’origine de l’immonde

19 novembre 2013 - 10 juin 2014
Ferme de Flagey
Exposition : Gilles Touyard, L’origine de l’immonde


Gilles Touyard présente ses dernières oeuvres, une série consacrée aux «déchets» qui lui inspirent une vision réaliste et contemporaine de paysages et de natures mortes. Plasticien formé à l’École des Beaux-Arts de Besançon, Gilles Touyard a exploré d’autres horizons et d’autres formes d’expression – films, chorégraphies, installations – avant de revenir à la peinture, aux fusains, et à sa Franche-Comté natale.


Musée du château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard - Exposition : Le Musée mis à nu - Chapitre 01

12 avril - 17 août 2014
Musée du château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard
Exposition : Le Musée mis à nu - Chapitre 01


Examiner, mesurer, photographier, localiser, numéroter, marquer... telles sont les missions inhérentes au travail de « récolement », opération essentielle et réglementaire pour connaître et inventorier une collection publique. C’est un chantier quotidien pour tous les musées, mené au cœur de leurs réserves, ces espaces de rangement où sont soigneusement stockés des milliers d’objets, œuvres, matériel archéologique, animaux naturalisés… Significatives ou anonymes, fragiles ou méconnues : le récolement est une des étapes indispensable à la gestion et la conservation des œuvres. Les musées de Montbéliard révèlent au public cet "envers du décor", ouvrant l’accès exceptionnellement à l’un de ces chantiers, pour ce premier chapitre d’une « mise à nu » menée autour des collections Beaux-arts. Pendant quatre mois, constats, inventaires, numérisations, restaurations, seront les étapes d'une véritable enquête pour découvrir les œuvres comme elles n'ont jamais été vues, sous l’œil expert de professionnels qui viendront partager leurs savoir-faire.


Espace Multimédia Gantner, Bourogne - Exposition : Benjamin Gaulon, Hack ! Détournements

26 avril - 6 septembre 2014
Espace Multimédia Gantner, Bourogne
Exposition : Benjamin Gaulon, Hack ! Détournements


À travers une archéologie des médias, du détournement des pratiques numériques quotidiennes, cette exposition explore et recycle les rebuts électroniques de notre société de consommation. L'obsolescence programmée des supports - la désuétude des appareils prévue par l'industrie qui les fabrique afin d'en provoquer l'achat de nouveaux - a amené des comportements de consommation qui génèrent toujours plus de déchets. Ces déchets deviennent dans cette exposition la source d’un recyclage créatif. Autour de cette exposition, de ces notions, une exploration sera proposée lors de rencontres, concerts, performances, ateliers... Les habitants de Bourogne et du Territoire de Belfort ont été sollicités pour donner à l'espace multimédia gantner les appareils électroniques dont ils voulaient se débarrasser, afin que Benjamin Gaulon leur donne une deuxième vie et permette au public de l’exposition de les redécouvrir.


Maison Natale Pasteur, Dole - Exposition : Le bond Pasteur

18 mai - 15 septembre 2014
Maison Natale Pasteur, Dole
Exposition : Le bond Pasteur


Le vaccin contre la rage ; le loup, animal mythique, vecteur du virus ; trois périodes à découvrir. Le loup : le vaccin contre la rage est le couronnement de la carrière de Louis Pasteur, le loup vecteur du virus rabique a toujours été un animal mythique, véhiculé par de nombreux contes. L'exposition Le "Bond" Pasteur évoque trois périodes :
- avant Pasteur, ignorance et peur des maladies, des miasmes, des mauvais sorts ...
- les "enquêtes" de Pasteur traquant les germes, le décor du laboratoire et ses pièges à microbes,
- après Pasteur, un monde libéré des peurs grâce à l'hygiène, la vaccination, l'antisepsie, l'asepsie, etc.


Musée d’art, hôtel Sarret de Grozon, Arbois - Exposition : Splendeurs baroques en Pays du Revermont

15 juin - 15 septembre 2014
Musée d’art, Hôtel Sarret de Grozon, Arbois
Exposition : Splendeurs baroques en Pays du Revermont


Qui évoque le « baroque » songe à l’exubérance, à la surcharge décorative, à une profusion d’or… Telle est la représentation parfois simpliste de cet art dans l’imaginaire collectif, le « rococo », consciemment ou non, en arrière-pensée. Mais l’art baroque (XVIIe et XVIIIe siècles) fut avant tout l’art de la Contre-Réforme, ce mouvement de réaction catholique face au protestantisme (ou Réforme) qui gagnait l’Europe depuis la fin du Moyen Age. L’art baroque chercha ainsi à émouvoir son public et à le séduire par ses splendeurs, face à l’austérité protestante. Il devint une affirmation intense de la foi catholique. Grâce à la commande des établissements religieux, du clergé séculier et des élites laïques, le Pays du Revermont s’imposa comme un écrin de choix, où purent œuvrer de nombreux artistes. Objets uniques d’orfèvres, rares textiles tissés ou brodés de fleurs, peintures et sculptures expressives aux lignes agitées : l’exposition rassemblera LES Splendeurs baroques réalisées dans et pour le Pays du Revermont. Et si le pluriel s’impose, c’est pour mieux présenter la variété des déclinaisons de cet art de la Contre-Réforme, jusqu’à ce qu’il s’estompe progressivement au XVIIIe siècle.


Musée de Pontarlier - Exposition : Du Jura aux sources du Danube, voyages en terre celtique

18 avril - 28 septembre 2014
Musée de Pontarlier
Exposition : Du Jura aux sources du Danube, voyages en terre celtique


Depuis près de trois millénaires, la montagne du Jura s’inscrit dans un réseau d’échanges européens où France, Suisse et Allemagne sont en contact permanent. La nouvelle exposition du Musée de Pontarlier entraînera le visiteur au cœur du monde celtique du premier âge du Fer (800-400 av J.-C.), du Jura aux sources du Danube. Grâce aux découvertes archéologiques récentes, les visiteurs découvriront les peuples celtes à travers quatre thèmes : les habitats, les savoir-faire artisanaux, les rituels funéraires et la mode féminine.


Écomusée du Pays de la cerise, Fougerolles - Exposition : Être enfant à Fougerolles entre 1880 et 1950

8 mars - 30 octobre 2014
Écomusée du Pays de la cerise, Fougerolles
Exposition : Être enfant à Fougerolles entre 1880 et 1950


Fougerolles, ses 5 000 hectares, ses 23 sections et ses cerisiers. On y vit, on y meurt. Et pendant longtemps on y est né dans l'intimité des foyers. Ces petites silhouettes, en sabot ou culottes courtes, sont difficiles à saisir et rares sont les témoignages directs d'enfants. Que veut dire ''Être enfant à Fougerolles entre 1880 et 1950'' ? Y a-t-il une spécificité à l'enfance fougerollaise ou rejoint-elle les réalités de l'enfance rurale de cette époque ? Un peu des deux sans doute... C'est ce que propose de vous faire découvrir cette exposition temporaire à l'Ecomusée du Pays de la Cerise. On y évoque le goûter, l'école, le travail dans les champs et un zeste de « Guerre des Boutons » (n'oublions pas que Pergaud était franc-comtois, on se plait à penser qu'il aurait pu être fougerollais !). Avec tendresse et un brin de nostalgie, des anciens témoignent de leur enfance à Fougerolles. Quand les gamins de Croslières et du Château se disputaient à coups de pierres et de vertes paroles la voie de chemin de fer... Sans oublier le temps de la cueillette des cerises et la première rencontre avec l'alambic : c'est enfant qu'à Fougerolles on apprenait les gestes du bouilleur de cru et qu'on goûtait le kirsch pour la première fois, en passant son doigt sous la gouliche.


Musée d’art et d’histoire - Hôtel Beurnier-Rossel, Montbéliard - Exposition : Oiseaux, trésors volatiles

21 février - 2 novembre 2014
Musée d’art et d’histoire - Hôtel Beurnier-Rossel, Montbéliard
Exposition : Oiseaux, trésors volatiles


Les musées de Montbéliard sont riches de plus de 300 000 échantillons en histoire naturelle. Parmi eux, 2.000 oiseaux naturalisés composent la collection ornithologique soigneusement conservée dans les réserves. L’exposition dévoile cinquante spécimens exceptionnels. Au cours de l’été 2013, une ornithologue a été recrutée pour finaliser l’inventaire de cette collection. Grâce à son travail d’enrichissement en détermination et en recherches documentaires, la collection nous dévoile aujourd’hui à la fois ses secrets et ses fragiles trésors. Cinquante spécimens, dont certains menacés ou en danger d’extinction, ont été sélectionnés pour leurs particularités scientifiques, historiques, leurs origines géographiques, leur rareté ou leur beauté. Cette exposition rappelle le rôle essentiel du musée dans ses missions d’étude, de conservation et de valorisation du patrimoine. Elle rend hommage aux naturalistes et donateurs célèbres du XIXe et XXe siècle qui ont fondé les bases des collections d’histoire naturelle, département à l’origine même de la création du musée de Montbéliard.


Musée du Château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard - Exposition : Sarkis, Les pôles des aimants

6 juin 2014 - 4 janvier 2015
Musée du Château des ducs de Wurtemberg, Montbéliard
Exposition : Sarkis, Les pôles des aimants


Pour son exposition personnelle, l’artiste Sarkis, né en 1938 à Istanbul et vivant à Paris, propose une rencontre entre les personnages illustres du Panthéon marquant l’Histoire de France et les personnes anonymes de Montbéliard, qui ont construit l’histoire locale. Tel un sismographe, Sarkis enregistre des histoires, confronte les archives de la mémoire, personnelle et universelle, qu’il imbrique dans une volonté de re-création. Les signatures des écrivains, scientifiques et autres politiciens, transposées en néons bleus, éclairent par leur intensité une centaine de portraits photographiques de Montbéliardais oubliés. Costumes, chaises, oiseaux, étranges tableaux et autres objets insolites des collections des musées de Montbéliard théâtralisent cette rencontre inédite sur des notes de musique mécanique. Vivant le jour comme la nuit, l’exposition, telle une respiration, insuffle la vie au château et à ses trésors, d’ici et d’ailleurs.


Musée comtois, Besançon - Exposition : Artisans du fer

1er mars 2014 - 5 janvier 2015
Musée comtois, Besançon
Exposition : Artisans du fer


Artisans du fer est une exposition de photographies qui propose de redécouvrir les métiers anciens liés au travail du fer : charron, maréchal-ferrant, taillandier, rémouleur, rétameur... Le forgeron notamment, demeure un acteur clef de l'activité artisanale des villes et des villages durant des siècles. Figure énigmatique et légendaire, maîtrisant le fer et le feu, il exerce un attrait tout particulier sur les habitants du village. C'est aussi de lui que dépendent les autres artisans nécessitant de nombreux outils. Cette exposition de photographies noir et blanc est enrichie d'objets issus des collections du Musée comtois.


Musée du Jouet, Moirans-en-Montagne - Exposition : Playmobil, 40 ans d’histoires

12 avril 2014 - 12 janvier 2015
Musée du Jouet, Moirans-en-Montagne
Exposition : Playmobil, 40 ans d’histoires


Le musée du Jouet consacre une exposition du 12 avril 2014 au 12 janvier 2015 aux petites figurines allemandes. Grâce au concours de Fanny et Olivier, collectionneurs passionnés, 2500 personnages mis en scène retracent l’évolution de la marque et illustrent la diversité de ses thèmes.